vendredi 3 juillet 2015

LET THE SKY FALL de Shannon Messenger






Sortie le 04 juin 2015
Lumen éditions
501 pages
15 euros





Vane Weston n’a aucun souvenir de l’ouragan qui a coûté la vie à ses parents quand il était enfant. Il a oublié tout ce qui a précédé ce drame, jusqu’aux moindres détails de sa vie. Son seul souvenir, c’est celui du visage d’une jeune fille, qui lui rend d’ailleurs visite régulièrement en rêve. Le mystère de son identité le ronge depuis dix longues années, quand l’inconnue est enfin forcée de se démasquer : Audra est une sylphe, une créature onirique liée au vent. Elle avait pour mission de veiller sur lui, mais elle vient de commettre une terrible erreur. Désormais, c’est le destin funeste qui a frappé ses parents qui attend Vane… À moins d’un miracle ! Combattante aguerrie, Audra va puiser dans leur histoire personnelle commune des trésors de courage et d’ingéniosité pour tenter de renverser le destin…





L'avis de Phooka:





Vane est un jeune homme presque ordinaire. "Presque" parce qu'il a été le seul survivant d'un cyclone qui a tué ses deux parents alors qu'il était enfant. Depuis il vit avec sa famille adoptive avec qui il s'entend très bien. Il serait heureux s'il n'avait pas cet énorme trou de mémoire qui fait qu'il a oublié tout ce qui s'est passé le jour de la mort de sa famille, mais aussi toute sa petite enfance. En fait il ne se souvient absolument pas de ses parents. Les psychiatres expliquent que c'est une façon de se protéger. Se protéger de quoi? Vane en est à se demander s'il n'est pas responsable d'une façon ou d'une autre de la mort de ses parents et que c'est pour cette raison que sa mémoire est défaillante. A part ce "blanc" dans sa vie, il mène une existence tranquille. Très tranquille même car en dehors de quelques sorties avec son meilleur pote, il ne fait pas grand chose. Les filles, c'est la cata. Non pas qu'il soit moche ou inintéressant, non c'est juste que chaque fois qu'il a un "rencard" il se passe une catastrophe. Il a vraiment la poisse ....

En fait, sa "poisse" s'appelle Audra. Audra est une maîtresse des vents et veille sur lui depuis qu'il est orphelin. Vane l'ignore bien sûr et pourtant il la connaît. Il la voit presque chaque nuit en rêve. Et puis un jour le "rêve" de Vane devient sa réalité et il va rencontrer Audra. A partir de ce moment, sa petite vie tranquille va changer du tout au tout !

Audra est une maîtresse des vents, entendez par là qu'elle peut façonner les vents à sa guise. Ou presque, parce qu'il faut connaître le langage des vents des 4 coins cardinaux. Ne parlez pas de magie, car ce n'est pas de la magie, c'est juste une maîtrise d'un élément naturel.

L'idée est bonne et franchement ce récit a un énorme potentiel. Audra est atypique, elle a vécu seule pendant 10 ans dans un taudis pour rester proche de Vane qu'elle doit protéger. On ne peut pas ne pas l'aimer, et pourtant elle a un côté agaçant qui fait qu'on ne ressent pas une forte empathie envers elle. Peu importe, il n'y a pas besoin d'avoir un personnage forcément sympathique pour en aimer l'histoire. Il en est de même pour Vane, Ado sympa, il n'a rien non plus d'extraordinaire. Par contre cette histoire de maître du ,ou des vents est sacrément bien trouvée. La mayonnaise prend et on se délecte de cette aventure.

Oui mais voilà, c'est beaucoup beaucoup trop long. Quel dommage ! Les livres longs ne me rebutent pas. Que l'auteur nous apprennent à connaître ses héros par petites touches et nous laisse nous imprégner de l'atmosphère, j'aime même beaucoup ça; Mais là, certains passages ont réussi à m'ennuyer et c'est bien dommage parce que l'histoire et les héros sont très réussis. Avec quelques pages en moins ce roman aurait été une très belle réussite. En l'état, il est intéressant et mérite le détour, mais il aurait pu être bien plus percutant en étant condensé. 

On se doute qu'il y aura une suite et elle s'annonce passionnante. J'espère juste que l'auteur saura rattraper ce défaut. En tout cas j'y jetterai un œil car même si certains passages étaient un peu longuets, j'ai pris du plaisir à ma lecture.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire