mardi 23 juillet 2024

OUTRENOIR tome 1 de Marc J. Gregson

 

 Tome 1
 Les titans du ciel

Éditions LUMEN
Parution 06-06-2024
580 pages
18 euros



Les informations sur le site amazon




☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 1 d'Outrenoir  ☇


Un roman initiatique qui vous prend à la gorge et vous entraîne sans répit jusqu'au point final.



L'AVIS DE PHOOKA:



    Ça fait déjà un petit moment que ce roman est arrivé dans ma PAL et dès le début il m'a fait de l'œil (grave en plus !!), mais mon petit doigt me disait qu'il fallait que je sois sûre d'avoir du temps devant moi avant de me lancer. Or ces derniers temps, du temps justement je n'en avais pas beaucoup ...Et puis voilà le week-end dernier j'en avais du temps, alors je me suis lancée et je l'ai dévoré en trois jours !

    C'est exactement le type de roman qui me fait craquer. Un roman initiatique. De la même façon que House of Marionne la semaine dernière, sauf que cette fois-ci le héros est masculin et que c'est beaucoup plus fantasy.

    Conrad est un jeune homme qui vit dans les bas-fonds parmi les Subs avec sa mère malade et mourante. Chaque jour il s'efforce de gagner quelques sous pour acheter à manger et trouver des médicaments. C'est un éternel recommencement et il n'en voit pas le bout. Ce qu'il faut savoir c'est que Conrad n'est pas né "Sub", il a été chassé de son palais par son oncle quand celui-ci a tué son père (son beau-frère donc) pour s'emparer du titre d'Archiduc. Il a ensuite chassé sa propre sœur et son neveu, les a envoyé chez les Subs sans un sou en poche et leur a interdit de revenir. Depuis c'est galère sur galère. Et quand les Gorgantauns attaquent la ville basse encore une fois en en détruisant une bonne partie, la maman de Conrad restée alitée n'en réchappe pas ...

    Alors Conrad n'aura qu'une idée en tête, la vengeance mais aussi retrouver sa sœur, mais tout est lié. Pour ça il doit s'élever car ici la méritocratie n'est pas un vain mot. Et justement les guildes recherchent des apprentis. Conrad postule et se retrouve ainsi à bord du Gladian pour apprendre à chasser les Gorgantauns ... Mais il a beaucoup à apprendre et il va commencer tout en bas de l'échelle ...

    Tout dans ce roman est frappant. Conrad et ses congénères habitent des îles dans le ciel. Des villes flottantes au milieu des nuages. Immédiatement me sont venues des images dont je ne suis pas sûre de connaître l'origine: Arthur C. Clarke ? Wojtek Siudmak? Miyazaki ? Bref des flots d'images se sont bousculées dans ma tête. Puis les Gorgantauns, ces sortes de vers géants, des biomécaniques, mi-acier mi-chair, flottent dans l'air, se nourrissent puis attaquent les îles de façon désordonnée (apparemment du moins) en faisant de monstrueux dégâts. Ils sont à la fois un danger et une bénédiction car leurs écailles d'acier deviennent de la matière première une fois leurs corps récupérés et la poche de gaz qui leur permet de flotter est réutilisée elle aussi. Mais pour ça, il faut arriver à les tuer et c'est là que les chasseurs entrent en lice. Tuer un de ces vers n'est pas une mince affaire et beaucoup de chasseurs y laissent leur vie. Pour bien combattre, l'équipage d'un navire chasseur doit être parfaitement rodé et l'entente doit être parfaite. Pour ce faire un bon capitaine doit connaître et comprendre tous ses sous fifres. Or le problème de Conrad (hormis le fait qu'il ne soit pas capitaine), c'est que les épreuves qu'il a traversées en ont fait un taiseux. Il ne se lie avec personne, comme ça il est sûr de ne pas être trahi ... Il a beau être brillant dans bien des domaines, il a un sérieux handicap de communication et dans ce monde impitoyable des apprentis chasseurs, le moindre handicap vous coûte cher.

    Conrad est un personnage passionnant. Il va comprendre petit à petit ses points faibles et essayer de les surmonter. Même si ce n'est pas facile. Mais avouons le, ce n'est facile pour personne sur le Gladian. Heureusement il est entouré, enfin ...heureusement c'est peut-être beaucoup dire. Parmi l'équipage se trouve Masse, le fils d'une famille déchue par l'oncle de Conrad et qui ne veut rien d'autre que se venger, et il y a Roderick la crème des garçons, Keeton, Sebastian, Bryce et Eldon. Tous ont leur personnalité propre, tous (ou presque ...) sont attachants. Mais le dernier personnage et non le moindre c'est le Gladian lui même. Ce vaisseau sur lequel nous allons passer la plupart du roman. Il est le lien qui va unir tous les apprentis, quelque soit leur position à bord.

    Ce tome 1 d'Outrenoir démarre doucement pour bien vous ferrer, mais une fois dedans il devient impossible à reposer. Combats dantesques, morts atroces, trahisons et complots sont le quotidien de tous ces héros. Et croyez-moi ils vont en voir de toutes les couleurs. La vie à bord du Gladian n'est pas un long fleuve tranquille ...

    Le tome 2, Among Serpents, sortira en VO le 07 janvier 2025. J'espère que la traduction suivra rapidement derrière pour pouvoir découvrir la suite. Mais ce que j'apprécie, c'est qu'il n'y a pas de cliffhanger final et que l'attente peut se faire sereinement même si je crève d'envie de lire la suite.

En attendant, n'hésitez pas à faire la connaissance de Conrad et son équipage à bord du Gladian, frissons et adrénaline garantis. Vous allez vous régaler !



lundi 22 juillet 2024

LES GENS HEUREUX LISENT ET BOIVENT DU CAFÉ de Agnès Martin-Lugand

 


Pocket éditions
192 pages
7 euros




L'avis express de Dup sur ce roman

👎


L'AVIS DE DUP


Roman pioché dans le supermarché le plus proche de chez moi pour participer au challenge de Phooka, parce que soit disant, j'avais triché la dernière fois avec Reminders of him, parce que je connaissais l'autrice... bref. Alors là, 1) je ne connais pas l'autrice 2) c'est de la blanche, alors qu'on ne reproche plus rien hein !

Ce livre, je l'ai choisi parce que le titre m'a plu, je trouvais qu'il me correspondait bien...et aussi parce qu'il était pas bien épais j'avoue. Même pas lu la 4ème de couv... j'aurai dû ! 😛

Les gens heureux et lisent du café est juste le nom du café littéraire à Paris que Diane tient avec un ami Félix. Quand nous faisons la connaissance de Diane, elle est un véritable zombie, ne se remettant pas de son double deuil. Elle a perdu son mari Colin et sa fille Clara de 6 ans dans un accident de voiture, il y a deux ans. Elle ne sort plus, ne travaille plus, ne mange pas assez, boit trop et fume encore plus.

Et puis, sur un coup de tête, elle décide d'aller se reconstruire en Irlande. En Irlande parce que Colin voulait y aller alors qu'elle préférait les destinations ensoleillées. Elle joue la ville aux fléchettes et débarque ainsi à Mulranny, petit bled paumé sur la côte atlantique, un seul pub, et prend possession du cottage qu'elle a loué. Mais très vite elle tourne en rond, toujours avec Colin et Clara en tête, restant renfermée sur elle-même.

C'est son voisin, un être malotru et taiseux qui va finalement la faire sortir de sa coquille. D'abord en provoquant sa colère, puis sa curiosité pour son métier de photographe. Il se retrouve que le malotru, Edward, est canon... 

S'en suit une bluette un peu nullos, dans laquelle vient jouer l'ex d'Edward, cela tourne au pugilat entre les filles. Edward met un terme et les points sur les i à l'ex, et ouvre son coeur à Diane... et là, elle lui dit " Je ne veux pas que tu sois ma béquille, tu mérites mieux, je rentre à Paris" et c'est le point final ou quasi !!!

Et avec tout ça, l'autrice ne nous a pas fait miroiter le moindre paysage, tout juste une plage, une île avec une falaise. La pluie semble plus intéressante. Aucune impression non plus de l'ambiance chaleureuse des pubs irlandais, Diane va le traverser deux fois pour engueuler Edward et une fois pour prendre une cuite seule...

Les gens heureux lisent et boivent du café est un roman qui a eu un énorme succès et qui a lancé la carrière de romancière de Agnès Martin-Lugand. Cela me laisse dubitative... 

dimanche 21 juillet 2024

Des idées de lecture pour l'été by Phooka

 





L'été est là (enfin presque ...) et vous cherchez des lectures funs ou qui sortent de vos sentiers battus?

Voici ma petite sélection pour passer un bon moment parmi des sorties récentes. Je vais sélectionner quatre catégories: Fantasy, Urban fantasy, Romantasy et audio (tous genres confondus). 

Fantasy:

Je ne peux pas ne pas vous harceler (encore une fois !) avec John Gwynne et sa série des Terres bannies




Parce que c'est extraordinaire et qu'en plus l'auteur est adorable 💓
Le premier tome est maintenant disponible en poche donc vraiment plus aucune excuse !



Un gros coup de coeur aussi pour l'Empire du vampire de Jay Kristoff (et je sais que Dup ne me contrediras pas). Il existe lui aussi en Grand Format ou en poche donc pas d'excuse.





En romantasy

Essayez donc Il était une fois un cœur brisé. Un premier tome vraiment bien construit, un conte pour adulte très agréable à lire et très original. en plus, pour lui aussi vous avez le choix entre Grand Format et poche donc toujours pas d'excuse !


Dans un autre genre, plus sérieux et plus fantasy mais ô combien jouissif:





En Urban Fantasy

Je ne peux QUE vous conseiller la trilogie d'Amandine Peter: Blue Lake!
C'est une tuerie. C'est drôle, original et drolement bien ficelé!




En audio

De la fantasy avec un petit Sanderson:


De la romantasy de ouf avec :



Fouth Wing et Iron Flame 💓


Et encore de la fantasy/romantasy avec l'incomparable série La saga d'Auren dont je vous présente juste le cinquième tome mais qui est juste un monstrueux coup de cœur!!



Allez, une petite romance pour conclure , ou plutôt 2 voire 3 avec la série Heart Players




Et moi je vous dis qu'il y a du Slimane Yefsah dans le tome 2 et Slimane Yefsah c'est le coup de coeur assuré. Le seul narrateur que je cherche direct en audio et j'écoute quasi tout ce qu'il interprète! ❤❤❤







Et si un webtoon vous tente, essayez donc Business Proposal .
C'est juste un régal !!





Et n'hésitez pas non plus à piocher parmi nos lauréats du GpP2024, vous y ferez de très belles découvertes , soyez en sûrs !

Bonnes lectures!! 


samedi 20 juillet 2024

Résultats du partenariat ROZENN ILLIANO

 

Un grand merci à toutes et à lui (et oui, Olivier, toujours seul gars, mais toujours fidèle au poste) pour avoir répondu avec autant d'enthousiasme à notre proposition de partenariat, et bien sûr à Rozenn qui fournit tout cela !

Nous allons être une sacrée équipe à se côtoyer pendant un mois, cela va être super !




LE TEMPS DES CENDRES

1 - ORACLES





2 - TUEURS D'ANGES





MARCHEURS DE RÊVES

1 - LES GRIFFES DU SOMMEIL


MIDNIGHT CITY




LETTRES DE SANG





LA MAISON DES ÉPINES





ÉRÈBE





D'HIVER ET D'OMBRES





Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter

une bonne lecture,
un bel été,

et rendez-vous au 15 septembre !




vendredi 19 juillet 2024

L'EMPIRE DES DAMNÉS de Jay Kristoff

 

Tome 2 de

L'EMPIRE DU VAMPIRE


Éditions De Saxus
986 pages
relié
29,90 euros




L'avis express de Dup sur L'empire des damnés de Jay Kristoff


Sanglant, brutal mais ô combien jouissif !
Un univers gothique sombre et intrigant.
Des personnages charismatiques.
Un réel plaisir de lecture.



L'AVIS DE DUP 



Premier livre sur lequel je me suis jetée dès que j'ai eu écoulé tous mes SP. Livre que j'ai depuis sa sortie, que je lorgnais avec envie sur mes étagères et dont la lecture a été sans cesse repoussée. J'avais même dit dans ma chronique du tome 1 que cette fois, il serait lu séance tenante...  Et enfin, j'ai pu retourner auprès de Gabriel de Léon, ce saint d'argent si charismatique.

Le mode de narration établit lors de L'empire du vampire est maintenu. Gabriel est toujours prisonnier de la reine des vampires du sang Chastain, et interrogé par Jean-François, vampire historien de cette dernière. Il va donc continuer à lui narrer son histoire aux côtés de Dior Lachance, agrémentée de moult jurons...forts imagés :)). Les passages du récit passé au présent se font toujours n'importe quand, parfois en plein milieu d'une phrase de Gabriel et pourtant jamais l'auteur ne nous perd. Le lien qui se tisse entre ces deux personnages est subtil et sinueux, au gré des remarques sarcastiques de Jean-François et des réponses irrévérencieuses de Gabriel. Leurs échanges sont un vrai régal.

Cependant comme nous allons pouvoir le découvrir dans cet Empire des damnés, Gabriel semble un narrateur peu fiable, trop souvent emporté par son caractère arrogant, courroucé, voire influencé par le nombre de litre d'alcool qu'il ingurgite. Je n'en dirai pas plus là-dessus pour vous laisser le plaisir de la découverte de ce second narrateur qui entre dans la danse !

Le récit de Gabriel reprend juste après les événements du tome 1, il vient d'exterminer tous ses camarades et maîtres à San Michon. Il part sur les routes avec Dior, le Saint Graal qui doit abolir la nuit sans fin, faire revenir le soleil et ainsi stopper l’hégémonie vampirique. Ils seront accompagnés de Celene, la soeur vampire de Gabriel qui poursuit le même but. Les sentiments de haine et d'amour que partagent le frère et la soeur sont à leur paroxysme.

Si Gabriel voue une haine féroce contre le roi des vampires, Fabien Voss, c'est contre ceux de la lignée des Dyvok qu'ils vont se frotter dans cet opus, et leur devise est : Pas de paroles, des actes ! Or ces derniers semblent être bien plus forts qu'ils ne le devraient. Les batailles, rixes, duels sont de plus en plus sanglants. C'est pas compliqué, dès que la tension s'apaise un tout petit peu, Jay Kristoff met un point d'honneur à mettre nos personnages dans une situation pire encore !!!

Et pour varier un peu, nous avons droit à l'entrée en scène de métamorphes, et franchement ça vaut le détour. De nouveaux personnages fabuleux, des relations poignantes, bref que du bonheur.

L'empire des damnés est encore plus sombre que le précédent opus, encore plus sanglant. Clairement pas à mettre entre toutes les mains. Mais encore plus poignant tant nos personnages principaux, mais aussi secondaires sont creusés, décortiqués, aboutis. J'ai dévoré ces presque mille pages en un rien de temps, de façon frénétique, avec un plaisir monstre. Jay Kristoff est à son apogée avec cette série. J'avais adoré Nevernight, mais j'avoue que L'Empire du vampire le surclasse totalement !


Jay Kristoff sur Bookenstock :