vendredi 29 juillet 2022

UNE PÉRILLEUSE AFFAIRE de Deanna Raybourn

Une enquête de Veronica Speedwell
#2


Editions Hauteville
Parution: 06/07/2022
Moyen format
384 pages
14.90€










☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 2 des enquêtes de Veronica Speedwell  ☇


Un immense plaisir de retrouver Veronica et Stoker dans une nouvelle enquête.
Leur relation est toujours aussi mystérieuse que drôle.


L'AVIS DE PHOOKA:



Veronica a découvert le secret de ses origines, mais finalement ça ne change rien à sa vie. Elle continue à travailler et à habiter avec Stoker en tout bien tout honneur pour restaurer la collection digne d'un musée d'histoire naturelle de leur hôte. L'expédition que tous deux avait prévue tombe à l'eau et pour se changer les idées Veronica va aller faire un tour au Curiosity Club. Un Club réservé aux femmes "aventurières". Du moins à celles qui ne se plient pas au carcan de la société. Là, elle va y rencontrer une "personnalité" qui va lui mettre une enquête entre les mains. Miles Ramsworth, un noble mécène, va être exécuté dans une semaine pour un crime qu'il n'a pas commis. L'interlocutrice ne peut pas dire à Veronica pourquoi elle en est certaine, mais elle l'affirme et Veronica va devoir trouver un moyen de le disculper. Elle va évidemment emmener un Stoker, pas du tout ravi, dans cette histoire et l'enquête va les faire plonger dans le milieu des artistes, mais aussi dans les histoires cachées d'une partie de la noblesse londonienne dont la famille de Stoker ...

C'est toujours un régal de suivre Veronica et Stoker. Leurs joutes verbales sont un vrai délice. Cette fois-ci l'enquête est un véritable contre la montre puisqu'ils ont une semaine pour démêler les fils de cette histoire. Et croyez-moi c'est une sacrée pelote. Le récit nous permet de découvrir une communauté d'artistes londonienne dont la liberté de ton et d'action fascine Veronica. Le rythme de l'enquête est par nature assez soutenu et le ton toujours très léger. Mais une fois encore, ce qui fait toute la saveur du récit c'est vraiment la relation Veronica-Stoker. Veronica est toujours aussi sûre d'elle, elle se considère comme la scientifique à laquelle aucun mystère ne peut résister. De plus elle se considère comme experte dans l'étude du comportement masculin ... Stoker est bourru à souhait, transpirant et les mains plongées dans les peaux des animaux pour les empailler. Mais il ne résiste pas quand Veronica lui demande de l'aide, au risque de sa vie même. Leur attraction mutuelle déniée, leur complicité et les pics qu'ils se lancent en permanence sont un vrai régal pour le lecteur. On aimerait les voir se rapprocher, mais ce n'est pas gagné. La romance n'est pas pour demain bien que l'autrice nous en donne tous les prémices. C'est horriblement frustrant. Ce sera mon seul bémol, ou plutôt un futur bémol. La "Phooka du futur" risque fort de râler s'il ne se passe jamais rien entre ces deux-là alors que Deanna Raybourn continue de donner tous les signes d'une romance, à les faire se dévorer des yeux de cette façon et interagir avec autant de proximité. Pour le moment c'est parfait, mais pour la suite c'est à voir ...

Ce deuxième tome des enquêtes de Veronica Speedwell est un vrai plaisir qui se lit à toute allure à la fois grâce au rythme effréné de l'enquête mais aussi pour ses deux héros qui sont absolument géniaux. À suivre ...


Sur Bookenstock:



 

jeudi 28 juillet 2022

DEUX SORCIÈRES ET UN WHISKEY de Annette Marie

 

TORI DAWSON # 3



Éditions Bookmark
Collection Urban Fantasy
377 pages
5,99 euros en numérique





L'avis express de Dup sur Deux sorcières et un whiskey de Annette Marie

Si vous ne connaissez pas Tori Dawson, arrêtez tout et lisez cette série !


L'AVIS DE DUP



Mon avis vite fait, parce que 1) c'est les vacances et 2) Phooka l'a déjà faite cette chronique et elle est top. Donc zou, c'est par  !

Je viens d'avaler en deux soirées ce 3ème opus et je me suis franchement régalée. Pourquoi ai-je attendu aussi longtemps ? Mais quelle quiche de bouder ainsi un bonheur assuré ! Inutile de vous dire que le tome 4 est chargé dans ma liseuse !

C'est la grosse déprime pour Tori parce qu'elle ne doit plus mettre un pied à la guilde. Les agents de MagiPol ont débarqué car ils ont entendu parler d'une humaine qui bosserait là, or c'est formellement interdit. Elle maudit son statut d'humaine banale qui l'éloigne de ce monde des mythiques dans lequel elle évolue depuis quelques mois.

Enfermée dans son appartement en sous-sol, elle entreprend un grand ménage pour s'occuper et écluse pas mal de verres de whiskey pour se donner du courage. Elle est passablement bourrée lorsque débarquent chez elle deux sorcières d'une autre guilde qui viennent la solliciter pour une enquête sur la disparition de faés mineurs. Cela ne lui pose absolument aucun soucis d'engager "ses garçons" dans cette affaire.

Lorsque qu'Aaron, Kai et Ezra seront mis sur le fait accompli, ce sera trop tard. Et ce qui devait être une petite enquête sur des faés mineurs va bien sûr dériver en bien plus complexe et bien plus dangereux. Il sera question d'assujettissement de rien moins qu'un roi faé par une guilde de malfrats. Et oui, les mythiques aussi ont leurs moutons noirs. 

Mais ce coup ci la vie de Tori va être mise en danger, ce qui fera rappliquer l'énigmatique et mystérieux Zack, le druide noir découvert dans le tome 2. L'ennemi numéro 1 de toutes les guildes, devenu l'ami de Tori. Comment tout ce monde là va s'entendre pour sauver Tori, je vous laisse le découvrir. Étincelles garanties. 

Des bastons magiques d'anthologies, des relations qui s'approfondissent entre nos personnages principaux, des dialogues enlevés et un pitch qui se renouvelle à chaque fois, cette série Tori Dawson est juste énorme. Un immense plaisir de divertissement. Annette Marie est dans mon top 10 des autrices d'Urban Fantasy.


mardi 26 juillet 2022

Autrices incontournables en SFFF by Phooka [TAG]

 TAG initié par Nevertwhere 



Logo créé par Anne-Laure du blog Chut maman lit

Quand Vert a lancé son tag, je me suis tout d'abord dit que je n'allais pas répondre. Je déteste ce genre de tag, je déteste devoir choisir, classer, j'ai toujours peur d'en oublier, de me mordre les doigts après coup. Bref, les choix c'est un crève-cœur !
Bon j'ai tenu presque une semaine non?
Et puis à force de voir passer des tweets j'ai craqué.
J'ai pris mon téléphone, j'ai foncé dans ma bibliothèque et j'ai mis les 10 premières autrices auxquelles je pensais dans un tweet. Je n'ai pris aucun temps pour réfléchir et je savais que je m'en voudrais après mais c'est fait!
Alors maintenant je les mets ici sur le blog, mais je ne change évidemment pas ma liste initiale que j'appellerai ma liste "coup de tête" parce que oui évidemment j'ai oublié des autrices que j'adore, mais bon ce qui est fait est fait !



Mon tweet d'origine avec mon magnifique tag #Incontourbables ... sans doute l'émotion! 😂 

Quelques explications maintenant.

Estelle Faye forcément c'est le premier nom que j'ai eu en tête avec Sarah J. Mass. Ces deux autrices là, j'achèterai tout ce qu'elles écrivent, sans me poser de question parce que je sais que ça ma plaira toujours, parce que pour moi il n'y a aucun doute ce sont mes deux autrices préférés. J'ai mis Estelle devant dans ma liste parce qu'en plus d'être une autrice au talent incontestable, elle a aussi une personnalité hors du commun et elle est la gentillesse incarnée (non pas que Sarah J. Mass ne soit pas tout ça, mais je ne l'ai juste jamais croisée ;))

Mes chroniques sur le blog:

  • Estelle Faye



  • Sarah J. Mass
(oui j'ai tout lu en français, je suis fan, vraiment fan !!)


  • Trudi Canavan

Vous savez quoi? Je ne l'ai encore jamais lue, mais j'ai acheté tous ses romans. Parce que je sais que ça va me plaire, parce que j'aime les thèmes abordés et qu'en la mettant dans ma liste je vais être enfin obligée de trouver le temps de m'y plonger (cherchez pas, mon cerveau est tortueux !)


  • Robin Hobb

Ben Robin Hobb parce que Robin Hobb quoi ! Très peu de chroniques sur le blog parce que j'ai lu la plupart de ses romans avant sa création. C'est la base de la fantasy pour moi, c'est par elle que j'ai commencé (avec Tolkien, Eddings et les autres ;))



  • NK Jemisin
Parce que j'ai chroniqué le premier tome de The Hundred Thousand Kingdoms en VO pour le David Gemmell Award et que j'ai adoré. J'ai lu la suite en français et cette trilogie garde une place dans ma mémoire.



  • Karen Miller

Pour sa prophétie du royaume de Lur (non chroniqué ici) et sa suite Les enfants du pêcheur, son vocabulaire si percutant et ses héros.
Je me demande si elle écrit encore, ça fait un moment que je n'ai rien vu sortir.



  • Manon Fargetton

Manon a été l'un de nos "Mois de" (comme Estelle d'ailleurs et Chloé dont je parlerai après). Sa gentillesse n'a d'égale que son talent. Ses écrits en fantasy sont fabuleux dans tous les sens du terme. Je regrette qu'elle ne continue pas dans cette veine. J'espère qu'elle y reviendra parce que c'est une plume qu'il faut découvrir.


  • Fiona McIntosh
Encore une autrice que j'ai lu surtout avant la création du blog, alors j'ai une seule chronique à mettre ici. Mais si vous n'avez jamais lu sa trilogie du Dernier Souffle, vous ne savez pas ce que vous perdez!! Sérieux. Moi qui ait une mémoire de poisson rouge, celle-ci je m'en souviens alors que je l'ai lue il y a 15 ans. La charrette dans le ravin, croyez-moi je la vois encore. Je ne peux que vous conseiller de la lire ... mais assurez vous d'avoir les trois tomes sous le coude où je ne réponds de rien!!!


  • Chloé Chevalier

Encore une de nos "Mois de". Son récit du Demi-loup, c'est de la fantasy qui vous tord les tripes et fait accélérer  votre petit cœur. Si vous ne connaissez pas, foncez ! 


  • Deborah Harkness
Parce que j'ai adoré la série Le livre perdu des sortilèges (j'ai jamais regardé la série télé d'ailleurs, faudrait que j'y jette un œil). Matthew 💓💓


Voilà évidemment il me manque plein d'autrices que j'adore tout autant et surtout je ne suis pas allée piocher dans l'urban fantasy et dieu sait pourtant qu''il y a des autrices dont j'achète les livres les yeux fermés sans même lire la 4ième de couverture, exactement comme je le fais pour Estelle Faye et Sarah J. Mass. Peut-être que ceci fera l'objet d'un autre billet tiens ...



lundi 25 juillet 2022

NEVERNIGHT Tome 3 de Jay Kristoff

  

3 # L'AUBE OBSCURE



Éditions De Saxus
894 pages
20,90 euros





L'avis express de Dup sur L'aube obscure de Jay Kristoff

Tout, TOUT est bien dans cette trilogie.
À lire absolument !!!



L'AVIS DE DUP



/!\ Attention, sûrement des spoils sur les tomes précédents ! /!\

Pour les victimes du syndrome du poisson rouge, sachez que l'auteur nous offre au début de ce tome (et sans doute au début du tome 2 mais je ne m'en souviens plus) une sorte de résumé savamment glissé dans ce chapitre intitulé Dramatis Personae (et que j'ai sans doute zappé précédemment)(genre, pas besoin de lire ça, je m'en souviens des personnages...) en épluchant chaque personnage rencontré. D'ailleurs, même si vous vous souvenez de tout, je vous conseille de le lire tant c'est savoureux. Avec lui, il faut tout lire, surtout ne pas s'arrêter au mot fin. Il y a toujours des bonus après !

Voilà, c'est l'heure de dire au revoir à Mia et je pleure. Cela fait quelques jours que j'ai fini ce tome 3 qui clôt la trilogie Nevernight et je pleure de quitter ce personnage fabuleux. En écrire la chronique c'est fermer une deuxième fois la porte et lui tourner le dos. Mon dieu quel déchirement.

C'était pourtant annoncé clairement par Jay Kristoff qu'il allait écrire la naissance, la vie puis la mort de "sa petite salope meurtrière". Oui, c'est vrai, Mia est comme ça, elle supporte encore beaucoup d'autre adjectifs peu flatteurs, comme égoïste, rancunière, teigneuse... mais à côté de ça elle est tellement entière, tellement loyale envers ceux qu'elle aime, tellement vraie surtout. Tellement forte et tellement fragile à la fois. Bref, je l'aime.

Ce dernier opus est savoureux. On découvre enfin le secret des Enténébrés. On suit donc l'évolution de la vengeance de Mia, toujours à vouloir abattre Julius Scaevere, l'homme à l'origine de la destruction de sa famille. Sauf que ce dernier a toujours un coup d'avance. Il a réussi à escamoter la république, et pour le bien de cette dernière il est devenu Imperator. Il a à sa botte l'Église Rouge qui est loin des vertus de probité initiales, dédiée à Niah, la déesse de la nuit. Mia se retrouve donc à affronter le gratin des assassins en plus, ceux là même qui l'ont formée !

Et toujours cette prophétie, cette Couronne de la lune que notre chère Enténébrée doit retrouver et embraser. La conception de Jay Kristoff des divinités de son univers est juste énorme. Aa l'omnivoyant et ses trois yeux, entendez les trois soleils qui parcourent les cieux le jour. Niah la déesse de la nuit, sa femme bannie pour avoir donner naissance à un fils après ses trois filles. Un fils, la lune, possible adversaire d'Aa. Quant aux trois filles, ce sont les déesses du feu, du vent et des tempêtes. 

En plus de cette double intrigue, la vengeance de Mia et le rassemblement des fragments de la lune, l'auteur nous offre au fil de ces trois tomes une formidable romance. D'abord avec Tric, ensuite avec Ashlinn. Une romance pleine de hauts, de bas, de trahison, de rédemption et d'espoir, pleine de sexe aussi. Certains passages sont chauds bouillants, il faut bien le dire... un peu comme les romans de Sarah J Maas ou Jacqueline Carey. Cela peut en gêner certains, moi ça me va parfaitement.

Ce tome est aussi l'occasion de rencontrer de nouveaux personnages, et Jay Kristoff a l'art de nous les faire aimer rapidement. Jonnen, le petit frère de Mia, 8-9 ans, Nuage Corleone, un méchant pirate au grand coeur, on retrouve enfin Mercurio ce vieux grincheux qui se rend compte à l'aube de sa vie qu'il aime Mia comme sa fille, et la troupe de gladiattii qui a évolué aux côtés de Mia durant Les grands jeux, c'est-à-dire, le tome 2. Des personnages si différents, si complémentaires.

Voilà, je ne sais quoi rajouter d'autre pour vous convaincre. Je suis de plus en plus fan de Jay Kristoff, de son humour et de ses notes de bas de page, et vous n'avez pas fini d'en entendre parler sur ce blog. Peut-être jusqu'à ce que j'ai réussi à faire lire cette trilogie à dame Phooka...et encore ! Ces trois énormes pavés ont été un immense plaisir de lecture, trois énormes coups de coeur. Mia restera longtemps dans le mien.


Jay Kristoff sur Bookenstock :


vendredi 22 juillet 2022

LE MONDE DES PREMIERS de Lucie Thomasson

 

Tome 1



Editions Mnémos
Collection Naos
Parution 15/05/2022
304 pages/ 21 €
4.99€ en numérique













☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome1 du Monde des Premiers  ☇


Un superbe premier tome avec des personnages attachants, de la magie et du mystère.
Vivement la suite !



L'AVIS DE PHOOKA:






Voilà un roman que j'avais commencé lors de sa sortie et dans lequel je n'étais pas "entrée" pour une raison qui m'échappait. Et elle m'échappe toujours étant donné que lorsque je l'ai repris la semaine dernière je l'ai dévoré et j'ai adoré ....

Trois personnages sont au centre de ce récit: Victoire, Guilhem son frère et Dimitri un ami des deux. Le lecteur les rencontre au moment où la vie les sépare. Ils sont tous les trois issus de la classe pauvre, ils n'ont aucun pouvoir magique, ce sont des Terciers. Des Terciers en opposition aux Premiers et aux Seconds qui eux sont dotés de magie. Les Premiers étant les plus puissants, ils sont réunis en familles dans lesquelles le pouvoir se transmet de façon héréditaire. Dans ce monde très hiérarchisé, nos trois héros s'estiment déjà heureux d'avoir trouvé de belles places de "domestiques" juste à la sortie de l'école. Victoire s'occupera des griffons au Haras de Hamilcar, capables de contrôler le temps, tandis que Dimitri sera jardinier et Guilhem deviendra le domestique personnel de Raphaëlle,  15 ans, une Première vouée à un grand avenir. Par ricochet, être son domestique accorde une certaine aura et Guilhem a du mal à y croire. Les trois se séparent donc pour vivre leur nouvelle vie chacun dans leur maison.

La construction du récit est naturelle, nous suivons en alternance Victoire, Guilhem et Dimitri. Mais cette alternance n'est pas régulière car elle suit les évènements du récit et donne une vision de la personne la plus proche des évènements ... ou cache ce qu'il y a à cacher! Parce qu'évidemment tout n'est pas rose dans ce monde. Les plus pauvres aimeraient bien se révolter, ou du moins obtenir plus de droits et de confort. Un groupuscule existe, essayant de faire bouger les choses. Tout aussi évidemment les guerres de pouvoir entre famille de Premiers font rage. De façon ouverte ou subtile. Manigances, complots et autres trahisons font loi. Et nos trois héros vont se retrouver malgré eux ballotés dans cette tempête. Pions dans un gigantesque jeu d'échec dont ils ne comprennent pas les règles.

Guilhem est au plus proche des évènements, suivant Raphaëlle partout comme son ombre. Raphaëlle est intransigeante et exigeante, elle a été élevée comme ça et c'est la façon dont elle doit traiter les faibles autour d'elle. Pourtant parfois Guilhem a l'impression de voir des fissures dans son comportement, ténues, à peine visibles.

Dimitri, le jardinier, amoureux des roses est transparent. Il désherbe, nettoie, fait des bouquets. Tout le monde l'ignore et fait comme s'il n'était pas là. Au point qu'il assiste à des scènes et à des conversations très privées.

Quant à Victoire, ses maux de têtes redoutables qui la hantent depuis toute petite lui posent problème. Surtout auprès des griffons, ces bestioles sont caractérielles et il faut garder son calme en toute circonstances. Dans son cas, ce n'est pas facile. Heureusement Abraham est là pour l'aider. Abraham est un Second, un chuchoteur et il est son "maître de stage" en quelque sorte. Ou peut-être plus que ça ...

Le récit file à tout allure. Le temps d'apprendre à connaître les trois jeunes adultes, le temps de s'y attacher, de comprendre leur univers et les complots arrivent, les catastrophes s'enchaînent et les révélations fusent. Pas un seul temps mort, la lecture est fluide, la plume de Lucie Thomasson est agréable et c'est un vrai régal. Les protagonistes sont incroyablement attachants (et pas seulement les trois héros) Je ne m'explique donc toujours pas pourquoi je ne m'y suis pas plongée du premier coup ...

En tout cas, ce Monde des Premiers est une belle découverte. Il me tarde maintenant d'en découvrir la suite. Si le thème vous tente, franchement n'hésitez pas, c'est une très belle lecture !!







jeudi 21 juillet 2022

Autrices incontournables en SFFF by Dup [TAG]

 

TAG initié par Nevertwhere 



Logo designé par Anne-Laure du blog Chut maman lit



Voici donc un Tag plaisant à faire car il n'impose aucune contrainte (ben oui, on est en vacances je vous rappelle 😁). Juste lister 10 autrices que l'on juge incontournables. Vous allez voir qu'il y a dans ma liste aussi bien des "vieilles routières" comme des "nouvelles têtes". 
J'ai choisi 5 autrices francophones, 5 autrices anglophones.

Les françaises d'abord, ben ouais, cocorico ! 

ESTELLE FAYE

En first one car c'est vraiment à elle que j'ai pensé en premier. TOUT ce que j'ai lu d'Estelle, j'ai adoré. Il me reste à découvrir Porcelaine et L'arpenteuse de rêves. Ah, et aussi La dernière lame

Mes chroniques :

Mes hypers mégas gigas coups de coeur ❤❤❤








CHLOÉ CHEVALIER

Ses Récits du Demi-Loup m'ont tellement plu ! Des destins de femmes grandioses. Une autrice qui a surgit rapidement dans le sérail puis disparue des radars 😓



MORGAN OF GLENCOE

La toute nouvelle qui vient taper l'incruste direct en tête avec les plus grandes avec sa Yuri, son rail et ses fées, et dont on attend avec impatience la fin de sa pentalogie annoncée. Je suis au taquet, sur les starting-blocks !





AURÉLIE WELLENSTEIN

Tous ses romans n'ont pas été des coups de coeur pour moi, néanmoins certains m'ont franchement marquée par son investissement dans des causes on ne peut plus actuelles. Réchauffement climatique (on en cause de cette foutue canicule ?), appauvrissement de la biodiversité, pollution, etc. Pas encore lu le dernier Le désert des couleurs.





JEANNE-A DEBATS

Notre routière de la fantasy, qui a écrit un grand grand nombre de livres. Je n'ai à mon actif que sa série Testament et son Navarre ❤, vampire cher à mon coeur.




Les anglophones maintenant !


ROBIN HOBB

Forcément, THE incontournable ! Au regard de sa biblio, j'en ai lu très peu, mais tous m'ont conquise.




SARAH J. MAAS

Je n'ai pas tout lu, au contraire de dame Phooka, mais ceux que j'ai abordés , j'ai vraiment adoré. J'ai à mon actif les 3 premiers tomes d'ACOTAR, le premier tome de Keleana ainsi que Crescent city, le seul chroniqué 😇 (mes lectures plaisir de l'été :siffle:)







LEIGH BARDUGO

Son univers de Grishaverse m'a totalement conquise ❤❤❤


Exactement le même commentaire qu'au dessus en rayant Grishaverse !





SAMANTHA SHANNON

Même si je n'ai pas accroché et pas poursuivi avec The bone season, je ne pouvais pas ne pas la citer, uniquement pour son Prieuré de l'oranger ❤❤❤ qui me semble incontournable, lui tout seul.

mardi 19 juillet 2022

L'ACADÉMIE ARBON tome 2 de Jaymin Eve et Tate James.

 Tome 2
Les princes



Editions Bookmark
Collection Romance Passion
344 pages
19 euros
5.99 euros en numérique
Parution: 03 janvier 2022




Les informations sur le site de Bookmark éditions


#dede81


☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 2 de L'académie Arbon  ☇


Un deuxième tome toujours aussi sombre et prenant.
Une couverture VF toujours aussi hideuse.
Un roman très très hot aussi ...



L'AVIS DE PHOOKA:



Violet s'est fait rouler dans la farine comme dirait notre Dup. Elle croyait qu'Alex le beau prince d'Australasie était tombé amoureux et que la petite orpheline allait avoir un destin de reine. Et elle avait "presque" raison. Un "presque" qui fait toute la différence. Ce soi-disant tirage au sort qui permet à une orpheline ou un orphelin de se joindre à la royauté dans cette école hyper huppée et en fait un moyen caché de trouver de bon "reproducteur(trice)s" dans ce monde post apo où les naissances sont rares. Des tests génétiques sont faits sur les membres de la royauté et si un prince ne trouve pas sa future parmi les autres royautés alors on recourt à ce subterfuge ... Violet est bien supposée se marier à Alex ... pour donner naissance à des "petits royaux". Pas d'amour là dedans. Pire, elle a appris que la précédente fiancée d'Alex était morte dans des conditions très très étranges. Quand Violet se confronte à Alex, elle découvre alors que le joli prince blond aux yeux bleus, peut se transformer en monstre. Il va exercer sur elle un chantage dont elle ne peut pas sortir. La famille d'Alex est parmi les plus puissantes du monde et peu peuvent s'y opposer. Mais Violet n'est pas sans ressources. Déjà c'est une battante et même une combattante. Ainsi elle va participer à des tournois sous le pseudo de Violence. Tournois interdits et organisés par la Résistance. Mais surtout elle n'est pas seule. Car elle a réussi à se faire de vrais amis dans cette école, parmi les princes et princesses. Mattie et son frère Nolan bien sûr, mais surtout Jordan prince américain et Rafael prince Suisse. Les deux derniers étant parmi les plus puissants ... et les plus entreprenants chacun à leur manière.

Sur fond de récit franchement sombre, post-apo avec son lot de machinations, de révélations et de violence, les deux autrices nous déroulent aussi une très belle histoire de type "harem inversé". C'est chaud comme la braise, soyons honnête, mais parfaitement dosé. Il n'y a pas l'humour d'un Kit Davenport, c'est sûr. Le destin de Violet/Violence est beaucoup plus poignant, voire sinistre.  Elle cède parfois à l'angoisse et on la comprend. Tout comme on la comprend (non j'ai pas dit on l'envie ... quoique) quand elle va évacuer son trop plein de stress avec Raf ou Jordan (ou Raf et Jordan ... ).

Bref, ce tome 2 prolonge parfaitement le premier. C'est un récit sombre, intense et prenant. À ne pas mettre entre toutes les mains évidemment. Les pages tournent toutes seules et il se dévore en un rien de temps. Il ne reste plus qu'à attendre le troisième et dernier tome (ou à le lire en anglais pour les impatientes comme moi ;))



Last but not least:


Non, mais non! Qui a choisi la couverture de la version française ? Celle de la VO était tellement plus explicite et plus jolie !!