vendredi 8 juillet 2022

BLUE LAKE tome 1 de Amandine Peter

 Tome 1
Les Hextraordinaires


Editions EXPLORA
Parution: 13/07/2022
5.99 € en numérique



Les informations sur le site de l'éditeur EXPLORA





☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 1 de Blue Lake  ☇



Gros coup de cœur pour ce premier tome.
Un univers original, une héroïne forte avec une belle répartie.
Un héros qui cache encore bien des mystères.
Bref, je trépigne déjà pour en lire la suite



L'AVIS DE PHOOKA:



Blue Lake est une jeune femme à qui la vie a mis pas mal de bâtons dans les roues. Elle vit ou plutôt vivote dans les bas quartiers, les containers. Elle travaille dur, met le moindre sous de côté pour essayer de sortir de cet endroit, elle et sa mère, junkie. Elle vit seule avec sa mère depuis que sa sœur, Bell est partie habiter dans la partie huppée de la ville, les laissant sans nouvelle et sans aide depuis 6 ans. Si Bell a pu partir c'est parce qu'elle est une Hexmeister, une magicienne quoi. Elle est née avec la marque, cette marque qui indique que vous avez des pouvoirs magiques. Si vous avez la marque alors vous êtes amenés à vivre la belle vie. Du moins c'est ainsi que le voit Blue. Blue qui n'est jamais sortie de son quartier pauvre et abandonné de tous. Abandonné par les "Hex" qui n'utilisent pas leurs pouvoirs pour les aider. Qui veut aider le bas peuple hein ! Mais ce n'est même pas ça, le pire. Blue est chargée de l'entretien des canalisations ...

Ha oui, parce que dans le monde créé par Amandine Peter, la magie ne se fait pas sans conséquences. Chaque acte magique produit une sorte de poussière verte, un déchet. Et ces déchets sont jetés et "pourrissent". Il existe ainsi tout un circuit de canalisations souterrain et comme n'importe quel "égout" il y a des moments où ça se bouche. Alors Blue passe son temps sous terre, pour déboucher là où ça coince. Il fait sombre, chaud et ça pue. Un plaisir quoi ...

Le seul avantage de ce boulot c'est qu'elle arrive parfois à piquer un peu de cette "matière". La poussière devient un vrai déchet gluant, mais elle garde des propriétés magiques. Elle est normalement récupérée et recyclée pour des usages technologiques/magiques, mais elle est aussi très prisée dans les containers car elle permet d'améliorer la vie de tous les jours ... mais elle fait aussi devenir junkie pour ceux qui en utilisent trop, comme la mère de Blue. Ce trafic hautement illicite est surveillé. Blue a un deal avec un centaure, Jovan à qui elle fournit ce Hexmull ... Joran est un dur à cuire, un vrai dealer entouré d'autres centaures et surtout d'un homme de main terrifiant dont personne ne connait le visage, Vassili.

Mais voilà, par des concours de circonstances, Blue va découvrir un "bouchon" de Hexmull pas comme les autres et sa découverte va attirer les convoitises ... et surtout tout un tas d'ennuis. Dont Wayne, un Hexmeister qui va la surveiller de très près ...


J'ai adoré. je vous le dis tout net. J'ai lu le roman quasi d'une traite et je pigne déjà pour avoir le tome 2 alors que ce premier tome n'est pas encore sorti...

L'univers créé par Amandine Peter peut paraître très "classique" avec une classe riche et dirigeante constituée par les Hexmeisters et une classe pauvre et indigente de travailleurs. Sauf que ce n'est pas si simple et on va le découvrir petit à petit au fil du roman. Le coup de génie, c'est cette poussière verte qui constitue le résidu de la magie. Déjà parce que la conséquence c'est qu'il faut l'éliminer et puis difficile de faire de la magie discretos quand de la poudre verte s'écoule de vos mains au fur et à mesure ...


Et puis il y a Blue et Wayne. Blue avec son impertinence, son sens de la répartie et du bon mot est une héroïne juste parfaite. Ses interactions avec Wayne sont vraiment drôles et percutantes et m'ont fait sourire et même rire plus d'une fois. Quant à Wayne, il reste un mystère. J'avais soupçonné rapidement qui il était sans en avoir de preuve, mais ça n'a en aucun cas diminué mon plaisir de lecture. Ce qui est épatant c'est qu'ils sont à égalité. Wayne a besoin de Blue pour se sortir de l'imbroglio où ils se sont fourrés et Blue a besoin de Wayne. À parts égales. Et c'est un vrai plaisir de les suivre.

Ce Blue Lake, que j'ai lu vraiment par hasard ne connaissant ni l'autrice ni la maison d'édition se révèle être un vrai beau coup de cœur. Il me tarde vraiment de lire la suite. C'est de l'urban fantasy pleine de peps, d'humour et de mystères avec des personnages vraiment bien campés, y compris les secondaires d'ailleurs et un univers complexe. Franchement n'hésitez pas, c'est une très belle découverte !




1 commentaire:

Sabyne a dit…

Oh la la ! ça me donne envie.