dimanche 18 décembre 2022

PAUSE HIVERNALE


 Il fait froid, les mémés grelottent.

De plus elles sont fatiguées, elles doivent commencer à préparer les bûches.

Bref, la pause s'impose !



On se retrouve en 2023 !

En attendant, profitez bien des vacances si vous en avez. Profitez bien des fêtes si vous appréciez ce moment. Profitez bien de ce dont vous avez envie de profiter quoi!

Des bises!




vendredi 16 décembre 2022

Les sorties de Janvier 2023 chez Alter Real Urban Fantasy [sorties]



L'Urban Fantasy chez Alter Real
En janvier 2023

*****

TITRE : Lame de l'ombre
Tome 5 : Kit Colbana
Auteur : J.C. Daniels
Collection : Imaginaire
Date de sortie : 06/01/2023
Genre : Urban Fantasy




Kit est de retour… et elle part en chasse ! Poursuivez les aventures de cet urban fantasy aussi sombre qu'addictif !


*****

TITRE : La traque
Tome 1 : La conquête du sangAuteur : Angie Blackthorne
Collection : Imaginaire
Date de sortie : 06/01/2023
Genre : Urban Fantasy


 


Un héritage maudit, un ennemi prêt à détruire le monde, une alliance improbable avec un vampire mystérieux et séduisant.

*****


TITRE : Brumes
Tome 1 : La brume et les larmes
Auteur : Laura Collins
Collection : Imaginaire
Date de sortie : 20/01/2023
Genre : Fantasy Romance


Une légende, une héritière rebelle, des faux semblants, des dangers et un homme aussi arrogant que mystérieux. Une fantasy romance intense et émouvante !


*****

TITRE : Les états d'âme d'une Furie
Tome 6 : Bureau Fédéral de la Magie
Auteur : Annabel Chase
Collection : Imaginaire
Date de sortie : 20/01/2023
Genre : Cozy Mystery paranormal


Un nouveau mystère à résoudre dans la ville de Chipping Cheddar pour l'Agent Fury. Entre suspense et humour, retrouvez ce cozy mystery paranormal savoureux !


*****


TITRE : Liens d'âmes
Auteur : Nina Lyna
Collection : Imaginaire
Date de sortie : 20/01/2023
Genre : Urban Fantasy


Une jeune femme différente, des métamorphes prêts à tout pour le pouvoir, des jeux de dupe, et un lien d’âme indestructible.


*****

TITRE : Sans âme
Tome 1 : Ténébreuse Alliance
Auteur : Callie Darkwood
Collection : Imaginaire
Date de sortie : 27/01/2023
Genre : Urban Fantasy
 


Un manoir qui attise la convoitise, des disparitions inquiétantes, des vampires envahissants, une héroïne décidée à ne pas se laisser faire...

*****

jeudi 15 décembre 2022

LUPUS IN FABULA de Jérôme Akkouche

 


Éditions Le chat noir
290 pages
19,90 euros





L'avis express de Dup sur Lupus in fabula de Jérôme Akkouche

Une uchronie steampunk campée dans le Paris des années folles à découvrir !
J'ai frôlé le coup de cœur.



L'AVIS DE DUP


Pour moi Jérôme Akkouche est THE béta-lecteur de Estelle Faye, une marque de confiance d'une de mes autrices favorites, donc le frein du "premier roman" m'est passé large au-dessus tant j'accordais la mienne de confiance. Et j'ai bien eu raison, car je me suis régalée à la lecture de ce Lupus in fabula que j'avais acheté dès ma première rencontre avec l'auteur.

Un roman uchronique en plein dans le Paris des années folles, ces années marquées par un renouveau culturel, artistique et une évolution des moeurs sans précédent des années 20. 

Mais la première guerre mondiale de Jérôme Akkouche, si elle se conclut de la même manière que l'historique, diffère grandement dans les forces mises en conflit. L'armée allemande se composait de Mutants mis au point par les découvertes scientifiques de Amadeus Wolf alors que la France alignait des soldats cybernétiques conçus par Marie Curie, réparant au radium toutes les fameuses gueules cassées. Chacun restaurant à leur façon la chair à canon pour la remettre sur le front. Une uchronie cynique pleine de steampunk donc.

Amadeus lui-même a dû s'injecter son mutagène afin d'échapper à une mort certaine lors de l'entrée des alliés à Berlin. C'est donc en homme-loup distingué qu'il officie en tant que psychanalyste à Paris, discrètement et sous un nom d'emprunt, jusqu'à ce qu'une patiente vêtue d'un joli chaperon rouge vienne remuer la boue de ses souvenirs... De fil en aiguille, il se rend compte que son anonymat a volé en éclat et que le secret de la formule de son mutagène intéresse beaucoup trop de monde, d'un certain Hitler comme des services d'espionnage français... Et Amadeus va devoir tous les éviter. S'engage alors une fuite en mode thriller bien entraînante. 

J'ai beaucoup aimé ce roman, ces années folles parisiennes teintées de vert radium décrites avec tant de passion. Vous croiserez dans ces lignes du beau monde, de Pablo Picasso à Guillaume Apollinaire, vous déambulerez dans les rues de Paris et sur la butte Montmartre, vous découvrirez l'effervescence de la foire universelle. et cerise sur le gâteau, au détour de certaines scènes, une interprétation toute personnelle de célèbres contes de notre enfance : Le petit chaperon rouge, les trois petits cochons, Hansel et Gretel et bien d'autres que je vous laisse découvrir !  

Si je salue ici cette nouvelle plume bien belle, je n'en ferai néanmoins pas un coup de cœur pour le choix des personnages principaux qu'on ne peut décemment pas trouver attachants tant leur éthique est douteuse. En jouant sur ces Mutants mi-hommes, mi-animaux on flirte encore bien avec des scènes de zoophilie voire de cannibalisme à ne pas mettre entre toutes les mains. Une réflexion originale néanmoins sur la guerre et ses conséquences que j'ai beaucoup appréciée découvrir. Je salue également les Éditions du chat noir qui ont offert à ce roman un écrin splendide que je suis ravie d'accueillir dans ma bibliothèque.



mardi 13 décembre 2022

TORI DAWSON tome 5 de Annette Marie



#5
L'ALCHIMISTE ET L'AMARETTO



Editions Bookmark
Collection Urban Fantasy
Parution 07/12/2022
280 pages
17 euros en papier



☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 5 de Tori Dawson  ☇



J'ai presque cru que celui ci ne serait pas un coup de cœur.
Presque ... mais ça n'a pas duré ! 



L'AVIS DE PHOOKA:





Avant de commencer je mets une alerte spoiler !! On est au tome 5, je ne peux pas écrire une chronique sans spoiler, donc si vous ne connaissez pas la série allez lire celle du tome 1 ! ;)

Comme j'aime cette série Tori Dawson, vous vous doutez bien que au jour J de sa sortie j'étais au taquet ...

Noël approche et comme partout l'arrivée des fêtes de fin d'année sont signe de vacances. Tori n'a pas de projets puisque son frère, sa seule famille, part à l'étranger. De toute façon, l'entente entre ces deux-là n'est pas au top ... Quand ses trois mages apprennent qu'elle sera seule, ils l'invitent avec eux. Chaque année, la période des fêtes est celle où Aaron retourne chez ses parents. Et ses deux amis l'accompagnent toujours. On va vite comprendre pourquoi ...

Tori est ravie de les accompagner, même si rencontrer les parents si célèbres et riches d'Aaron la stresse un peu. Surtout qu'elle a été un moment la petite amie d'Aaron. Heureusement elle n'est pas la seule fille du groupe puisque Sin, dont la jeune sœur est étudiante à l'Académie Sinclair, les accompagne.

Évidemment tout ne va pas se passer comme prévu, vous vous en doutez bien. Le séjour idyllique, ne va pas faire rêver le moins du monde. Les parents d'Aaron le harcèle pour qu'il quitte la guilde du Corbeau et du Marteau qu'ils considèrent comme une guilde de bons à rien pour lui faire intégrer l'une des guildes plus en vues ou tout autre poste de prestige digne du rang et du talent de leur rejeton. Tori comprend à quel point il a besoin du soutien de ses amis. Pour le protéger de ses parents, de leur entourage si prétentieux et méprisant, mais aussi de lui même.

Et c'est là qu'ils apprennent qu'un couvre-feu est en place suite à des "attaques par des animaux sauvages" dans le parc de l'Académie ... Les animaux sauvages vont se révéler bien plus dangereux que prévu.

Alors soyons honnête, au début de cet opus, je me suis dit qu'il ne se passait pas grand chose et que l'intrigue générale était un peu molle voire même facile. Je me suis même dit que ce serait la première fois qu'un tome d'Annette Marie ne serait pas un coup de cœur ... Et puis petit à petit tout se met en place et surtout tout s'éclaire. L'alchimiste et l'Amaretto n'est pas un tome comme les autres, il nous permet de mieux comprendre certains personnages. Sortis du contexte du Corbeau et du Marteau, et de celui des missions les trois mages se comportent différemment. Ici nous allons en apprendre beaucoup sur Aaron en particulier et le portrait qui est dépeint n'est pas forcément en sa faveur. En ça, Annette Marie excelle. Elle crée une version d'Aaron qui nous fait douter, qui nous fait se demander "mais bon sang pourquoi ai-je aimé ce personnage?". Ça fait peur. Sérieusement ... mais petit à petit le lecteur comprend et ne l'en apprécie que davantage.

Et puis il y a Ezra ... Sur lui aussi on en apprend davantage. Sur lui ... et son démon. Sur lui ... et sa relation avec Tori. Je n'en dis pas plus et vous laisse découvrir, mais vous me connaissez ...j'ai eu les tripes nouées. 

Bref, une fois encore, malgré un tome très différent, Annette Marie arrive à nous faire passer par toutes sortes d'émotions. À nous faire douter sur des personnages fondamentaux de la série. À nous entraîner dans des péripéties improbables. À nous faire frémir avec les prémices d'une romance vouée à l'échec. À nous faire attendre avec une impatience à chaque fois grandissante, la suite de ces aventures. Coup de cœur évidemment !


Et puis pour celles et ceux qui ont lu Robin Page, retrouver le langage démon est un vrai délice. Même si le démon qui les prononce n'est en rien équivalent à Zylas ...





Annette Marie sur Bookenstock:


lundi 12 décembre 2022

FORTHILL # 5 de Vanessa Altmeyer

 

# 5 - LA CROIX DU CORBEAU



Éditions Alter Real
Sortie prévue le 23 décembre
490 pages
24 euros
5,99 en numérique




L'avis express de Dup sur La croix du corbeau de Vanessa Altmeyer

Une fin de série explosive et trop trop surprenante !
Énorme !


L'AVIS DE DUP



Il était une fois une jolie sorcière et un dragon canon qui s'aimaient... ouais, on aurait pu y croire vu comment ce cinquième tome démarre. Un rendez-vous romantique, une demande en mariage, la belle baguouse, toussa toussa. Mais ne perdez pas de vue que c'est Vanessa Altmeyer aux manettes sinon vous aurez de graves désillusions !

Outre le fait que ces fiançailles ne sont ni du goût de la mère de Lisa, ni de celui du paternel facho de Ian, un tas de tuiles, mais un gros tas hein, va leur tomber dessus. Et en même temps, sinon ce ne serait pas drôle. 

Le procès de la furie qui a lancé un basilic sur la communauté de sorcières et contre lequel Lisa s'est battue en gardant quelques séquelles crée des remous. Ben oui, la "pauvre gamine", atteinte de la maladie de Charcot... l'opinion publique vacille, des corbeaux envoient des tonnes de messages haineux et menaçants contre Lisa, contre le cabinet d'avocats qui soutient l'accusation (là ou Ian bosse). L'affreux Ben renifle le scoop et vient remuer la boue à Forthill.

La cousine Jazz de Louisiane débarque pour la formation accélérée en nécromancie de Lisa. Elle est chelou cette Jazz, et outre l'ambiance cimetière-nuit noire-froid-brouillard qui fait bien flipper Lisa (et le lecteur), la première séance ne se passe pas comme prévu, doux euphémisme ! Elles découvrent une scène de crime et Keith, le pote flic et chevalier doit intervenir. Lisa apprend par un tiers que chevaliers et nécromanciens ont un passif bien lourd...

L'ambiance est archi-tendue partout. À Muyr où doit avoir lieu le mariage de Marvin, frère aîné de Ian avec la dragonne-glaçon asiatique. Dans la chaumière de la mère de Lisa où débarque Sheila, la grand-mère pour pallier aux manquements de sa petite-fille Jazz. Et toujours des corbeaux (les piafs ce coup-ci) qui apparaissent partout où va Lisa. Ça croasse de partout dans ce tome !

Et pour en savoir plus, il vous faudra le lire. Mais sachez une chose, ce dernier opus de la série "Forthill" est de la folie. Le dernier quart, que dis-je le dernier tiers est "inlâchable*". Vanessa Altmeyer nous balance une révélation du genre Hiroshima que je vous mets au défi de voir venir ! J'ai fini La croix du corbeau il y a quelques jours déjà et je n'en reviens toujours pas ! 😳

Énorme, vraiment !!!

* J'ai mis un copyright sur ce terme, c'est du dupien, si, si !


Les autres tomes de Forthill sur Bookenstock :


dimanche 11 décembre 2022

Semaine 49/2022 sur Bookenstock [Bilan]

 Une belle semaine encore avec son lot de chroniques.


  • Lundi Dup a découvert (enfin !) Neil Gaiman en écoutant Stardust.


  • Mardi Phooka a encore craqué pour la série VLG (Vampires, Lycans, Gargouilles) avec le tome 4 cette fois-ci: Veso





  • En enfin vendredi Phooka nous parle du tome 2 de Vampire Academy qu'elle a dévoré en un rien de temps (aurait elle été vampirisée par la série ? 😁)



Et Phooka saute de joie partout parce que ...


Elle a reçu un premier et magnifique cadeau de Noyel (et pas des moindres !!)





Et en plus les mémés ont enfin reçu un bouquin commandé depuis juin ...et celui-ci elles l'attendaient impatiemment ...




À la semaine prochaine tout le monde

La bise

Bookenstock

vendredi 9 décembre 2022

VAMPIRE ACADEMY tome 2 de Richelle Mead

 #2

 Morsure de glace


Editions Bragelonne
Collection BigBang
Paru le : 02/11/2022
Prix : 8.90 €
Format : Poche
Nombre de pages : 384
Illustrateur : Anne-Claire PAYET
Traducteur : Karen DEGRAVE


Les informations sur le site de Castelmore





☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 2 de Vampire Academy    ☇



Un quasi coup de cœur pour ce tome 2 qui se lit à toute allure.
Vivement le tome 3 !!



L'AVIS DE PHOOKA:





Ce tome 2 est en directe continuité du premier. Je ne vais pas ré-expliquer tout le contexte, alors si vous débarquez dans le monde de Vampire Academy de Richelle Mead, je vous conseille de lire d'abord ma première chronique ;)

Comme Rose a raté deux années d'école et d'entrainements, Dimitry l'emmène à l'extérieur pour qu'elle soit évaluée par un autre gardien expert, un gardien renommé au service d'une des familles royales Moroï. C'est un passage obligé. Après des heures de route, quand Dimitry et Rose arrivent au domicile de la famille, ils les retrouvent tous assassinés: gardiens et Moroï. Par des Strigoï, c'est certain. Mais pour passer les défenses magiques de la demeure, il leur a forcément fallu de l'aide. Or aucun Moroï ni aucun Dhampir n'aiderait des Strigoï. Il faut forcément que leurs alliés soient humains. C'est une première dans l'histoire. Jamais les Strigoï n'ont eu d'alliés, et surtout jamais ils n'ont opérés à plusieurs. Si les Strigoï se réunissent et s'allient à des humains, ils deviennent une menace terrible pour tous, et surtout pour les familles royales qui semblent être leurs cibles. C'est la période de Noël et les fêtes risquent bien d'être compromises.

Rose est choquée par la découverte de tous les corps qui rendent la menace Strigoï si tangible. Et pourtant elle est bien placée pour savoir le danger qu'ils représentent puisqu'elle y a déjà été confrontée. Elle songe à Lissa qu'elle doit protéger à tout prix, avant sa propre vie si nécessaire. Mais Lissa est occupée, amoureuse de Christian, elle passe moins de temps avec Rose. Pourtant Rose aimerait pouvoir se confier à elle, comme elle le faisait avant. Elle aimerait lui parler de Dimitry et de ce qu'elle ressent.

Rose est un personnage incroyablement attachant. Elle est dévouée à Lissa, mais pas seulement. Elle est une gardienne, apprentie certes, mais gardienne au fond de son âme. Elle vit pour protéger Lissa. Sous ses airs bravaches et sa mauvaise humeur perpétuelle, elle a en fait un coeur en or et elle est prête à se sacrifier pour n'importe quel Moroï, mais aussi pour ses amis. Et les épreuves qu'elle va affronter lors de ce récit vont nous permettre de réaliser jusqu'où elle peut aller.

Mais elle n'est pas le seul personnage intéressant de la série. Bien sûr il y a Lissa, la Moroï de la lignée royale, dernière descendante de sa maison. Une Lissa dont le comportement oscille entre "altesse royale" et meilleure amie. Christian son petit ami, un autre Moroï mais ostracisé et dont le caractère ne semble doux qu'avec Lissa. Sa relation avec Rose est on ne peut plus tendue. Mia la peste, dont le destin va nous faire changer notre opinion sur elle. Belle réussite de Richelle Mead. Mason, l'apprenti gardien qui n'a d'yeux que pour Rose. Et puis bien sûr Dimitry, l'instructeur, si fort et sûr de lui. Si beau et si froid aussi ...

Une fois le nez dans le roman, franchement il devient impossible à reposer. Il se lit à toute allure. Suspense et combats sont présents, avec toujours en fil rouge les relations entre les élèves gardiens et les élèves Moroï, et bien sûr Dimitry. Relations d'amitiés, d'amour, de haine et d'autres qui oscillent entre tous ces ressentis. C'est une lecture vraiment prenante et fascinante. Si je n'en fais pas un coup de cœur, c'est qu'il y manque peut être encore le "petit truc" qui en fera une lecture différente de tout ce qui existe déjà sur les écoles de surnaturels. Mais si je n'avais pas déjà lu tant de romans sur un sujet identique, j'en ferai un coup de cœur sans hésitation. Je suis sûre que je vais l'avoir ce coup de coeur total dans un des prochains tomes !

J'ai donc attendu longtemps pour attaquer cette série, mais ainsi je me régale après les autres. C'est une lecture addictive avec des personnages attachants, un quasi coup de cœur (si j'étais pas aussi pénible ;)) !! J'attends la suite avec impatience.





jeudi 8 décembre 2022

ALLIE BECKSTROM # 1 de Devon Monk

 

Tome 1 : Magie jusqu'à l'os



Éditions Alter Real
Sortie le 2 décembre
387 pages
23 euros
5,99 en numérique




L'avis express de Dup sur Magie jusqu'à l'os de Devon Monk

De l'urban fantasy avec de la magie, rien que de la magie.
Mais quelle magie !


L'AVIS DE DUP


Devon Monk nous propose un monde où la magie, lorsqu'elle est présente, est accessible à tous. Dans Portland, ou plutôt devrai-je dire sous Portland, c'est open bar, sauf certains quartiers. Mais comme chacun le sait, son utilisation a un prix, qui généralement se traduit par des migraines, des ecchymoses ou des pertes de mémoire, le tout avec des intensités ou des durées variables. Alors quoi de plus simple, et de plus illégal du coup, que de se décharger de ce coût sur autrui !

Allie Beckstrom est la fille du plus célèbre industriel de la magie de Portland, mais ne veut rien à voir à faire avec l'entreprise paternelle qu'elle méprise pour son éthique douteuse. Elle fait cavalier seule en étant traqueuse : elle enquête sur ces fameuses dispersions illégales de magie en remontant à la source pour que cette dernière puisse être punie par la loi.

Lorsque sa toute nouvelle enquête sur un môme gravement atteint la fait remonter directement à son père qu'elle n'a pas vu depuis sept ans, elle voit rouge. Quand en plus, le beau gosse qu'elle n'arrête pas de croiser ces derniers temps s'avère être employé par son père pour la surveiller, ça ne s'arrange pas. Mais le lendemain de sa confrontation, son père est assassiné et le traqueur investi remonte...à Allie ! Elle doit donc découvrir l'identité du meurtrier, blanchir son nom et découvrir le véritable responsable du sort initial sur le gamin de son enquête, le tout sans se faire arrêter.

Un univers bien sombre, où la magie est le personnage principal tant elle occupe une place prépondérante dans ce roman. Elle a des formes, des couleurs, et même des odeurs. Elle est par bien des côtés merveilleuse, mais il faut savoir payer cash. Et bien sûr, elle peut être utilisée à mauvaise escient...

Quant au personnage d'Allie, même s'il reste classique, rebelle, solitaire, une seule meilleure amie habitant à 500 bornes de Portland... au début elle n'est attachante que par le prisme de la magie, sa façon impulsive de s'en servir et de ses conséquences sur elle. Mais en avançant dans la lecture, on se rend compte qu'Allie n'est pas tout à fait comme le quidam moyen, son rapport à la magie est particulier, et là, cela devient carrément intéressant.

La romance relation avec Zayvion (le beau gosse, suivez bon sang) est, elle aussi assez spéciale, je ne sais pas si on peut appeler ça une romance. Après s'être dit plusieurs fois que ce gars là était vraiment à croquer, ben ma foi, elle le croque. Zou, direct, pas de fioritures, de montée de tension sexuelle, rien. Quant à Zayvion il semble si placide, si zen pendant ce début de relation que c'en est énervant. Mais... et oui, il y a un mais. Mais, disais-je, lorsqu'ils vont donc se croquer mutuellement, et bien l'autrice nous offre plutôt une partie de "magies en l'air" où les jambes n'apportent pas grand chose 😁, et ma foi, rien que pour ça, ça vaut le détour !!!

Un UF qui met du temps à démarrer, le temps d'installer un univers très bien construit, et qui prend de l'ampleur par la suite. Une "romance"... spéciale avec une Allie attachante et un Zayvion encore bien mystérieux, et du coup qui donne envie de poursuivre cette série prometteuse. Merci à Delhia du blog Between dreams and reality pour l'organisation et le choix de ce blogtour Devon Monk, encore une fois bien sympathique.

 


mardi 6 décembre 2022

VAMPIRES, LYCANS, GARGOUILLES tome 4 de Laurann Dohner

 #4
VESO

Editions Milady
Parution 16/11/2022
8.95 euros en papier (format poche)
336 pages











☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 4 de Vampires, Lycans, Gargouilles  ☇



Une série qui arrive à se renouveler à chaque nouvel opus et qui se dévore en un rien de temps !


L'AVIS DE PHOOKA:






Vampires, Lycans, Gargouilles, VLG pour les intimes, est une série qui m'épate ! Alors que le pitch semble à priori assez mièvre, le résultat lui, est bien là. À chaque nouvel opus, un nouveau couple, de nouvelles révélations et une nouvelle aventure. Et en tout cas pour le moment l'intérêt ne faiblit pas, loin s'en faut.

Cette fois-ci nous allons suivre Veso dont nous avons fait la connaissance au précèdent tome (consacré à Lorn). Veso fait partie de la meute de Decker, maintenant celle de Lorn. Il est censé assurer la surveillance du territoire et il est celui qui se fait enlever par les vampires au début du tome 3 quand ils attaquent Kira. Ce tome se passe donc en parallèle du tome précédent mais à un tout autre endroit.

Veso a donc été enlevé par des vampires dans le but de procréer avec une humaine pour créer une nouvelle reine. Cette humaine, Glenda est une lointaine descendante du roi vampire actuel (du moins de celui qui se fait appeler roi). Glenda a été enlevée il y a longtemps déjà et depuis elle croupit dans une cellule dans le fond d'une mine, située elle ne sait où. Elle n'a pas la moindre idée de qui l'a enlevée ni du pourquoi. Avec l'aide de Veso ils vont s'échapper tous les deux et fuir à travers la forêt, poursuivis la nuit par un essaim de vampires et le jour par des gardiens humains à leur solde.

Vous vous doutez bien au vu de ce qui précède que le rythme est incroyable. Courir, se cacher, combattre, re-courir, re-se cacher, re-combattre, bref aucun moment de pause, aucun moment pour le lecteur pour reposer le roman.

Ce qui est top, c'est que si Veso est un vamplycan, incroyablement fort, courageux et n'ayant peur de rien, ce n'est pas pour autant que Glenda, Glen de son petit nom, reste les pieds dans le même sabot. Oui elle est humaine et donc par définition faible par rapport à Veso, mais elle est pleine de courage et de bon sens. Elle ne recule pas devant le danger et se défend du mieux qu'elle le peut. Et toute humaine qu'elle soit, elle fait montre d'une personnalité qui force l'admiration et elle n'est en aucun cas effacée par la stature écrasante de Veso. Quant à Veso justement, son aversion envers les humains qu'il considère si faibles et inutiles, va devoir faire place petit à petit à une admiration grandissante pour Glen.

En tout cas, ça m'a donné aussi envie de découvrir les autres écrits de Laurann Dohner parce que si elle arrive à mener ainsi les lecteurs par le bout du nez, ça promet !

VLG4 est un tome à la hauteur du premier et troisième (vous savez que j'avais eu un gros bémol pour le second). Le roman se lit à toute allure, quasiment sans le reposer. L'intrigue qui concerne Decker évolue un peu, même si je suppose qu'il faudra attendre le tome consacré à Aevoth pour faire un vrai pas en avant. En tout cas, c'est un vrai plaisir de lecture, une gourmandise, qui si elle ne révolutionne pas la littérature (et de loin), fait un bien fou. Et rien que pour ça on en redemande, vivement le tome 5!



Les précédents tomes:




lundi 5 décembre 2022

STARDUST : Le mystère de l'étoile de Neil Gaiman [Audio]

 


Audiolib
Traduit par Frédérique Leboucher
Lu par Marvin Schlick
Durée : 7h04





L'avis express de Dup sur Stardust de Neil Gaiman

Un petit conte, plein d'humour et de féerie, au ton suranné.



L'AVIS DE DUP



Le tout petit village de Wall n'aurait rien d'exceptionnel s'il n'avait pas son mur et surtout sa brèche dans le dit mur pour accéder au monde de féerie. Brèche constamment gardée par deux humains, interdisant tout passage. Sauf lors de la foire des fées, ayant lieu tous les 9 ans.

Lorsqu'une étoile filante tombe de l'autre côté du mur, Tristan de Wall promet d'aller la chercher pour l'offrir à Victoria, qui en retour ne pourra que l'épouser. Même si... bon, c'est quand même la pimbêche du village hein ! Et c'est ainsi qu'il file en féerie, sans un regard en arrière, fier de sa résolution de môme tout juste pubère.

Son chemin sera jalonné d'épreuves toutes plus fabuleuses et plus fantastiques, mais au sens littéraire de ce deux termes. Les rencontres et les rebondissements se succéderont au court de son périple. Licorne, bois hantés, vaisseaux volants emplis de pirates chassant les éclairs, sorcières plus ou moins sympathiques et/ou malveillantes, sombres chevaliers... Un univers bien dense donc.

Pour corser le tout, son étoile enfin trouvée, blessée et peu aimable, s'avère être recherchée par beaucoup de monde. Un trio de vieilles sorcières qui en veulent à son coeur pour regagner une jeunesse longtemps enfuie. Et des héritiers du Seigneur de Stormhold qui vient de décéder, car l'étoile détient le joyaux qui permettra à l'un d'eux d'accéder au pouvoir. Tristan et son étoile, Yvaine de son petit nom, devront passer entre les mailles de ces nombreux filets.

Stardust de Neil Gaiman nous plonge dans un univers de contes féeriques de notre enfance, où tous les codes sont respectés, même le fameux il-était-une-fois. Une quête initiatique qui évoluera vers une relation amoureuse, pas très creusée il faut l'avouer. Cette romance entre Tristan et Yvaine semble s'installer par dépit presque, c'est... surprenant. Un ton parfois poétique, souvent humoristique, mais assurément décalé. 

Je ne sais si c'est le texte en lui même où le narrateur, mais il ressort de ce récit un côté suranné qui m'a déstabilisée. Peut-être pas le meilleur titre pour découvrir un auteur aussi renommé. On dirait un conte pour enfant, si ce n'est le côté humoristique qui pointe de temps en temps. Peut-être pas non plus le meilleur narrateur, les voix de femmes étant quelques fois surjouées désagréablement. Mais la plume de l'auteur, poétique et très belle, m'encourage à poursuivre cette découverte littéraire.

 

dimanche 4 décembre 2022

Semaine 48/2022 sur Bookenstock [Bilan]

 

Belle semaine encore réalisée par mes mémés, juste le samedi vacant !

Dup aligne deux coups de cœur (encore) tandis que Phooka s'énerve ou s'impatiente. Voyons ça en détail !

Lundi coup de cœur pour un autre Ellory, lui aussi en audio : Papillon de nuit  


Mardi, coup de sang contre Nalini Singh avec Chasseuse de vampires #4, toujours en audio. Phooka s'en explique en spoiler ;)


Mercredi c'était la publication des coups de cœur de novembre... Sale temps pour Phooka, billet exclusivement dupien !!!

Jeudi Dup entame en fanfare le mois de décembre avec un énorme coup de cœur pour L'empire du vampire de Jay Kristoff. 


Vendredi Phooka peste un peu, mais pas trop, pour cette lecture qui aurait pu être un coup de cœur : Magie funèbre, Alex Craft #1


Samedi, rien sur le blog, en revanche un arrivage surprise dans la bal de Dup !!! C'est déjà Noël par ici ! Inutile de vous dire qu'elle est aux anges car elle bavait dessus en se disant qu'il fallait encore attendre un an pour l'avoir en poche !



Dimanche, et bien c'est le bilan ! Et toc !


À la semaine prochaine tout le monde

La bise

Bookenstock


vendredi 2 décembre 2022

ALEX CRAFT Tome 1 de Kalayna Price

 

#1

Magie funèbre


Editions Bookmark
Parution 06/2022
357 pages
19 euros en papier
7.99 euros en numérique




Les informations sur le site des éditions Bookmark





☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 1 d'Alex Craft  ☇



Un premier tome qui pose bien les choses, des personnages attachants et au fort potentiel.
Certes la magie est un peu confuse, mais la lecture est très prenante.



L'AVIS DE PHOOKA:






Alex Craft est une jeune femme qui a le "don" de communiquer avec les morts. Enfin ce n'est pas si simple ... Elle peut en fait ouvrir des passages entre les mondes pour "lever les ombres" c'est à dire en gros, faire apparaître de façon temporaire une sorte de fantôme de la personne décédée. Ça a son utilité pour obtenir des informations de tous types. Entre autre, comment et par qui quelqu'un a été assassiné ... Alex vivote de ses contrats. Des contrats dans lesquels elle "lève les ombres" pour des particuliers, histoires d'héritage ou de maladie héréditaire. Mais bon, ça ne marche pas fort et son frigo est souvent bien vide ...
Ce qu'elle espère c'est obtenir un contrat avec la police et la première étape c'est qu'elle a réussi à obtenir qu'une ombre témoigne dans un grand procès. Une immense avancée dans un monde où les politiciens se déchirent entre "pro" et "anti" sorcellerie ...

Comme si tout ce qui précède ne suffisait pas, Alex se retrouve à enquêter sur le meurtre d'un politicien ...enfin presque parce que officiellement elle n'en a pas vraiment le droit. Mais lorsqu'elle se retrouve à la morgue pour obtenir des informations à travers les ombres, voilà qu'elle se fait attaquer par cette même ombre. Encore de l'inédit. Et ça va aller de mal en pis.

Pour faire face à tout ceci, elle aura de l'aide. Tout d'abord elle a le soutien moral de son chien, PC (pour Prince Charmant), un chien chinois à crête (un truc tout moche quoi!). Sur un plan plus sérieux, elle va se retrouver à enquêter aux côtés de Falin Andrews, un flic arrivé récemment, beau comme un dieu et aimable comme une porte de prison. Mais elle peut aussi compter sur LaMort, qui comme son nom l'indique est un surnaturel qui vient récolter les âmes, un homme qu'Alex est la seule à voir et qui est toujours là quand elle en a besoin ...

La série Alex Craft était déjà sortie chez J'ai Lu il y a quelques années, mais la parution avait été arrêtée. Pas forcément de la faute de J'ai Lu d'ailleurs car je crois que l'autrice, Kalayna Price a mis énormément de temps à finir sa série. Il s'est écoulé des années entre certains tomes. La série est complète maintenant avec 7 volumes au total.

Les éditions Bookmark rééditent donc la série depuis le tome 1 et ma foi j'ai beaucoup aimé ma lecture. La partie magique/passage.de.mondes/ombres est parfois un peu obscure et difficile à visualiser, ce qui m'empêche d'en faire un coup de coeur, mais j'ai beaucoup aimé les personnages et leurs relations. Alex évidemment, toujours prête à se lancer tête baissée pour éclaircir les mystères et aider ses proches. Elle a beau être puissante, son pouvoir a un revers de  taille: une fois qu'elle l'a utilisé, elle devient complétement aveugle pour les heures à suivre et de plus sa température corporelle chute de façon drastique (et dans ce cas c'est pratique d'avoir un corps bien chaud à utiliser ...ahum). Falin, ce flic rigide et buté, cache évidemment de lourds secrets dont on ne fera qu'entrevoir un tout petit bout. LaMort est un personnage incroyablement attachant, mais surtout mystérieux et qu'on espère découvrir un peu plus. Sans compter Caleb, Roy le fantôme et tous les autres 

Bref, une lecture qui a su m'enthousiasmer et me perdre aussi un peu parfois tant la magie impliquée est difficile à cerner. Je suis curieuse d'en découvrir la suite et ça tombe bien puisque le tome 2, Danse funèbre, va sortir en décembre (le 21). J'ai vraiment envie d'en découvrir plus sur tous ces personnages dont le potentiel est assez énorme.