vendredi 28 octobre 2022

Vampire Academy Tome 1 de Richelle Mead


#1

Soeurs de sang


Série : Vampire Academy # 1
Paru le : 05/10/2022
Prix : 8.90 €
Format : Poche
Nombre de pages : 384
Illustrateur : Anne-Claire PAYET
Traducteur : Karen DEGRAVE











☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 1 de Vampire Academy  ☇



Un peu lent à démarrer, ce premier tome monte en pression rapidement pour devenir inlâchable !




L'AVIS DE PHOOKA:



J'avais l'impression d'être la seule à ne pas avoir lu Vampire Academy, j'en ai tellement entendu parler ... mais pourtant, suite à un post sur Facebook je me suis rendue compte que loin s'en fallait. Pour moi le timing est parfait puisque la série vient de sortir aux Etats-Unis (sur Peacock il me semble, depuis le 15/09, voir bande annonce en bas de page). J'ai eu envie de la découvrir sur papier avant de regarder la série qui, je n'en doute pas, sortira bientôt en France.

Rose Hathaway est une Dhampir, comprendre par là mi-humaine mi-vampire. À 17 ans, elle se forme pour être la gardienne de Lissa, une princesse Moroï. Les Moroï sont des vampires, mais au contraire des Strigoï, ils sont toujours vivants. Ils sont moins violents, ne tuent pas leurs "sources " (humains qui fournissent du sang). En gros, ils se contrôlent. Bien sûr, ils vivent la nuit et craignent le soleil (et non, ils ne brillent pas) La hiérarchie et la société sont un peu compliquées dans cet univers. Les relations Dhampir-Moroï, Moroï-Moroï et Dhampir-Dhampir sont régies par tout un tas de règles complexes. Des règles dites ou non-dites. Les Moroï étant néanmoins le haut du panier, les humains ne comptant pour rien. La seule chose sûre et sur laquelle tout le monde semble d'accord c'est qu'un Strigoï doit toujours être tué par n'importe quel moyen. Rose et Lissa ont fui leur école privilégiée depuis deux ans, mais au tout début du roman elles sont retrouvées et ramenées illico à Saint Vladimir, un lycée privé et huppé. Là, elles retrouvent tous leurs anciens "amis" et surtout beaucoup d'ennemis. Parce que bien évidemment, ce lycée est un vrai panier de crabe dans lequel les relations sont autant d'armes dangereuses.

Rose et Lissa ont un lien particulier. Rose est prête à donner sa vie pour protéger Lissa, la question ne se pose même pas. Mais deux années passées auprès des humains les ont changées, ont modifié leurs priorités. Le contre coup c'est aussi que ces deux années ont été perdues pour leur scolarité et qu'elles vont devoir rattraper. C'est ainsi que Rose se retrouve à devoir accepter que tout son temps libre soit utilisé pour ré-apprendre à se battre. Si elle veut devenir la gardienne attitrée de Lissa, elle n'a pas le choix. Elle a emmagasiné un retard énorme et c'est le gardien en chef, Dimitri Belikov qui va s'occuper d'elle pendant tout le temps où elle ne sera pas en cours. Fini la rigolade, les fêtes et les fleurts en tous genres ...
Dimitri Belikov, c'est pas le genre drôle, il est considéré comme un dieu grâce à ses capacités de combat mais Rose trouve qu'il en a aussi la beauté ... mais bon, rien ne fera dévier Dimitri de son rôle de gardien.

Les deux filles sont considérées comme des extra terrestres et tout le monde les évite. Finalement ce n'est pas plus mal. Mais petit à petit des choses étranges arrivent à Lissa .. Quelqu'un les teste et leur en veut. Rose est sur ses gardes en permanence. Tout le monde est un coupable potentiel ... Mia la peste, Christian dont les parents sont devenus des Strigoï, Jesse, Natalie ? Comment savoir. Chacun a sa carte à jouer ...

J'ai mis un peu de temps à assimiler l'univers décrit par Richelle Mead et les implications des relations entre tous les protagonistes. C'est la seule raison pour  ne pas en faire un coup de cœur. Il m'a fallu 2 jours pour lire les cinquante premières pages, je n'arrivais pas à entrer dans le récit. Et puis une fois en place, j'ai dévoré les 300 autres pages en 2 jours aussi. Si j'avais pu j'aurais bien enchaîné avec la suite.

Vampire Academy est encore un de ces romans qui se passe dans une école isolée et huppée comme beaucoup de récits du genre, mais les relations complexes entre les espèces (Dhampir, Moroï, humains, Strigoï) lui donne une saveur toute particulière. Les héros du récit sont tout à la fois attachants et agaçants. Ils sont loin d'être parfaits et ça les rend très intrigants. J'attends avec impatience d'en découvrir la suite. Si, comme moi, vous ne connaissez pas cette série, n'hésitez pas.



La bande annonce de la série:

1 commentaire:

Mypianocanta a dit…

C'est vrai que l'univers peut paraitre compliqué au début (mais je me rends compte que cela ne m'a pas marquée). J'avais surtout apprécié les personnages et la mise en route de l'intrigue.
Régale-toi avec la suite :)