vendredi 6 décembre 2013

SIXTINE de Caroline Vermalle




Editions Hachette/Blackmoon
368 pages
18.00 euros


Présentation de l'éditeur:







Egypte, aujourd'hui. Le monde entier s'émerveille et les égyptologues jubilent car Nefertiti vient de livrer un nouveau secret. Simultanément, la grande pyramide de Khéops est le lieu d'une découverte macabre. Une jeune femme de 22 ans est retrouvée, presque morte, dans une chambre dont les scientifiques ignoraient jusqu'à l’existence. A son côté repose la dépouille de son mari. Or, rien ne permet de penser que le tombeau royal a pu être ouvert depuis la pose de la dernière pierre il y a... 4000 ans. Rien, hormis une petite fente à peine assez large pour laisser passer un souffle d'air. Le cadavre de la pyramide est celui de Seth Pryce, un milliardaire américain. Quelques semaines plus tôt, il avait épousé à grands frais une jeune femme de toute beauté. Mais la rescapée de Khéops n’a plus rien en commun avec la créature de rêve dont les tabloïds firent alors leur une : ses cheveux ont viré au gris, ses yeux à un vert inhumain, et son corps ferait pâlir d'envie un squelette. Un tatouage en croix orne le bas de son ventre, dont Jessica Desroches-Pryce ne se rappelle pas l'origine. En fait, Jessica Desroches-Pryce ne se souvient de rien, si ce n'est de son prénom : Sixtine.





L'avis de Phooka:


Voilà bien un roman dont je ne savais rien, un auteur dont je n'avais jamais entendu parler, juste un pitch qui m'a attirée. Et comme dirait Dup: "Bonne pioche" !
Seul défaut, et ce n'est pas la première fois que ça m'arrive, je pensais avoir un "one shot" en main, alors qu'il faut attendre une suite. Ce n'est pas grave en soit, mais franchement je pensais avoir le fin mot de l'histoire à la fin de ce livre et du coup je suis restée un peu bête. De plus, je n'ai pas la moindre idée si je suis partie pour deux, trois ou "beaucoup plus" tomes ...

Parce qu'évidemment je lirai la suite, aucun doute là-dessus, car je me suis régalée avec cet opus. 
Bon, par contre j'ai bien l'impression de prendre ma chronique à l'envers, j'ai commencé par la fin, il faut maintenant que j'attaque le début ...

Je ne reviens pas sur l'histoire en elle-même, il suffit de lire le résumé juste au-dessus. Ce qu'il faut savoir c'est que la plupart du récit se situe dans l'Egypte actuelle. Une Egypte en pleine révolution, dans laquelle la peur de l'attentat est dans toutes les têtes, celle que les touristes fuient bien que les plus beaux monuments du monde y soient situés. Et justement, c'est bien l'Histoire de l'Egypte qui est au cœur du récit, son histoire avec sa foultitude d'antiquités qui suscite bien des convoitises. Convoitises qui engendrent un trafic d'objets précieux, et/ou un marché parallèle de copies florissant. Et c'est dans ce contexte que se situe l'enquête que va mener Max, un étudiant passionné d'égyptologie et Florence une journaliste qui travaille pour la BBC au département documentaires historiques. En effet Florence était en train de tourner un documentaire sur Néfertiti et se trouvait dans la pyramide de Khéops lorsque les corps de Seth et Sixtine ont été retrouvé dans une chambre mortuaire que personne ne connaissait. Max aussi était présent par un curieux hasard ....

Seth et Sixtine, ou plutôt Seth et Jessica, leur vie ressemble à un conte de fée. Seth, beau et riche, rencontre Jessica, une jeune actrice. C'est le coup de foudre, mariage en grande pompe dans la pyramide du Louvre. On a l'impression de tomber sur un de ces romans à l'eau de rose qui pullule en ce moment. Mais non, c'est juste le premier chapitre ... Quand on retrouve nos deux jeunes mariés, l'un est mort et l'autre survit à peine ... au temps pour le roman à l'eau de rose.

De là va partir l'enquête, on va suivre Florence et Max, chacun de leur côté. On va retrouver Jessica, devenue ou plutôt redevenue Sixtine. Qui se cache derrière la mort de Seth ? Quel en est le motif, comment simplement a t'il été possible de retrouver des corps dans une chambre de Khéops que personne ne connaissait et qui était  bloquée derrière des tonnes de pierre ?

Bref beaucoup de questions que le lecteur prend plaisir à élucider avec ces deux enquêteurs amateurs. Et si beaucoup de questions trouvent leurs réponses, ces réponses, elles, amènent encore plus de questions. C'est un vrai merd... puzzle dont les pièces ont bien du mal à s'assembler. 

Le tout est servi par la plume de l'auteur qui entraîne le lecteur dans cette Egypte coincée entre modernité et antiquité. Une Egypte qui souffre, mais dont Caroline Vermalle fait ressortir toute la beauté, le mystère et le charme. Une grande réussite dans ce récit, c'est justement cette faculté de l'auteur à nous y transporter et à nous y faire plonger "comme si on y était".

Le côté dépaysant est très réussi et si on ajoute tout le suspense, les rebondissements, les mystères et les personnages originaux et attachants, vous comprendrez pourquoi, bien que ce ne soit pas un "one shot", je serai présente pour la suite. Sixtine est un roman très dense dans lequel chaque ligne a son importance. Aucun temps mort, il se dévore de bout en bout.

Maintenant vous pouvez relire le début de cette chronique puisque j'ai commencé par la conclusion ... :)))



Aucun commentaire:

Publier un commentaire