vendredi 25 mai 2018

COMPLOT de Nicolas Beuglet





Éditions XO
490 pages
19,90 euros


4ème de couv :

Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le corps nu et martyrisé d’une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de symboles mystérieux.
Quand l’inspectrice Sarah Geringën, escortée par les forces spéciales, apprend l’identité de la victime, c’est le choc. Le cadavre est celui de la Première ministre.
Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Que cachait-elle sur cette île, dans un sanctuaire en béton enfoui au pied du phare ? Sarah, très vite, le pressent : la scène du crime signe le début d’une terrifiante série meurtrière. Dans son enquête, curieusement, quelqu’un semble toujours la devancer. Comme si cette ombre pouvait lire dans ses pensées…
De la Norvège à la vieille cité de Byblos, et jusqu’au cœur même du Vatican, c’est l’odeur d’un complot implacable qui accompagne chacun de ses pas. Et dans cette lutte à mort, Sarah va devoir faire face à ses peurs les plus profondes. à ses vérités les plus enfouies…






Après l'affaire plus que mouvementée du patient 488, dans Le cri, Sarah Geringën goûte enfin aux joies d’une vie paisible en famille puisqu’elle vit désormais avec Christopher et l’enfant adoptif de ce dernier, Simon. Mais le répit ne sera que de courte durée. Un hélicoptère des forces spéciales va venir l’arracher à ce cocon près d'Oslo pour l’embarquer à l’autre bout de la Norvège, Vardø. La ville la plus au nord de ce pays : juste après Vardø, c’est la Russie... Ses capacités exceptionnelles d’enquêtrice sont requises : la première ministre norvégienne vient d'être assassinée.

Sarah va sentir des pressions de sa hiérarchie pour conclure son enquête dans une direction qu’elle n’est pas sûre de vouloir prendre. La mise en scène symbolique de ce meurtre, la personnalité cachée de la victime qui se dévoile sous ses yeux et des tas d’autres indices vont la diriger sur une autre piste. On va tenter de la dissuader, même de la destituer de l’enquête, mais... vous avez déjà vu un pitbull lâcher sa proie vous ?

Dès lors cela va devenir une course contre la montre au cours de laquelle il lui faudra résoudre des énigmes. Christopher va la rejoindre et ensembles ils vont voyager : à Byblos au Liban, la plus vieille ville de l'humanité, en Allemagne, puis au Vatican en plein conclave, sur les traces d’un tueur fanatique et déterminé.

Nicolas Beuglet enchaîne les scènes d’action, tout en étayant le complot qu'ont mis à jour Sarah et Christopher par leurs déductions. Trois femmes s'apprêtent à dénoncer une manipulation majeure de l’Humanité qui remonte à des millénaires, mais que je vous laisse découvrir. Comme toujours avec cet auteur, les éléments de son intrigue sont creusés, étayés historiquement et scientifiquement,  et les interprétations bibliques donnent bien du grain à moudre !  

Quant au personnage de Sarah qui s’étoffe encore plus, elle devient de plus en plus passionnante. Il y a en elle une dualité intéressante. Elle est avide d’une vie calme et rangée auprès de sa toute nouvelle famille, mais en même temps tout ceci devient secondaire, annexe dès lors qu'elle est sur la piste d’un tueur. Son devoir vis-à-vis des victimes prime sur tout le reste. Nicolas fait en sorte que plus on la côtoie et moins on la comprend. Elle nous cache encore beaucoup de choses, notamment l'origine de ses crises d’angoisses qui peuvent être paralysantes. Donc forcément, on ne pourra que la retrouver dans le prochain roman de l’auteur, et j’espère rapidement car il faut avouer qu’on la laisse en fort mauvaise posture... Quel retournement cette fin, wow !!!

Complot est un roman bourré d’action, mais où celle-ci ne prime pas sur la réflexion. Un roman qui met au cœur de son intrigue la place de la femme dans la société actuelle, celle qu’elle avait, celle qu’elle revendique. Nul doute qu’il trouvera son public de passionnées.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire