lundi 20 juillet 2020

NAGE LIBRE de Sébastien Chrisostome [BD]




Éditions Sarbacane
100 pages
15,50 €


La quatrième de couv qui vaut tous les résumés 





L'avis express de Dup sur Nage libre de Sébastien Chrisostome

Une BD enlevée et désopilante.
À découvrir !


L'AVIS DE DUP



Une BD parue en 2008 qui vient d'atterrir chez moi au gré des flux migratoires de mes enfants, et que je viens de dévorer d'une traite : un régal !

Nage libre présente les aventures de trois potes saumons : Josi, monsieur Nale et Marsha. Deux vieux, dont un désabusé et un petit jeune à peine sorti des écailles de sa mère. Josi propose de remonter la rivière pour retrouver quelques saumonettes...



Ils affrontent donc des cascades à remonter, des ours qui pèchent 


...pour la dolce vita !



Mais finissent vite par se lasser et décident de repartir, direction l'océan. 
Se croyant perdus, ils suivent une grenouille perfide qui leur tend une embuscade.



Alors qu'ils allaient servir de repas à trois brochets salmonivores, ils sont sauvés in extremis par des castors. Ils se lient d'amitié avec les familles castors, qui aidant à la cuisine, qui à la garde des enfants, ou ensemble à dégager des branches pour aider à la construction d'un barrage. 

Mais lorsqu'ils décident de repartir direction l'océan... ils sont du mauvais côté du barrage 😂
Ils vont faire appel au sorcier du coin dont le look est assez désopilant d'ailleurs. 



L'appel à la magie et la solution est trouvée pour leur faire passer le barrage : un "petit" raz-de-marée.



Nos trois compères vont se retrouver chacun dans des situations dramatiques et affronter seuls leur destin.
Josi dans les égouts de New-York.
Mr Nale dans un bassin d'élevage de saumons
Marsha au milieu des icebergs dans le grand nord.

Franchement, si vous tombez dessus, cette BD est délicieuse. Désopilante, pleine d'humour et de sarcasmes. Un dessin qui, à première vue ne m'accrochait pas, mais je dois reconnaître que ce qu'en dit l'éditeur est parfaitement vrai : Simple, enlevé, efficace, au service de la narration !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire