lundi 17 décembre 2018

LE CHANT DES RONCES de Leigh Bardugo



CONTES DE MINUIT ET
AUTRES MAGIES SANGLANTES



Éditions Milan
277 pages
19,90 euros


4ème de couv :

Si l'amour s'exprime avec des fleurs, la vérité exige des épines.

Six contes où règnent passion, trahison et vengeance.








Non mais regardez-moi cette merveille ! Une couverture rigide, toilée, avec du relief et des "dorures", enfin du orange métallisé. C’est superbe. Mais attendez, la surprise ne s’arrête pas là. Chaque conte accueille des illustrations qui évoluent au fil des pages jusqu’à former un tableau final. 

Voici un exemple concernant un des contes que j’ai beaucoup aimé. Il faut savoir qu’entre la photo numéro 2 et la photo numéro 4 (fin du compte), il y a douze doubles pages avec un dessin qui s’étoffe à chaque fois, jusqu’au tableau final !

Nous devons ces illustration à Sara Kipin.
Un grand bravo à elle !



Photo 1 et 2


Photo 3 et 4


Tableau final



Étant une fan absolue de l’univers de Leigh Bardugo, appelé par les aficionados le GrishaVerse, je ne pouvais que me ruer sur cette merveille.

L’autrice nous livre ici six contes, classés suivant l’origine de la contrée dont il est issu, et pour mon plus grand bonheur trois concernant Ravka , et un seul pour Kerch, Novyi Zem et Fjerda. Tous sont sympas hein, mais forcément certains plus que d’autres. J’ai adoré Le renard trop rusé et La sorcière de Duva. J’ai moins aimé Le prince soldat. Ceci dit, tous ces contes sont frustrants car beaucoup trop courts ! On a envie de rester dans l’ambiance, avec ces personnages qu’on ne fait que croiser. Mais cette frustration est de suite gommée pour se précipiter sur le conte suivant. Parce qu'à chaque conte que je découvrais, j’étais attentive aux mots, aux indices qui pourraient relier cette nouvelle histoire avec Six of crows ou Grisha. Cette quête a été un moteur de lecture incroyable !

Ces six contes sont tous différents les uns des autres. Chacun apporte un message, une morale à tirer voire même une leçon. Certains m’ont même surpris, je ne m’attendais pas du tout à une chute de ce genre. 

Ce livre se dévore, la magie des mots de Leigh Bardugo, son univers, ses histoires, ses personnages transforment ce recueil en page-turner et on arrive bien vite (trop ?) à la fin. D’autant que l’autrice nous avait habitué à de bons pavés de lecture. 
Si vous n'avez pas d'idées pour Noël, ne cherchez plus, c’est un merveilleux cadeau à offrir, un indispensable pour les amoureux du GrishaVerse !



Leigh Bardugo sur Bookenstock :




Aucun commentaire:

Publier un commentaire