mardi 3 juin 2014

RUSH Contrat 2 de Phillip Gwynne






Rush Contrat , Tome 2
Nuit noire



Editions Casterman Jeunesse
218 pages
15 euros


Présentation de l'éditeur:


À peine Dom a-t-il rempli son premier contrat que La Dette se manifeste à nouveau. Et encore une fois, l'épreuve paraît insurmontable : éteindre pendant une heure entière toutes les lumières de Gold Coast le soir de la manifestation écologiste "Une heure pour la planète" qui a lieu... dans moins d'une semaine ! Commence alors une effarante cavalcade contre la montre.





L'avis de Phooka:


Pourquoi bouder son plaisir ? Je me suis régalée avec le tome 1 de cette série jeunesse bien ficelée, alors évidemment je me suis ruée sur ce tome 2.

On y retrouve avec un grand plaisir notre héros, Dom, à peine remis de son aventure précédente. D'ailleurs il n'a même pas le temps de souffler, et encore moins de se réconcilier avec Imogen, que La Dette lui confie une nouvelle mission: éteindre toutes les lumières de Gold Coast pendant une heure pleine de 20h30 à 21h30, le jour de la manifestation écolo "Une heure pour la planète". Un mission difficile quand on est un ado de 15 ans ordinaire. Oui mais Dom n'est pas tout à fait ordinaire. Bien sûr, il n'a pas de supers pouvoirs, mais il n'a pas non plus les deux pieds dans le même sabot et il se lance à corps perdu dans ce défi. Il faut avouer quand même qu'il n'a pas trop le choix, car s'il échoue la sanction est très très lourde ...

218 pages qui se lisent à toute allure et qui défilent toutes seules. Cette série jeunesse est de la pure adrénaline et un énorme plaisir. Le lecteur s'attache de plus en plus à Dom, gosse de riche, mais pas très heureux, ni très malheureux d'ailleurs. Il pourrait avoir la vie facile si sa famille n'avait pas contracté cette "dette" qui lui impose de prendre des risques insensés.

Alors oui parfois, l'auteur choisit parfois un chemin facile (rentrer dans une centrale nucléaire comme le fait Dom par exemple, ben le moins qu'on puisse dire c'est que ce n'est pas réaliste), mais on s'en fiche. On ne va s’arrêter sur le réalisme de chaque scène. L'important c'est que le récit coule, fluide et une fois embarqué dedans on se laisse happer jusqu'à la fin.

Et puis, petit à petit on a des indices aussi, à travers les gens qui tournent autour de Dom. Des indices sur qui fait quoi. Certains personnages revêtant sans doute plus d'importance qu'on pouvait imaginer au début. On ne sait pas encore précisément ce qui se trame mais nul doute, tout ceci va s'éclaircir au fur et à mesure des tomes. 

Bref, une excellent série jeunesse, pleine de peps, de suspense et d'aventure. J'aurais adoré la lire à 12 ans et ben je m'en fiche parce que je me régale tout autant maintenant. Et toc !

Et vous savez quoi ? J'ai drôlement hâte de lire la suite !

Une autre chronique chez Mycoton

Aucun commentaire:

Publier un commentaire