vendredi 14 novembre 2014

NUMMER de Frédéric Staniland





Scrinéo Jeunesse

Sortie le 02 octobre 2014
Roman historique 
320 pages
16,90€




Résumé



1er septembre 1939, deux jours avant la déclaration de guerre, Toni vient de passer la frontière alsacienne. Pour fuir le danger nazi, il quitte son père et tout ce qu’il connaît. Mais ici à Algolsheim, c’est l’ordre d’évacuation générale. Très vite, l’adolescent est poursuivi : espions allemands puis anglais semblent rechercher quelqu’un ou quelque chose... Poursuites, trahisons, aventures... Et surtout, un mystère...Un mystère qui traverse les années jusqu’à aujourd’hui, quand un octogénaire patenté au génie encore intact cherche à résoudre l’énigme de Nummer, livre indéchiffrable. Aidé de deux jeunes voisins un peu envahissants, il mène l’enquête sur les traces de son propre passé, de celui de Toni, jusqu’à redécouvrir, enfin, l’incroyable Histoire...



L'avis de Phooka:


Je pourrais résumer mon avis à ceci :

*J'ai lu le livre d'une traite un samedi*

Ça suffirait non ?

C'est un livre qu'on devrait mettre dans les mains de tous les gamins (et les plus grands) parce que sous le couvert d'une enquête et de mystères, l'auteur se penche sur certains événements de la seconde guerre mondiale et nous donne une jolie leçon. Pourtant, on n'a jamais l'impression de lire un roman "historique". On n'est pas devant un cours d'école, loin de là. 

Le suspense est présent d'un bout à l'autre, l'envie de "savoir" et de "comprendre" taraude le lecteur.

Nous suivons deux groupes:

Le premier est un groupe composé d'un vieux paysan alsacien, Auguste, de sa fille et de jeunes ados, réfugiés autrichiens, cherchant à fuir l'Allemagne nazi. L'action se passe aux tous premiers jours de la seconde guerre mondiale lorsque l'ordre d'évacuation des populations civiles dernière la ligne Maginot est mis en application.

L'autre groupe est composé d'un vieux bonhomme, Séraphin, 83 ans, ancien résistant, déporté, qui un beau jour voir arriver dans sa vie les filles d'un de ses anciens camarades de résistance. Celui-ci, décédé depuis peu a demandé à ce que Séraphin mette de l'ordre dans son capharnaüm. Et autant dire que ce n'est pas une mince affaire, vu l’amoncellement d'objets que cet ancien ami a accumulé depuis la guerre.

L'un de ces objets est un vieux journal intime, rédigé en allemand gothique et qui semble contenir bien des secrets. Sauf que lire de l'allemand gothique n'est pas à la portée de tout le monde. Heureusement Séraphin va être aidé par son fils et sa belle-fille, ainsi que par ses jeunes voisins, une gamine de 7 ans qui n'a pas la langue dans sa poche et son frère collégien.

Ces deux groupes, le lecteur va les suivre d'un chapitre à l'autre, par alternance. Le piège idéal ! Et petit à petit les récits vont converger, la partie historique va nous expliquer ce que découvre Séraphin et ses amis.

C'est donc une enquête à deux niveaux que le lecteur suit avec fascination. Dans le présent, on se demande ce que va révéler cet étrange livre, Nummer. Et dans le passé, on s'inquiète sur le devenir de nos héros, qui sont poursuivis par allemands, anglais et français sans que l'on en sache la raison.

Pourquoi et comment les deux récits vont se rejoindre, ne sont pas les moindres des questions. Un vrai piège pour le lecteur qui ne peut pas reposer le roman avant de comprendre.

L'histoire va nous transporter dans l'Histoire, nous faire connaître ou "revivre" des épisodes douloureux (le Kindertransport, Oradour-sur-Glane ...). Je conseille à tous de lire les quelques pages d'appendice historique à la fin.  En tant qu'adulte ce sont des morceaux d'histoire que vous connaissez, mais y repenser ne fait jamais de mal. Quant à nos jeunes ados, c'est une lecture divertissante qui leur apprendra sans doute bien des choses. Je ne désespère pas de mettre ce livre dans les mains de mon gamin un de ces quatre.

Encore une jolie pépite chez Scrinéo qui décidément allie toujours qualité et divertissement. A lire absolument !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire