mercredi 3 août 2016

BLIZZARD de Pierre Gaulon



1 - Le secret des Esthètes



Éditions Mnémos
284 pages
19 euros

Le pitch :


Dans le lointain Nord, tout autour d’une cahute, s’étendent à perte de vue forêts enneigées et pics glacés. Blizzard, l’un des rares magiciens survivant d’une guerre encore fraîche et son protégé Chasseur y vivent entre retraite et exil loin d’un royaume maintenant pacifié d’une main de fer par l’Inquisiteur. Jusqu’au jour où une redoutable phalange les attaque sans raison. Jusqu’au jour où la même troupe ravage entièrement le village de Iak, dresseur de tigre des glaces. Les voilà jetés sur les routes, consumés par le désir de vengeance et la volonté de comprendre. Leur périple les confrontera à des secrets qui ébranleront tout ce qu’ils croyaient savoir.


L'avis de Dup :

Si vous suivez un tantinet ce blog, vous savez pourquoi j'ai acheté ce livre. Je ne connaissais pas l'auteur, avais vu passer ses ouvrages dans les propositions Mnémos mais n'étais pas allée plus loin, lui en préférant d'autres. Mais voilà, j'ai croisé le sympathique auteur et ses livres aux Imaginales. Et ces couvertures, mon dieu ces couvertures, comme elles sont belles ! Des illustrations superbes sur lesquelles se superposent des effets irisés, brillants, dévoilant des runes kabbalistiques que l'on devine à peine sur l'image ci-dessus. Bref, l'achat impulsif par excellence, car je n'ai même pas lu le pitch...


on voit un peu mieux les runes sur ma tof ;)

S'immerger dans l'univers glacé de Pierre Gaulon alors qu'il fait 30° à l'ombre et que l'on commence à parler de canicule est une expérience troublante, mais franchement pas désagréable. Un hiver perpétuel s'est installé dans le royaume de Genolain et cet hiver coïncide avec l'arrivée au pouvoir d'Evanen. Un véritable dictateur très vite appelé l'Inquisiteur pour sa chasse sans merci des sorciers dans tout le royaume. Sorciers qu'il accuse de tous les maux dont souffre le Genolain.

Dans cet univers figé et blanc, d'une beauté stupéfiante et bien décrite, nous allons suivre plusieurs personnages. Blizzard un sorcier qui a réussi à passer à travers les mailles du filet de l'Inquisiteur depuis maintenant dix ans. Chasseur son assistant qui ne sait même pas que c'est un sorcier. Iak un jeune villageois du nord accompagné de Givre, son tigre des glaces apprivoisé. Isidore et sa fille Juliette, d'anciens nobles royalistes. Tout ce monde là, chacun pour des raisons différentes, ne rêve que d'une chose, renverser Evanen. Mais ce dernier possède bien des cartes en main.

C'est donc un roman choral dont la mécanique bien maîtrisée par l'auteur entraîne le lecteur très vite au bout du roman, voyant se dérouler l'intrigue à travers la vision des différents personnages. Une intrigue où la magie est l'enjeu véritable, car c'est elle qui assoit le pouvoir dans cet univers. J'en ressors cependant à la fois déçue et intriguée.

Déçue par tous ces personnages qui, même s'ils sont fouillés, ne m'ont pas touchée. Leurs sentiments quels qu'ils soient étaient dits, posés par l'auteur, jamais ils ne m'ont semblé émaner d'eux. Ce manque de profondeur vient sans doute du fait que ce premier tome est court, moins de 300 pages, Développer autant de personnages en si peu de temps ne doit pas être évident. Je pense donc et j'espère surtout que tout cela s'améliorera par la suite.

Parce que oui je suis carrément intriguée par cette trilogie. L'univers posé est juste hypnotique, somptueux, plein de mystères. Les personnages également, Chasseur et Iak restent pour moi de véritables énigmes. Pourquoi sont-ils impliqués ? Quels seront leurs rôles ? Ce roman s'appelle Blizzard, or ce dernier est loin d'être au devant de la scène dans ce premier opus. Les peuples autres qu'humains qu'on y croise, Les Esthètes et les Ersatz, recèlent un potentiel énorme qui me semble encore sous exploité. Rhaaaa que c'est frustrant !

D'autant plus que je me dis que tout cela est voulu. Je suis loin d'avoir éprouvé un coup de cœur pour ce premier tome et cependant j'ai une envie dévorante de lire la suite, plus qu'après un cliffhanger ! Les questions restées en suspend n'arrêtent pas de tourner dans ma tête, obnubilantes et lancinantes. Aussi je peux répondre positivement au souhait émis par Pierre Gaulon sur sa dédicace : «En espérant vous garder en route pour la suite.»



Aucun commentaire:

Publier un commentaire