lundi 9 avril 2018

DE MON SANG tome 2 d'Amanda Hocking



De mon sang
Tome 2: Destinés



Editions Milady
Format poche
7.90 euros
376 pages






Une décision lourde de conséquences…

Alice pensait avoir trouvé un équilibre entre sa vie parmi des êtres surnaturels et le quotidien qu’elle partage avec son frère, Milo. Jack, son plus-ou-moins petit ami vampire, n’est jamais bien loin – il veille à sa sécurité. Quant au mystérieux Peter… la jeune femme ignore où il est parti et ce qu’il attend d’elle. Pis encore : elle n’est pas sûre de ce qu’elle espère de sa part. Lorsqu’une tragédie la frappe de plein fouet, Alice doit faire face au dilemme le plus cornélien de son existence. Quelle que soit sa décision, sa vie s’en trouvera bouleversée à jamais…






Puisque j'étais si bien partie avec le premier tome de la série, je suis jetée sur ce deuxième opus dès sa sortie avec une gourmandise non dissimulée. Je l'ai dévoré en un rien de temps, avec toujours beaucoup de plaisir. Néanmoins, l'intensité de ma lecture était un peu moindre par rapport au précédent opus.

La raison en est simple: mais où est Peter ?
Mais oui, c'est lui mon chouchou dans cette histoire (Ok je ne l'avais pas dit dans ma précédente chronique, mais, c'est comme ça !) et dans ce récit point de Peter. C'est comme une vinaigrette sans vinaigre quoi! Ça manque de piquant.

Bon ceci étant, il faut reconnaître que le récit tient la route, que le retournement de situation en tout début est bien trouvé et que la lecture est fluide. On retrouve bien sur Alice qui a décidé d'attendre un peu avant d'être transformée en vampire, même si elle en crève d'envie. Devenir vampire c'est s'éloigner pour toujours de son frère Milo et de sa mère. Ce n'est pas une décision à prendre à la légère. Alice est encore toute jeune et elle peut se permettre d'attendre un an ou deux. 

Cependant, côtoyer des vampires quand on n'en est pas un soit même n'est pas chose aisée. Surtout pour Alice qui est l'âme soeur de Peter. Peter s'est enfui, mais elle reste irrémédiablement attirée par lui. Sauf qu'elle est aussi attirée par Jack, un vampire bien sympa et très attachant ... le frère de Peter. Le problème c'est que jack est fou amoureux d'Alice et si Peter apprend ça, Alice et Jack risquent bien d'y laisser leur peau.

Le plus sage pour Alice serait donc de s'éloigner de cette maison de fous vampires. Mais c'est une décision difficile pour elle. Retrouver l'appartement minable et étouffant de sa mère, l'ennui et la misère ce n'est pas facile à accepter quand on a vécu dans l'opulence. Alice s'ennuie, ronge son frein et ne résiste pas à contacter Jack. Franchement, moi à sa place j'aurais été vexée de la façon dont elle a été éloignée et j'aurais boudé sacrément longtemps (bon d'accord j'ai un sale caractère mais quand même!). Mais non, Alice est dépendante. C'est ce qui m'a agacée parfois avec elle. Ce manque de caractère et d'estime de soi. Pourtant elle peut parfois être très forte et heureusement car elle en aura bien besoin. En attendant ses tergiversations et aller retours avec Jack m'ont parfois agacée. Ça, plus le fait que Peter soit absent me laissent un peu sur ma faim.

C'est clair qu'il ne faut rien attendre de ce genre de roman. C'est de la littérature pur plaisir. Il ne faut pas chercher midi à quatorze heure. Soit on y trouve du plaisir, soit le livre manque sa cible. Pour ce second opus, j'y ai toujours trouvé du plaisir même si je trouve que le récit s'amolit un peu. J'espère du coup que le tome 3, que j'attends avec impatience, saura relever le défi (et qu'on y retrouvera Peter ...).

De mon sang est une sympathique série de bit-lit. On ne se prend pas la tête, mais le suspense est toujours présent, les personnages sont attachants même si parfois agaçants, et la lecture coule toute seule. Bref, une lecture plaisir qui ne va pas chercher bien loin, mais qui atteint son but: celui de distraire. Et c'est déjà pas si mal, non ?






Aucun commentaire:

Publier un commentaire