vendredi 27 avril 2018

LE DERNIER ROYAUME Tome 5 de Morgan Rhodes


Tome 5: L'ouragan de cristal




Editions Michel Lafon

425 pages
15.95 euros
Sortie: 29 mars 2018





MAGNUS et CLEO devront tester la force de leur amour face au retour du terrible roi du Sang, en quête de rédemption. 

LUCIA, enceinte de l'enfant d'une Sentinelle, est prête à tout pour accomplir la prophétie qui assurera la survie de son enfant, avant que la magie en elle s'éteigne définitivement. 

AMARA a pris le trône de Mytica de force mais se retrouve dans l'incapacité de déchaîner la magie de l'Eau du cristal qu'elle a volé. Sans ce pouvoir, la gloire et la vengeance restent hors de portée. 

JONAS, de retour à Mytica, souhaite renverser Amara, mais le destin le pousse sur le chemin de la belle princesse Lucia qui entraîne le rebelle dans une périlleuse aventure.







Deux ans sont passés depuis la lecture du précédent tome, autant dire que cette fois j'ai eu un peu de mal à resituer tout mon petit monde, contrairement à ce qui c'était passé pour les tomes précédents (voir en fin de cette chronique) et c'est sans doute ce qui explique que je sois un poil moins enthousiaste cette fois, alors que le récit est juste génial. Il m'a fallu tout de même quelques chapitres pour me remettre en tête tous les protagonistes, mais surtout l'endroit où je les avais laissé à la fin du tome précédent.

*Attention spoilers*

Mais petit à petit, tout m'est revenu. Amara, cette peste , non pas peste c'est beaucoup trop gentil, ce monstre donc qui est devenu impératrice en tuant tous ceux qui la gênait, y compris sa propre famille. Gaius, le roi du sang, semble revenu à de bons sentiments, mais ça ne dure pas et il est finalement toujours aussi odieux. Cléo et Magnus, mariés, qui se détestent ... en public, mais ont découvert l'amour en privé. Lucia qui s'est débarrassée de Kyan, le dieu du feu. Du moins, le croit-elle, car peut-on réellement tuer un dieu? Néanmoins, il n'est plus avec elle et elle a repris ses esprits et veut essayer de réparer tout le mal qu'elle a fait.
Et puis, bien sûr on retrouve Jonas, Nic, Ashur (oui Ashur pas si mort que ça finalement) et tous les héros de cette magnifique saga.

Au début, ils sont éparpillés dans les différents royaumes de Mytica. Chacun finissant sa mission. Puis petit à petit, leurs intérêts respectifs vont les faire se rapprocher géographiquement et c'est un plaisir que de les voir cheminer tous dans la même direction sachant qu'ils vont se retrouver nez à nez. Et quand on connaît les antagonismes de chacun, les rencontres risquent d'être orageuses !! Et c'est bien se qui se passe. Bagarres, insultes, règlements de compte, tout y passe! Même un assassinat ... heureusement que la victime était immortelle ! Bref, les noms d'oiseaux volent jusqu'à ce qu'ils se rendent compte qu'ils ont un ennemi commun: Amara. "Les ennemis de mes ennemis sont mes amis" non? Alors va se nouer la plus improbable alliance qu'on puisse imaginer. Les rebelles vont faire front commun avec le roi qu'ils combattaient, ainsi que Cléo et Magnus. Jonas qui hait Magnus va se retrouver dans son camp. De même pour Nic et tous les autres. Alors bien sûr, cette alliance est fragile, mais leur haine vis à vis d'Amara est tellement forte qu'elle fait un ciment solide.
Et de nouveau, le déplacement de la petite troupe va les amener là où se trouve les protagonistes manquants: Amara elle-même et Lucia qui viendra par un autre chemin. Ils seront géographiquement au même endroit, vont interférer les uns avec les autres sans forcément se rencontrer.

C'est vraiment un scénario très fort que nous concocte l'auteur. Le destin qui fait cheminer et se retrouver tous les héros de l'histoire, mais surtout ces alliances improbables que chacun va devoir accepter ... jusqu'à la fin et croyez-moi vous serez scié ! Le destin: c'est le mot clé de cet opus. Le destin qui pousse les héros à se croiser, à s'entendre même s'ils se détestent. Le destin encore, à travers les prophéties qui peuvent s'interpréter de tant de façon. Le destin toujours, qui va faire de Cléo un être exceptionnel bien malgré elle.

Il y a un dernier point sur lequel je tiens à insister. Ce tome 5 n'est pas le dernier de la série, comme annoncé il y a quelque temps. Non, l'histoire n'est pas du tout finie à la fin de cet opus, bien au contraire car la fin est un cliffhanger "de ouf". Je ne sais pas si Michel Lafon va publier le tome 6, visiblement ce n'est pas une priorité vu le temps qu'il a fallu pour avoir celui-ci. Je suppose que les ventes ne sont pas à la hauteur de leurs espérances et j'en suis bien malheureuse car Le dernier Royaume est vraiment une série exceptionnelle avec des personnages incroyablement complexes et changeants et un récit haletant. Une des meilleures séries jeunesse. Je ne comprends pas pourquoi elle ne marche pas. Ça me fait d'ailleurs penser à Kéléana de Sarah J Mass. Ces deux séries jeunesse sont largement au dessus du lot. Elles ne prennent pas le lecteur pour des simples d'esprit et leur proposent des récits incroyablement bien construits, des protagonistes très loin des stéréotypes. De l'excellente lecture !!

Le dernier royaume est une série que j'adore et qui mériterait tellement d'être plus connue. Des personnages attachants et hauts en couleurs, des rebondissements, de l'action, des trahisons, des alliances improbables. Franchement, que voudriez-vous de plus ? Ha oui, moi je sais : un tome 6!




Aucun commentaire:

Publier un commentaire