jeudi 5 avril 2018

SHADES OF SHADOWS de V. E. Schwab






Éditions Lumen
635 pages
16 euros


4ème de couv :


Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le premier, gris, est le nôtre. Le second, rouge, déborde de magie. Dans le troisième, blanc, elle s'est faite rare, et dans le dernier, noir, elle a tout dévoré. Quatre mois ont passé depuis qu'un talisman maléfique est tombé entre les mains de Kell, depuis que le corps de son ennemi a été expédié dans le Londres noir en compagnie du joyau.


Lila s'en est allée. Sans mot dire, au bout de trois jours d'épreuves inimaginables, elle a abandonné là Kell, sur un quai du Londres rouge, pour partir explorer le monde. Depuis, le jeune homme est assailli de rêves menaçants, dont il ne se réveille que pour penser à elle. La capitale bouillonne de fièvre car dans quelques jours commencent les Jeux des éléments, une compétition qui réunit les meilleurs magiciens de trois royaumes voisins, souvent en guerre par le passé. En prévision de l'événement, un navire à la réputation légendaire se rapproche d'ailleurs de la cité, ramenant de vieux amis à terre. Mais pendant ce temps, un autre Londres se réveille et revient petit à petit à la vie. Or rien ne peut venir bouleverser l'équilibre de la magie : pour qu'une ville prospère, une autre doit forcément décliner…







J'étais ravie de retrouver cet univers si imaginatif créé par l'auteur, ces mondes qui se superposent sur Londres, semblables et pourtant si différents. Je dis quatre, mais dans le tome 1 on a voyagé dans trois seulement aux côtés de Kell, le quatrième, le Londres noir étant mort, dévasté par la magie.

Dans ce tome 2 nous allons essentiellement rester dans le Londres rouge, celui gorgé de magie, bien plus intéressant à mon goût que le gris, celui que l'on connaît. Enfin je dis Londres, mais en fait je ferais mieux de parler de monde car les chapitres concernant Lila se passent loin de Londres : elle a embarqué sur un navire et mis les voiles. Une Lila toujours aussi fonceuse, qui n'a peur de rien si ce n'est de s'attacher à quelqu'un. Elle va pourtant être servie en la personne d'Alucard, le charismatique capitaine du navire pirate corsaire sur lequel elle vogue. Ce nouveau personnage qui entre en scène a vraiment toutes les qualités pour me plaire. Bourré d'humour et d'une répartie délicieuse, espiègle et énigmatique, bref, plein de charme. Moi je l'épouse dans l'heure, mais visiblement Lila est beaucoup plus difficile que moi ! Bon de toute façon Alucard ne se laisserait pas épouser…La relation qui s'établit entre ces deux là est une amitié délicieusement ambiguë. Alucard va lui apprendre à manipuler la magie qu'elle a découvert en elle.

En alternance, nous avons les chapitres concernant Kell.  Un Kell qui se morfond de l'absence de Lila et dont le départ lui fait réaliser combien il est prisonnier de la famille royale. Lui qui peut voyager d'un monde à l'autre mais ne peut cependant pas s'éloigner de Londres.  L'auteur creuse alors la relation entre les deux frères et on découvre plus en profondeur le prince Rhy. Le nouveau lien qui les unit augmente encore la pression que ressentait Kell vis-à-vis de sa famille adoptive. Il reste un personnage torturé à souhait, et ce second tome va nous permettre de mieux le connaître, et pour ma part de mieux l'apprécier.

Le piège de l'alternance est installé et je me suis fait happer par cette lecture que j'ai adorée du début à la fin. L'intrigue est beaucoup plus vaste, il se passe beaucoup de choses en coulisses -entendez dans le Londres blanc- qui laissent planer une menace terrible.

Les Essen Tasch vont bientôt avoir lieu à Londres, elles sont organisées en grandes pompes par le prince Rhy. Ce sont une sorte de Jeux Olympiques de la Magie qui a lieu tous les six ans. Alucard doit participer, ils reviennent donc à Londres. Bien sûr, dès que c'est dangereux, Lila plonge et veut participer aussi, sauf qu'elle n'est pas inscrite... Quant à Kell, c'est un Antari, il n'a pas le droit de concourir, mais Rhy est d'humeur joueuse et va l'inscrire sous un autre nom. Comme ces jeux se pratiquent masqués, on va avoir droit dans les derniers chapitres concernant les Essen Tasch à une véritable tension, les personnages se croisant sans s'en rendre compte, ou si mais trop tard. Un magnifique chassé-croisé qui augmente encore plus la cadence de lecture.


Alors que je disais du premier tome que ce pouvait être un one-shot, le coup de théâtre de la fin de ce tome 2 nous laisse sur un abominable cliff-hanger qui n'était absolument pas nécessaire pour nous propulser dans les starting-blocks pour attendre la suite ! Bref, j'ai adoré ce tome 2 et j'attends avec impatience de retrouver Lila, Kell, Rhy... et surtout Alucard  ♥



Aucun commentaire:

Publier un commentaire