jeudi 16 août 2018

[Audio] REBECCA KEAN # 4 de Cassandra O'Donnell








Lu par : Caroline Klaus
Série : Rebecca Kean, livre audio 4
Durée : 11 h et 3 min
Date de publication : 11/11/2016


Le pitch :


Histoire de bien commencer la saison, le Mortefilis a décidé d'envahir la Nouvelle Angleterre. Ça tombe bien, avec la disparition de Raphael, repousser une armée de redoutables vampires était tout ce dont j'avais besoin... Malgré mon inquiétude et une situation plus que critique, je me dois d'organiser la défense de notre territoire. Et croyez-moi, il va falloir la jouer serrée !







Outre la petite remarque préalable désormais connue : les mots suivis de * ont une écriture aléatoire, c'est une écoute, non une lecture :P, je rajoute désormais un  /!\  spoil sur les tomes précédents !


Rebecca est donc à la tête du clan des vampires et cette aberration flagrante la contrarie.
"Confier la sécurité d’un clan de vampires à une sorcière de guerre était comme… je ne sais pas moi… introduire un requin dans un banc de thons, un crotale dans un nid de souriceaux ou Berlusconi dans une école pour jeunes filles."  ***

Mais elle ne va pas prendre son rôle à la légère et organiser la défense car l’armée du Mortefilis* va attaquer. Notre sorcière semble même ébranlée de voir les autres clans de l’état du Vermont venir lui prêter main forte… Cette véritable guerre qui va avoir lieu sur le domaine de Raphaël, en l’absence de celui-ci, va nous dévoiler une autre facette du lien qui la lie à Bruce…

Cette bataille est à peine gagnée qu’une nouvelle enquête lui tombe dessus et cette fois-ci c’est le clan des muteurs qui est concerné. Mais Rebecca fait montre d’un peu plus d’humilité, bon je n’irai pas jusqu’à dire d’humanité hein, mais elle va accepter de mener l’enquête avec Aligarth, le chef de clan des muteurs. Une enquête passionnante et mouvementée qui va nous révéler le lien qui la rapproche d'Aligarth... et re ! Décidément, notre Rebecca est un véritable aimant à mâles dominants. Heureusement que Maurane n’a pas de tendances homosexuelles sinon on y aurait eu droit au tome précédent également...

Et parallèlement à toute cette agitation vient se greffer Leonora qui grandit bien trop vite au goût de sa mère. 13 ans soit, mais presque une adulte au regard de sa nature particulière. Elle prend bien plus de place dans ce tome et ce n’est pas pour me déplaire. Rebecca n’a pas fini d’en baver, je peux vous le dire !

Un tome qui s’écoute vite, toujours aussi dynamique et vitaminé. De l’action, des répliques qui cinglent et un méga cliffhanger à la toute fin, cette saga se rapproche vraiment d’une série télé. Un excellent divertissement parfaitement géré par Caroline Klaus, la narratrice choisie par audible.


*** Je remercie le site Babélio qui est une mine d'or pour les citations, car ces dernières sont difficiles à choper avec de l'audio, qui plus est en rando :P


Aucun commentaire:

Publier un commentaire