lundi 20 août 2018

[Audio] REBECCA KEAN # 5 de Cassandra O'Donnell








Lu par : Caroline Klaus
Série : Rebecca Kean, livre audio 5
Durée : 10 h et 14 min
Version intégrale Livre audio
Date de publication : 30/11/2016
Langue : Français
Éditeur : Audible Studios


Le pitch :


Ah, les joies de la famille... Les flambées de vampires, les batailles sanglantes, les coups de fouet, les séances de torture ludiques, les joyeux exorcismes... Tous ces petits bonheurs simples me reviennent à l'esprit depuis que grand-mère et les Vikaris m'ont retrouvée et ont débarqué en ville dans l'intention évidente de me liquider ! Nostalgie, quand tu nous tiens...










Et comme d'hab :
- les mots suivis de * ont une écriture aléatoire, c'est une écoute, non une lecture :P

- /!\  spoil sur les tomes précédents !



Dans ce tome 5 Rebecca va devoir affronter sa grand-mère Anthéa, la Gardienne des Vicaris* Vikaris (c'est écrit dans le résumé \o/). Et le moins qu’on puisse dire c’est que cela commence sur les chapeaux de roues : un immeuble par terre, rien que ça ! Anthéa est accompagnée de deux acolytes du même âge canonique qu'elle, Madeleine et Clotilde, toutes de noir vétues. Je les voyais un peu comme les mémés bretonnes de la pub pour Tipiak, sauf que ce ne sont ni des recettes, ni des paquets de semoule qu’elles ont dans les mains mais des sorts à faire frémir !


Le premier affrontement sera tonitruant, puis une sorte de trève s'imposera car Rebecca va être plongée dans une nouvelle enquête qui concernera cette fois-ci le clan des chamans. Non seulement Anthéa accepte la trêve, mais elle va accompagner et seconder sa petite fille. On va avoir droit à pas mal de révélations en plus de l’intrigue principale ! De plus, la juxtaposition de Rebecca avec ses sœurs de guerre permet de voir ô combien elle a évolué, s’est humanisée.


Les sentiments seront franchement à l’honneur dans ce tome 5 car Leonora sera presque aux premières loges. Qui dit Leonora, dit William et le devenir problématique de ces deux là est ma foi passionnant. Et comme ce n’était pas assez compliqué, Cassandra O'Donnell s’oriente vers un triangle amoureux en faisant entrer en scène Ariel, un jeune chaman. En général je n’aime pas les triangles amoureux, mais pour l’instant il n’y a pas de "je t’aime moi non plus" et j’apprécie autant chacun des trois personnages. En attendant, Leonora s’étoffe de plus en plus et je trouve qu’elle pourrait faire un tome rien qu’à elle toute seule tant elle recèle de potentiel.

En ce qui concerne la mère, Rebecca donc, on creuse encore sa relation avec Bruce, mais ce qui me passionne le plus je dois dire c’est le mystère qui plane autour de celle qu’elle entretient avec Raphael. Ce n'est pas mon préféré des mâles qui gravitent autour de notre héroïne, mais c'est de loin la relation la plus complexe et la plus intéressante. 

Toujours autant d'actions, autant de répliques enlevées. Rebecca partage le devant de la scène avec Leonora, et à la faune habituelle de surnats se rajoute un trio incomparable de mémés Vikaris franchement inoubliables ! L'auteur laisse entrevoir des révélations fracassantes, vivement le tome six !
Faites donc l'expérience de cette saga en audio, c'est vraiment fun. 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire