mercredi 31 juillet 2019

TON DERNIER MENSONGE de Mary Kubica



Couverture du livre Ton dernier mensonge de Mary Kubica

Éditions HarperCollins
352 pages
7,90 euros




⏩  L'avis express de Dup sur Ton dernier mensonge de Mary Kubica  ⏪


Un thriller psychologique efficace et prenant que j'ai bien aimé, gâché cependant par une fin décevante.



L'AVIS DE DUP




De cette autrice j'avais été subjuguée par son premier roman Une fille parfaite, aussi quand les éditions Harper Collins ont proposé la lecture de Ton dernier mensonge, j'ai plongé alors que habituellement je réserve juillet-août pour mes lectures persos, achetées au cours de l'année. Visiblement Mary Kubica affectionne le roman choral et les constructions trapues jouant avec la trame temporelle, même si ici elle est beaucoup plus simple.

Ce roman débute avec Clara, jeune maman d'une petite Maisie 4 ans et d'un nouveau né Felix. Une Clara épuisée par une fin de grossesse compliquée et un bébé qui confond le jour avec la nuit. Son mari Nick, dentiste, vient de prendre quelques jours de congé pour la seconder et s'est proposé pour emmener Maisie à son cours de danse. Mais c'est un policier qui vient frapper à la porte de Clara, il y a eu un accident et Nick est décédé, Maisie miraculeusement indemne. Mary Kubica alterne alors avec Nick qui raconte ses dernières semaines avant l'accident.

On suit donc une Clara anéantie, qui tente de gérer au mieux ses problèmes financiers, ses enfants, sa fatigue, ses parents vieillissants. Son père épuisé de veiller h 24 sur sa femme atteinte de sénilité avancée. Mais Clara, alertée par des crises paniques de Maisie devant des voitures de type Chevrolet noire se met de plus en plus à douter de la thèse de l'accident pour excès de vitesse annoncée par la police. Elle va se mettre à fouiller dans la vie de son mari. En parallèle Nick nous raconte ses difficultés professionnelles et celles financières qui en découlent.

Le lecteur suit l'enquête de cette jeune mère complètement dépassée par les événements, qui va aller de surprises en surprises, et qui s'enfonce de plus en plus dans le déni. L'épuisement, les nerfs à fleur de peau et le stress vont lui faire prendre bien souvent de mauvaises décisions... exactement comme son mari quelques semaines avant elle.

Le côté émotionnel n'est pas en reste lorsque l'autrice met en scène le retour de l'ex petite-amie de Nick, une grosse note de frais d'un bijou et pleins de petits détails qui font douter Clara de l'amour de Nick.

Hélas, la fin de ce roman est vraiment décevante et fait retomber la tension bien présente comme un soufflet. Je n'ai pas compris pourquoi Mary Kubica a opté pour un final si plat et sans surprise ! C'est bien dommage alors que tout le reste en faisait un thriller psychologique franchement efficace avec deux personnages principaux attachants. Oui, vraiment dommage. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire