jeudi 11 juillet 2019

LES FAUCONS DE RAVERRA Tome 1 de Melissa Caruso



# 1 - LA SORCIÈRE CAPTIVE




Éditions Bragelonne

Collection BigBang
632 pages
18.90 euros




⏩  L'avis express de Dup sur La sorcière captive de Mélissa Caruso  ⏪


Premier volet d'un diptyque de Fantasy au rythme enlevé avec un système de magie vraiment original. Un duo de personnages féminins savoureux.




L'AVIS DE DUP





Partout dans l'Empire Sérénissime, dès qu'un enfant montre des signes de magie en lui, il est enrôlé d'office et formé pour servir l'Empire. Zaira est une exception, elle a 17 ans et est toujours libre, se cachant habilement dans les quartiers oubliés de Raverra.

Amalia, 17 ans elle aussi, est la fille de la redoutable Contessa Cornaro qui siège au Conseil des Neufs. Elle n'a que faire des intrigues et complots politiques dans lesquels baigne sa mère à longueur de journées. C'est d'ailleurs à cause de ceux-ci qu'elle a dû interrompre ses études de magie à Ardence et revenir à Raverra : il y a des troubles à Ardence. Pour poursuivre ses connaissances dans l'art bien compliqué des Artifices, Amalia n'hésite pas à braver les interdits maternels et à se rendre dans les bas-fonds de la ville pour aller acheter au marché noir un Muscati, un ouvrage majeur rarissime.

Zaira et Amalia vont se croiser dans des circonstances que je vous laisse découvrir et leur destin va basculer. Contre leur gré, elles vont se retrouver liées, Amalia devenant la gardienne du pouvoir dévastateur de Zaira : la Fauconnière et le Faucon. Mais surtout, au service du Doge et de l'Empire... ce qu'elles détestent toutes les deux, mais pour des raisons totalement différentes.

Et justement, sur la frontière nord, le Vaskandar, voisin belliqueux, amasse des troupes. Entre celles-ci et Raverra se situe Ardence qui semble se rebeller contre le joug de l'Empire. Basculerait-elle vers une allégeance au Vaskandar ? Le pouvoir de Zaira est une arme de destruction massive, sa simple présence une force de dissuasion que le Doge ne va pas se priver d'utiliser !

Ainsi nos deux jeunes femmes sont expédiées à Ardence en compagnie d'autres couples Faucon-Fauconnier. Cette ville chère au cœur d'Amalia est un vrai panier de crabes et en guise de complots elles vont être servies. Puis un enlèvement d'enfants mis sur le compte de l'Empire et le Doge impose un ultimatum. Zaira va enquêter dans l'urgence afin d'éviter de recourir au malefeu de Zaira que cette dernière brûle -c'est le cas de le dire- d'utiliser.

Outre l'intrigue sympathique dont le déroulé est plein de rebondissements et de coups de théâtre (sérieux, ça n'arrête pas !), tout le sel de ce roman repose sur la relation conflictuelle et explosive de nos deux personnages principaux. Amalia est une femme posée, réfléchie, mais au caractère bien trempé, une fausse calme. Zaira c'est tout l'inverse d'autant qu'elle n'arrive toujours pas à avaler la perte de sa liberté. Melissa Caruso joue énormément sur ce duo qui m'a enchanté, notamment grâce à des dialogues savoureux. 

Un système de magie original et complexe, dans un Empire Sérénissime avec un Doge et une ville où l'on se déplace plus en barque qu'à pied, voilà de quoi faire rêver. Une intrigue prenante avec un rythme intense, le tout servi par une plume fluide et abordable, que demande le peuple ? Et bien la suite de ces Faucons de Raverra annoncé comme un diptyque svp !!!

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire