vendredi 16 septembre 2011

LA MORT AU DÉTAIL de Dirck Degraeve




Editions Riffle Noir
389 pages
20 euros



Résumé :

Saulmères, à la veille des Fêtes de Noël.

L'arrivée des migrants de la "jungle" et l'assassinat d'un paisible retraité sèment le trouble dans la population. Quand les friteries se mettent à flamber et qu'au même moment on découvre les corps mutilés de deux Africains dans un bois, l'angoisse est à son comble.

Le commandant Jacobsen et sa compagne, Corinne Maresquier, se lancent alors dans une traque qui les confrontera à une forme de criminalité inédite.Cette nouvelle enquête de Jacobsen mêle à la fiction une réalité sociale bouleversante qui témoigne des dérèglements de notre société et de ses valeurs.


L'avis de Dup :

Me voilà bien embêtée pour vous parler de ce livre, car il m'a beaucoup plu et en même temps il m'a énervé. 
Son personnage principal, le commandant Jacobsen de même !
Maintenant il va falloir que j'argumente tout ça...

Mais avant je veux vous dire que c'est du bon polar, du très bon même. Du dense, du touffu, du lourd comme j'aime.

Un crime, une enquête qui démarre et qui tend ses ramifications vers la "jungle". La jungle, un lieu de rassemblement, une zone où se regroupent des "migrants". Des gens de tous horizons fuyant, qui la guerre, qui les persécutions de leurs pays d'origine, qui sont en transit en France en attendant de trouver une solution pour pouvoir passer en Angleterre, là où ils pourraient trouver un emploi, l'eldorado quoi ! 
Des baraques à frites ( et oui, on est bien dans le ch'Nord :)) ) qui flambent les unes après les autres, une deuxième enquête. Jacobsen prend la première, Corinne la seconde.

Des pistes, des vraies, des fausses. Des stagnations, des avancées et ça patauge. Puis, tantôt des découvertes, tantôt de nouveaux méfaits et ça repart. J'adore les polars, suivre une enquête, tout ça, tout ça....je crois que je me suis trompée de vocation !
Et l'intrigue tordue à souhait que nous a pondu là Dirck Degraeve va forcément faire rejoindre les deux enquêtes... La suspicion du début devient réalité et cela fait froid dans le dos.

Alors pourquoi ce livre m'a énervé ? Parce que j'ai deviné non pas l'intrigue, non, mais...argh, je ne peux pas le dire, mais du coup le dernier chapitre n'a pas été une surprise pour moi !

Maintenant je vais revenir sur le personnage principal. Alors lui, il a cristallisé mon j'aime/j'aime pas. Je vais démarrer par ce qui m'a énervé ainsi je vais pouvoir inclure le deuxième personnage, Corinne. Les tergiversations entre ces deux là, les je t'aime mais... les je suis sûr de mes sentiments mais... leurs interrogations sur leur devenir "à deux", pas encore fixé et loin de là, tantôt par l'un, tantôt par l'autre étaient longues et surtout répétitives. Leurs errances sentimentales, voire leurs erreurs, même si elles servent l'enquête m'a irritée.

Bon peut-être que le fait de débarquer dans le troisième livre de cet auteur, la troisième enquête de Jacobsen, m'a fait rater quelques épisodes dans l'évolution de ces personnages ?
Parce que malgré tout, à côté de ça, le caractère posé et réfléchi du Commandant Jacobsen m'a beaucoup plu. J'avais envie d'être la lieutenante qui le suivait, qui l'aidait dans ses réflexions. L'écriture de l'auteur fait qu'on a l'impression  de suivre, d'entendre les rouages de son cerveau et c'est passionnant ! 
Et puis un flic qui apprécie la littérature et la musique classique, qui joue du violoncelle reconnaissez que cela ne court pas les rues, euh les livres !

Je ne sais comment conclure...
Un polar à part...
Un polar pas comme les autres !





Aucun commentaire:

Publier un commentaire