vendredi 17 mai 2013

LA PROPHÉTIE DE GLENDOWER de Maggie Stiefvater




Editions Blackmoon
452 pages
18 euros


Résumé :




Depuis l’enfance, Blue entend dire qu’elle tuera la mort de l’homme de sa vie… d’un simple baiser. Elle a donc résolu de ne jamais tomber amoureuse, ainsi le problème est réglé, la prophétie annulée. Pourtant, quand elle se voit entraînée dans le groupe des Corbeaux, elle se met à douter. Car, à la tête de cette bande de riches étudiants, se trouve Gansey. Or récemment l’esprit de Gansey est apparu à Blue. Depuis, elle ne cesse de se remémorer la prophétie : « Il n’y a que deux raisons pour lesquelles un esprit peut apparaître à un non-voyant à la veille de la Saint-Marc, Blue. Tu dois être soit l’amour de sa vie, soit la cause de sa mort. »


L'avis de Dup :

On a chez nous, en contrée dupinoise, une expression bien imagée qui résume on ne peut mieux mon ressenti de lecture : je suis déçue en bien ! :))
Je ne sais pourquoi j'ai demandé à lire ce livre : le résumé ne m'attire pas plus que ça, quant à l'accroche sur la couverture, elle me ferait plutôt fuir. De la romance young adult, j'ai passé l'âge depuis...fiou, longtemps ! Et bien j'ai englouti ce livre en moins de deux jours et ce fut une agréable surprise. il n'y a pas eu les travers que je redoutais. 

Bien au contraire, on découvre une amitié forte entre Gansey, Ronan et Adam, les membres du groupe de garçons. Ils ont chacun une faille, un secret ou un passé lourd qui les rend plus authentiques. Tous suivent Gansey dans sa passion dévorante : retrouver et faire revivre Glendower, le légendaire guerrier irlandais qui serait enterré aux Etats-Unis. Une prophétie court depuis la nuit des temps, Gansey veut prouver sa véracité.
Quant à Blue, malgré les recommandations de sa famille, puis les interdictions de sa mère, elle va s'immiscer au milieu d'eux. Non pas parce que son coeur caracole, mais par curiosité. Celle-ci est piquée par la quête des gars, par cette véritable passion qui anime le leader du groupe, Gansey. Même si c'est lui qui semble concerné par l'autre prophétie, celle qui pèse sur ses épaules...

Les garçons font partie du lycée chicos d'Aglionby Academy qui ne recrute que parmi le gratin richissime. Ils vivent ensemble dans un loft loué par les parents de Gansey. Blue elle, est au lycée public, issue d'une famille modeste. Dans sa maison ne vivent que des femmes. Mère, tantes, cousines, et toutes ont la particularité d'être médium. Seule Blue est "non-voyante". En revanche, elle est comme une pile, un chargeur pour les autres. Sa présence intensifie leurs visions.

J'ai beaucoup aimé l'ambiance décrite par l'auteur dans cette maisonnée matriarcale, avec ses membres très baba-cool, qui vivent leur don de façon très naturelle. Elles prédisent au milieu d'une recette de cuisine " dans trois minutes, untel va sonner à la porte", comme elles diraient "passe moi le sel". Ou " je t'avais bien dit la semaine dernière que la dernière ampoule du lustre allait claquer aujourd'hui ! ".

L'auteur nous plonge dans ce monde paranormal comme si c'était une évidence,et du coup on le prend comme tel, accentuant de temps en temps le côté mystique. Alors quand le récit bascule sur cette fameuse quête de Glendower, en cherchant les lignes de leys ( sorte de lignes de magie enfouies dans le sol ), cela semble tout-à-fait logique. Et le lecteur se retrouve lui aussi à chercher ce Graal, tout en croisant les doigts pour que rien ne viennent germer dans le cœur de nos ados. Car il faut bien dire qu'on s'y attache à ces personnages tant ils sont bien campés par l'auteur. De plus, contrairement aux livres de cette catégorie, ils n'ont pas les hormones en ébullition, et j'espère bien que cela continuera ainsi dans le prochain tome.

Un roman fantastique pour YA qui m'a apporté un agréable moment de lecture. Alors pourquoi bouder son plaisir ? Moi en tout cas, je signe pour découvrir la suite, car tout est loin d'être élucidé. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire