jeudi 1 août 2013

EFFACÉE de Teri Terry




Editions La Martinière Jeunesse
378 pages
15 euros

Résumé :


Dans un futur proche, en Angleterre, les criminels de moins de 16 ans sont condamnés à perdre tout souvenir de leur passé. Malgré son Effacement, cependant, Kyla fait d'étranges cauchemars. Comme si ses souvenirs s'obstinaient à remonter à la surface...
Petit à petit, le doute s'installe. A-t-elle vraiment commis un crime et mérité son sort ? La jeune fille n'est pas certaine de vouloir le découvrir, d'autant que sa nouvelle vie de lycéenne lui plaît. Et que son passé pourrait s'avérer difficile à supporter ...
Mais peut-on être soi, à 16 ans, si l'on ignore d'où l'on vient ? Grâce à Ben, Effacé, lui aussi, et convaincu que l'Effacement cache en réalité une gigantesque manipulation, Kyla trouvera peut-être la force de partir en quête de sa propre histoire...



L'avis de Dup :


Avoir 16 ans et être comme un nouveau né, avec une mémoire vidée, effacée. Réapprendre à marcher, parler et redémarrer une vie dans un nouveau foyer, c'est le lot de tous les criminels mineurs en 2050 en Angleterre. 

Kyla est une Effacée. Alors pourquoi ces terribles cauchemars qui la plongent dans des scènes si réelles ? Le Nivo, cet appareil fixé au poignet qui contrôle les états d'âmes et dont sont équipés tous les Effacés, ne fonctionne pas toujours logiquement sur Kyla... Pourquoi toutes ces questions en elle alors que tous les autres Effacés semblent vivre leur nouvelle vie, béatement, heureux ? A qui peut-elle se fier ? Est-elle manipulée ? Et par qui dans ce cas ? Mais Kyla a une conviction profondément ancrée en elle, elle doit taire toutes ces anomalies. Dans une société futuriste ultra-fliquée, elle va chercher des alliés, mener son enquête pour enfin comprendre. 

Sur ce scénario de base, Teri Terry déroule la nouvelle vie de Kyla. De nouveaux parents, une soeur black Effacée elle aussi. Le lycée, les copains, le petit-copain et sans cesse la pression. Surveillée, fliquée en permanence.

Des chapitres courts, une écriture nerveuse qui emporte très vite les lecteur au fil des pages. J'ai lu se livre très rapidement, presque avidement et pourtant j'ai le sentiment d'être restée à côté. Le pitch est sympa, pourtant rien ne m'a surpris vraiment. Je n'ai pas éprouvé beaucoup de sympathie pour le personnage de Kyla et c'est sans doute ceci qui explique cela. Je l'ai trouvé trop froide dans ses sentiments, vis-à-vis de sa famille comme vis-à-vis de Ben, son amoureux. Elle cherche à tout prix son identité et le jour où elle apprend enfin son nom et le lieu de sa disparition, elle reste froide. Elle ne veut pas aller plus loin, rester dans le nouveau cocon créé pour elle ! Alors qu'à côté de ça, c'est un personnage hyper analyste, sans cesse à se poser les bonnes questions. Elle les pose, mais ne va pas plus loin. Je dois avouer qu'elle m'a parfois un brin énervée...

En revanche, ce que j'ai beaucoup aimé dans ce roman, ce sont les passages où l'auteur creuse la passion de Kyla pour le dessin. On sent que l'auteur elle-même doit être une artiste car vraiment on voit apparaître entre les lignes les traits ébauchés, posés, crayonnés par Kyla. C'est bluffant et bien agréable à lire. J'ai éprouvé bien plus d'émotions dans ces passages que dans les états d'âmes des personnages.

Donc un sentiment mitigé, je ne dis pas que je n'ai pas aimé, je dis que je suis restée à côté de ce roman et j'en suis la première contrite. L'impression d'avoir raté quelque chose, et pourtant j'ai l'intime conviction qu'il trouvera son public parmi les ados à qui il est destiné. Et puis, il faut l'avouer, oui je sais, la curiosité est un vilain défaut, que je veux savoir ce qu'il va se passer ensuite. Parce que l'on finit ce livre avec encore plus de questions qu'au départ, et que clairement il faut une suite ! Rhaaa, mesdames et messieurs les auteurs, revenez donc à la mode des one-shot siouplé !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire