mardi 27 août 2013

L'APPRENTI D'ARALUEN Tome 4 de John Flanagan



Tome 4: Les guerriers des steppes




Editions Le livre de poche jeunesse
A partir de 12 ans
416 pages- 5.90 euros




Présentation de l'éditeur:





Les Temujai, des guerriers redoutables venus des Steppes, sont entrés en Skandie. L'apprenti Rôdeur et ses compagnons doivent tout tenter pour les arrêter. Si les Temujai parvenaient à soumettre la flotte skandienne, le royaume d'Araluen serait définitivement perdu.





L'avis de Phooka:


Rhaaaa, écrasée à plate couture, j'avais même pas commencé ce tome 4 que la gamin avait déjà fini le tome 5. KO, la maman ! Tant pis, je continue à mon rythme et le rythme, finalement, est bien rapide car il est franchement difficile de laisser traîner cette série, tant l’intérêt est grand. Je comprends bien pourquoi mon gamin en est déjà au tome 6. Heureusement qu'on lit cette série alors que le tome 11 va sortir cet automne parce que je ne nous vois pas attendre les tomes suivants, ça aurait été trop difficile.

Cette fois, Halt, Will, Horace et Cassandre vont devoir faire face aux très dangereux guerriers des steppes, les Temujai. Ces derniers ont décidés d'attaquer les Skandiens pour s'emparer de leurs navires et les utiliser pour attaquer les côtes d'Araluen. Les ennemis du passé vont s'unir et devenir les alliés, et même les amis du présent. Dans ce quatrième opus, nous allons apprendre à connaître le peuple Skandien sous un meilleur jour, en particulier à travers le charismatique Erak. Découverte qui d'ailleurs ne manque pas de sel, car si les qualités guerrières des Skandiens sont indéniables et leur courage sans pareil, leur connaissances en stratégie sont elles plutôt limitées. Quand Halt interroge Erak ou Ragnak, l'Oberjarl, sur la meilleure façon de contrer les Temujai à 1 contre 4, la réponse est infailliblement "on fonce dans le tas" (genre Obélix contre les romains ... mais sans la potion magique ! :)). Halt et Will vont devoir utiliser toute leur ingéniosité et leur adresse,  pour trouver des solutions pour avoir une chance de se sortir vivants de ce conflit. Horace va une fois encore montrer à quel point il est un guerrier hors pair et Cassandra aura elle aussi un rôle décisif mettant en avant son courage sans faille. De nouveau, cette jeune princesse est un bel hommage aux femmes dans ce monde d'hommes. Elle a un rôle important et loin d'être niais, ce qui est vraiment agréable et John Flanagan, créé là une héroïne comme on aimerait en voir plus souvent.

Cette fois encore, le roman se dévore d'un bout à l'autre. Dixit mon 11 ans "C'est le meilleur livre que j'ai jamais lu, même encore meilleur qu'Indiana Teller (lien)" et ce n'est pas peu dire vu comment il a aimé Indiana !! On parcourt les chemins en compagnie de ces héros, tellement attachants, tellement humains, tellement pleins de bon sentiments, mais aussi rongés par le doute, qu'on ne peut que les aimer ! Et il ne faut pas oublier la grande bataille finale, tout simplement grandiose, 75 pages de pur bonheur, d'actes de bravoure, de doutes et de coups d'éclat qui ne peuvent se lire que d'une traite.

Une fois encore cet opus a su me séduire et m'a entraînée dans des aventures ébouriffantes. J'ai admiré l'ingéniosité de Halt et de Will, le courage d'Horace et de Cassandra. J'ai appris à tirer à l'arc, à me fondre dans la forêt. J'ai manié la hache avec les Skandiens, j'ai eu le mal de mer sur les Drakkar (scène d'anthologie dont je rigole encore :)). J'ai cru que tout était perdu, et que la bataille allait mal se terminer. Bref, j'ai vécu au plus près toutes ces péripéties, et je me suis laissée emporter dans la spirale des événements jusqu'à la fin de ce tome. Inutile de vous préciser que je vais sous peu attaquer la suite ..

Aucun commentaire:

Publier un commentaire