lundi 19 mars 2018

EDEN de Candice Fox




Éditions Michel Lafon
475 pages
19,95 euros


4ème de couv :


Après sa dernière affaire en date où plusieurs jeunes femmes ont trouvé une mort brutale à Sydney, Frank suit une psychothérapie pour pouvoir réintégrer la police. Eden, sa coéquipière toujours aussi inflexible, est envoyée en infiltration dans une ferme perdue dans le bush afin d’enquêter sur la disparition de trois jeunes filles. Elles ont toutes en commun d’avoir travaillé dans ce refuge de marginaux, sous les ordres d’un fermier proxénète.
Frank la surveille néanmoins à distance. Il comprend très vite qu’Eden est en mauvaise posture lorsqu’elle ne répond plus à ses messages. Et malgré les conseils de sa psy, la jolie Imogen, Frank se lance au-devant d’ennuis qui mettront à nouveau sa santé mentale et la vie d’Eden en jeu…








/!\  Cette chronique spoile complètement le tome 1 : Hadès, et ce dès les premières lignes. Vous êtes donc prévenus…

Suite à l'hécatombe survenue à la fin du tome 1, on retrouve Eden et Frank meurtris. Eden a perdu son frère Eric, et Frank son tout nouvel amour Martina. Le deuil semble plus facile pour Eden qui est toujours aussi dépourvue de sentiments alors que Frank se réfugie dans l'alcool, niant la dépression qui l'accable.

Mais Eden ne l'entend pas de cette oreille et va tout faire pour secouer son partenaire d'autant qu'ils ont une nouvelle affaire sur les bras. En effet, trois jeunes femmes ont disparu ces derniers mois et un point commun surgit dans les dossiers. Même si ces disparues viennent d'horizons radicalement différents, elles ont toutes les trois séjourné quelque temps dans une ferme isolée en marge du bush australien. Une ferme quelque peu marginale, relisez donc le résumé !

Cette nouvelle enquête semble avoir peu d'effet sur l'apathie de Frank jusqu'à ce que Eden mettent sa vie en danger en décidant d'infiltrer seule les "travailleurs" de la ferme. Elle lui confie en plus une enquête parallèle concernant Hadès, son père adoptif. Le vieil homme qui aspire à une retraite de ses louches activités est en proie à un harcèlement perfide qui le dépasse. Mener de front ces deux enquêtes va occuper à plein temps Frank qui n'aura même plus le temps de se morfondre.

Les chapitres alterneront entre Eden et Frank et, comme dans le tome 1, le récit sera entrecoupé de passages en italique nous relatant l'enfance de Hadès, éclairant singulièrement ce personnage énigmatique que j'aimais déjà beaucoup. Le tout donne un rythme effréné à cette lecture.

J'étais ravie de retrouver ce trio de personnages déjà appréciés au volume précédent, d'autant qu'Eden nous a débarrassé de sa saleté de frère ! Bon, celle-ci reste tout de même chelou avec son manque total d'empathie et de sentiments. À sa décharge, elle le sait et fait en sorte de réagir au mieux de ce que les autres attendent d'elle. Mais comme c'est une tueuse dans l'âme, cela crée des situations dramatiques à la limite du comique. J'adore cette ambivalence permanente.

Quant à Frank, je l'aime toujours autant. Ses démêlés avec la psy du service qui lui est imposée suite à la résolution sanglante de l'affaire précédente vaut son pesant de cacahuètes. J'ai un gros faible pour les personnages pleins d'humour et de répartie… Il faut dire qu'il en a des choses à cacher notre Frank, à commencer par la double activité de sa partenaire, mais aussi ses soupçons confirmés sur les agissements du père de celle-ci. Alors qu'il est viscéralement un flic honnête, il a de quoi éprouver quelques aigreurs d'estomac !

J'ai beaucoup apprécié ma lecture, rattrapé mon retard et vais pouvoir enchaîner incessamment sous peu avec la lecture de Fall, le tome 3 qui vient de sortir. À noter tout de même que le premier tome intitulé Hadès relatait l'enfance de Eden et Eric. Le second s'appelle Eden et nous conte l'enfance d'Hadès. Je ne sais vraiment pas ce que nous réserve Fall !!! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire