dimanche 10 février 2013

Les sorties polars chez Fleuve Noir / Janvier Février



L'âge du doute
Andrea Camilleri


Sortie le 10 janvier
256 pages
20,20 euros


Résumé :
Au lendemain d'une nuit d'angoisse, où il a rêvé de son propre enterrement, le commissaire Montalbano est convoqué sur le port de Vigàta. Un yacht y a accosté dans la nuit, avec à la traîne un canot, prétendument en perdition, à quelques encablures des côtes. Sauf qu'à bord du frêle esquif, il n'y a plus qu'un cadavre, celui d'un homme défiguré, impossible à identifier...
Qui est ce malheureux ? Que lui est-il arrivé ? Qui sont les mystérieux passagers du yacht ?
Pour résoudre cette enquête, le commissaire pourra compter sur l'aide du lieutenant de la capitainerie, Laura Belladonna, une jeune femme aussi belle qu'intelligente, qui pourrait bien lui faire perdre le nord...


Le cimetière des hirondelles
Mallock


sortie le 10 janvier
432 pages
19 euros

Résumé :
Sur un coup de tête, un homme part à l'autre bour du monde, pour assassiner un obscur vieillard qu'il ne connait même pas. Aux policiers venus l'arrêter, il ne trouve qu'une seule chose à dire : "Je l'ai tué parce qu'il m'avait tué." Pour le commissaire Mallock, cette histoire est d'autant plus troublante que le tueur n'est pas un inconnu. C'est le frère de sa plus fidèle adjointe... Mais comment éviter à cet homme, jusque-là sans histoire, une condamnation sans histoire ? En prouvant sa folie totale, ou au contraire en cherchant à comprendre son geste ?


L'enfant dans la valise
Agnete Friis
Lene Kaaberbol


Sortie le 14 février 
352 pages
19,90 euros

Résumé :
Nina accueille des sans-papiers à la Croix-Rouge de Fureso, au Danemark. Une activité dans laquelle elle s'investit corps et âmes, au point de délaisser parfois sa propre famille.
Un jour son amie Karin la supplie de lui rendre un service : aller chercher une valise à la consigne de la gare de Copenhague. Nina s'exécute, mais à l'intérieur du bagage, elle a la stupéfaction de trouvé un enfant drogué, le pouls très faible, presque à l'article de la mort ! Quelque minute plus tard, elle aperçoit un homme à la mine patibulaire devant le casier vide, visiblement très en colère... Nina s'enfuit avec le petit garçon. Elle se rend chez Karin pour lui demander des explications. Mais il est trop tard. Son amie a été assassinée. La jeune femme comprend qu'elle a mis le doigt dans un engrenage mortel...


La comptine des coupables
Carin Gerherdsen



Sortie le 14 février 
320 pages
19,90 euros

Résumé :
La police de Hammarby est sous le choc. Une mère philippine et ses deux enfants ont été retrouvés assassinés chez eux, la gorge tranchée. Aucun indice sur le meurtrier, mais des questions en pagaille : comment une femme de ménage aux revenus modestes peut-elle vivre dans une maison aussi luxueuse ? Pourquoi le père des enfants, un suédois, vit-il isolé, presque sans contact avec le monde extérieur ? 
Le commissaire Conny Sjöberg peine à mener l'enquête, d'autant que son équipe est mal en point. Jen Sandén se remet difficilement d'une crise cardiaque, Petra Westman s'est lancée sur la piste de l'homme qui a abusé d'elle, et Einar Eriksson manque bizarrement à l'appel...
Tourmenté par son passé, Sjöberg va découvrir que la clef de l'énigme réside peut-être dans une culpabilité commune à tous les hommes, et capable de les ronger jusqu'à leur dernier souffle. Une culpabilité qu'il ne connait que trop bien...


Black Coffee
Sophie Loubière



sortie le 14 février
564 pages
19 euros

Résumé :
Juillet 1966. Dans la petite ville perdue de Narcissa, en Oklahoma, une maison isolée du bord de la route 66 est la cible d'un tueur sanguinaire. Une femme enceinte et une fillette sont mystérieusement assassinées, une mère et son fils grièvement blessés. Le jeune garçon va grandir dans l'ombre de ce dossier jamais élucidé, hanté par le visage du tueur, mais aussi par les reproches de son père, absent au moment des faits. " Si seulement tu n'avais pas attaché le chien."... 
2011. Devenu journaliste et professeur de criminologie, Desmond G. Blur, décide de quitter Chicago pour aller s'installer en Arizona, dans la maison de son père décédé. Une sorte de rapprochement posthume, après 45 ans de brouille. C'est alors qu'il fait la connaissance de Lola, une Française a la recherche de son mari disparu. Volatilisé de longue date, celui-ci n'a laissé derrière lui qu'un cahier sans auteur, en forme d'étrange récit de voyages à travers l'Amérique. Un voyage qui, justement, serait passé par Narcissa en juillet 1966...





Aucun commentaire:

Publier un commentaire