samedi 9 avril 2016

MALLOCK à l'honneur chez Fleuve Éditions


(oops un peu en retard là ...)
En février 2016

c'est rien moins que 3 romans de Mallock qui sortent chez Fleuve Noir.
De quoi réjouir les amateurs de cet auteur.
Son tout dernier roman et deux ré-éditions.



sortie le 11 février 
464 pages

Le pitch :


Dans un bocal, des doigts humains. Sur l'étiquette : Pervers au vinaigre, Tu ne toucheras pas aux enfants avec des pensées sales. Un individu masqué et vêtu de latex rouge agresse Ivo, un artiste contemporain et dérobe La Joconde. Mallock réunit son équipe et commence son enquête...






sortie le 11 février
464 pages

Le pitch :


Je l'ai tué parce qu'il m'avait tué... C'est l'unique réponse qu'obtient le commissaire Mallock lorsqu'il interroge Manuel Gemoni, homme honnête et sans histoire, parti un matin à l'autre bout du monde pour assassiner un vieillard qu'il ne connaissait même pas.

Que s'est-il passé dans la tête ou dans la vie de ce jeune papa, professeur d'université, étranger à toute forme de violence ? À quoi bon, pour Amédée Mallock, persister à mener cette enquête alors même que l'on sait avec certitude que Manuel est coupable ? Et comment parvenir à l'impossible : l'innocenter ?

Aux confins du possible, entre l'humidité hostile d'une jungle tropicale et un Paris englouti sous la neige, on retrouve dans Le Cimetière des hirondelles Amédée Mallock, commissaire visionnaire qui, bien que misanthrope, n'a jamais cessé de lutter contre l'iniquité foudroyante du monde...




sortie le 11 février
512 pages


Le pitch :

Jean de Renom, propriétaire d'un grand cru classé, est sauvagement assassiné dans son château du Bordelais. À la stupéfaction générale, son épouse, la douce et aimante Camille, est accusée puis incarcérée. Le scandale est d'autant plus retentissant que cette dernière n'est autre que la fille de Sophie Corneille, candidate favorite à la prochaine élection présidentielle.
Au-delà des conflits d'intérêts et des luttes de pouvoir, le fameux commissaire Mallock découvre que d'autres drames entachent l'histoire de cette famille. Plus il creuse, plus les énigmes et les crimes remontent à la surface. Noyades, empoisonnements, meurtres, les racines du mal sont bien plus profondes qu'il n'aurait pu l'imaginer. Depuis sept siècles, depuis qu'un certain Pancrace a fait couler le sang, que la peste a ravagé la région, une malédiction semble avoir envahi le château et ses occupants...


Note de Dup : Je ne connais pas du tout cet auteur, mais je me laisserai bien tenter un de ces jours. Et ce pour deux raisons : les couv' sont splendides et signées, designées par l'auteur himself, et également parce qu'il obtient de sacrées bonnes notes sur la Bibliomania de LA.


Note bis... billet préparé en janvier ! Depuis j'ai découvert Mallock et c'est un coup de coeur ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire