lundi 27 juin 2016

LES SEPT CITÉS Tome 2 de Pierre Pevel



LES SEPT CITÉS

# 2 - Le serment du Skande


Éditions Bragelonne
250 pages
17,90 euros


4ème de couv :

À Samarande, un an après l'affaire des joyaux dérobés, Iryän parvient à libérer Svern, son complice et ami qui croupit dans les geoles de la cité. Mais en volant au secours de son allié, le voleur aux yeux de drac se met à dos une redoutable bande de malfrats. Ce n'est pourtant pas le pire danger qui le menace, loin de là. Alors que les nantis de Samarande se font exécuter les uns après les autres, la colère des dragons vénérés par une mystérieuse société secrète semble en passe de se réveiller...



L'avis de Dup :

Le duo de départ composé d'Iryän et Svern s'est étoffé de deux personnages rencontrés précédemment. Ils ont récupéré Narubio, qui en plus d'être le crocheteur le plus habile du Haut Royaume est un homme instruit, il sait lire et écrire... pire il aime ça ! Mais aussi Myrdill a rejoint leur rang. Myrdill qui à force de coller aux basques de nos deux compères sur ordre des Anciens a été très vite attirée par leur indépendance. Ses dons d'escrimeuse et sa totale loyauté ont plu. Les voilà donc quatre dans cette nouvelle aventure.
Enfin, ils devraient être quatre, mais Svern est en séjour forcé au "Paradis", doux nom du bagne de Saramande. Il va en sortir avec une sorte de mission, de quête à accomplir. Il s'est engagé, il en a fait le serment notre grand costaud de Skande...

Si les Anciens sont un peu plus en retrait dans cet opus, Yarn Dail le préfet de nuit et Damian son acolyte de l'ombre restent bien présents. Et quand Yarn suspecte quelque chose de louche, tel un vrai pitbull, il ne lâche jamais prise. Ils enquêtent, cherchent, fouinent sur des faits que les préfets de jours, ces pantins, semblent vouloir occulter. La prévôté, leurs supérieurs hiérarchiques seraient-ils des ripoux ? Ils ne le savent pas, mais le lecteur va vite se rendre compte qu'ils cherchent la même chose que nos quatre compères.

La maréchaussée d'un côté, une bande menée par un drac tyrannique et assoiffé de pouvoir, une autre bande menée par le Marquis, un obèse tyrannique lui aussi, spécialisé dans l'enlèvement et la demande de rançon d'un autre côté, puis nos quatre compères ballottés au milieu essayant de tirer leur épingle du jeu... Tout ce monde se court après, les événements s'enchaînent : oui, on est bien dans un thriller.

Dans ce tome 2, encore plus que dans le précédent d'ailleurs, car l'impact des Ténèbres et de l'Obscure est beaucoup moins présent. Il n'y a guère que les beaux yeux de drac de notre sang-mêlé pour nous rappeler que nous lisons de la Fantasy. J'adore cette facette de Pierre Pevel, comme avec Les lames du cardinal où l'on avait le plaisir de lire un véritable roman de cape et d'épée, dans lequel se glisse des dragons, des drac et... et Saint-Lucq ♥, un sang-mêlé avec des yeux de drac il me semble !

Les personnages sont toujours aussi fouillés, complexes et attachants. Iryän a toujours autant de charisme, c'est lui le moteur de la bande qui entraîne les autres. Ce qu'il leur arrive dans ce second tome est encore bien compliqué... et non je ne révélerai rien. Ils semblent dépassés, bousculés par les événements qui s'enchaînent. Il n'y a que le lecteur qui arrive tant bien que mal à relier les différents faits... bien sûr il nous manquera toujours la dernière clé ! Celle qu'Iryän déballera dans les dernières lignes du dernier chapitre. Il cache encore bien des secrets cet Iryän, à commencer par ses origines, peut-être qu'on en saura plus lors du prochain opus.

Mais à la différence du premier tome, cette fois-ci Pierre Pevel nous laisse dans une situation intolérable. Un pu**** de cliffhanger quoi !!! Soyez prévenus et munissez-vous absolument du tome 3 avant de démarrer celui-ci, car on ne peut qu'enchaîner, vraiment pas le choix.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire