jeudi 14 décembre 2017

AMAZ de Lisa Goldstein





Les moutons électriques
Collection Hélios
255 pages
8,90 euros


4ème de couv :

Pour le Dr. Mitchell Parmenter, orientaliste américain venu passer un an dans la cité d'Amaz pour y étudier une ancienne épopée dont il a retrouvé le manuscrit, comme pour son épouse et ses deux filles, c'est un séjour plein de promesses qui s'annonce.

Presque des vacances. Mais Amaz, où s'interpénètrent l'univers magique des Mille et une nuits et le climat conflictuel du Moyen-Orient contemporain, n'est pas une ville de tout repos. Les rues semblent y changer de tracé d'un jour à l'autre, les nouvelles se transmettent par l'intermédiaire de jeux de cartes divinatoires, une guerre séculaire y oppose secrètement les partisans de deux types d'écriture...
De touristes, les Parmenter deviennent explorateurs d'un monde encore plus étranger qu'ils ne l'imaginaient, puis protagonistes d'une quête dont l'enjeu est la texture même du réel. Voix majeure de la fantasy américaine, Lisa Goldstein livre un roman au merveilleux puissant, au "réalisme magique" étourdissant.





Démarrer un livre sans savoir où l'on va, se laisser porter par les mots de l'auteur et en ressortir émerveillée par le voyage effectué, c'est l'expérience que j'ai faite avec ce roman. Et j'ai grandement apprécié !

Le Dr Mitchell Parmenter est un anthropologue américain qui a mis la main sur un très vieux manuscrit du Moyen-Orient relatant l'épopée du Roi des Gemmes. Soucieux de vérifier l'authenticité de sa trouvaille, et pour cela rien de tel que d'être sur place, il va s'organiser avec un collègue local. Ils échangent leurs maisons pour un an et va emménager à Amaz avec sa femme et ses deux filles.

La découverte de cette ville typiquement orientale par des occidentaux purs souches offre un tableau des plus réjouissants. Pas de nom de rue, juste des repères, encore faut-il les trouver. Des rues tantôt sinueuses, tantôt en angles tous serrés, peu ou pas de trottoirs. Tout le monde semble vivre dans la rue, s'interpelle, s'injurie, s'écarte au dernier moment lorsque passe trop vite des véhicules bien brinquebalants. La chaleur, l'ambiance, les senteurs, tout est nouveau pour les Parmenter.

Chacun des membres de cette famille va approcher Amaz à sa façon, avec sa sensibilité, et le récit que nous livre Lisa Goldstein est plein d'humour très fin, très pudique. Elle aborde le choc des cultures, des coutumes et des mentalités et leur impact différent selon le personnage. 

Je me suis fait happer par ce roman à l'intrigue savamment complexe et plein de rebondissements. Un récit au départ très classique, si ce n'est l'étrange attitude d'Angie l'aînée des deux filles. On pense lire un compte-rendu de vacances/travail à l'étranger, sans se rendre compte qu'insidieusement s'installe au fil des pages un côté fantastique et merveilleux. Et ce faisant l'auteur nous invite à imaginer également, à prendre part aux pérégrinations de chacun. J'adore !

Le Dr Parmenter qui se voyait plutôt comme un archéologue des mots, un rat de bibliothèque, se retrouve à suivre jour après jour son homologue local dans les rues d'Amaz, afin de retrouver l'épée mythique dont parle le manuscrit.
Sa femme Claire a trouvé son salut : une supérette vendant de l'alcool... et accessoirement de quoi faire à manger à sa famille.
Casey elle, explore partout à la recherche de Ramiz, un correspondant avec qui elle avait échangé quelques lettres avant de venir à Amaz. Puis, avec lui, elle va se familiariser avec la magie qui vibre dans cette ville.
Quant à Angie, 15 ans, elle présente tous les symptômes d'un autisme de type Asperger même si ce n'est jamais précisé. La vie telle qu'on la lui propose ne l'intéresse pas, elle préfère se plonger dans son monde virtuel qu'elle s'est construit depuis des années, empilant ses notes dans une multitude de carnets. Deux royaumes voisins, plus souvent en guerre qu'en paix, suivant les événements qu'elle décide d'y faire surgir.

Il va leur arriver à chacun des aventures incroyables. Certains seront passifs, d'autres acteurs et d'autres...rêveurs. Le tout se mêlant au merveilleux de cette ville, suivant l'intrigue de l'auteur, pour converger ensembles vers une chute que j'ai beaucoup apprécié : le pouvoir des mots.

Avec Amaz, Lisa Goldstein nous propose un joli conte bien ancré dans le réel, le récit d'un séjour mouvementé dans un pays étranger sur fond de légende devenue réalité. Laissez-vous porter, laissez vous prendre au jeu des mots de l'auteur, pour un voyage féerique et dépaysant.  




Un SFFF  pour le challenge de la Licorne :)






Aucun commentaire:

Publier un commentaire