jeudi 4 février 2021

TRACKÉS de Christophe Nicolas

 



Argyll Éditions
420 pages
19,90 euros





L'avis express de Dup sur Trackés de Christophe Nicolas

Un thriller politiquement engagé d'une rare efficacité !


L'AVIS DE DUP




Après un prologue mouvementé et euh... orienté 😁, le gentil manifestant toulousain qui se fait tabasser par les vilains CRS méchants-pas-beaux, nous faisons la connaissance de Yannick Diaz, journaliste. Mais pas pour longtemps car au chapitre suivant, il est abattu froidement dans son appartement parisien ! 

On a juste eu le temps de comprendre dans le chapitre premier qu'il avait une réputation de lanceur d'alerte (en gros qu'il n'a jamais hésité à mettre les pieds dans le plat, peu importe qui il éclabousse), qu'il était sur une grosse affaire, et qu'il s'était découvert depuis peu papa d'une jeune Julia de vingt ans, fruit de sa fréquentation avec une jeune révolutionnaire mexicaine. Elle est présentatrice de petits sujets d'actu à la télé pour une chaîne d'info en continu.

Une équipe de la DGSI est dépêchée sur les lieux du crime, bien sûr sans Florence Roche mise au placard depuis une enquête ayant dérangé en haut lieu. Une enquête qu'elle devait justement à Diaz, un journaliste qu'elle estimait beaucoup par ailleurs. Elle va faire des pieds et des mains pour participer, rester dans la course, rester informée. 

Il va s'avérer que Diaz venait d'être contacté par quelqu'un, mais tout le monde se casse les dents pour remonter la piste tellement cet individu a bien verrouillé ses arrières. Et bien sûr l'info fournie à Diaz a disparu avec les commanditaires de l'assassinat...

Quant à Julia, perdre ainsi le dernier membre de sa famille, qu'elle commençait tout juste à connaître et apprécier, va réveiller en elle le journalisme issu de la fibre paternelle mais aussi la fibre révolutionnaire issue de ses deux parents. Mais elle n'aura pas beaucoup à chercher car c'est elle qui va être approchée par le mystérieux contact.

Si elle veut savoir qui a tué son père et pourquoi, elle va devoir suivre à la lettre les indications de son interlocuteur. Va s'en suivre une course poursuite à travers tout Paris, guidée par une voix dans un téléphone qu'on lui a fourni, traquée par les assassins de son père. Puis une traversée plus que rocambolesque de la France pour rejoindre l'Espagne, Barcelone où elle va enfin découvrir qui la guide et pourquoi.

On a l'impression que je vous ai tout dit et qu'il ne reste rien à découvrir n'est-ce-pas ? Et bien c'est complètement faux, même si mon dernier paragraphe résume pas loin de la moitié du roman. Et franchement, la méthode employée pour manœuvrer Julia ainsi à distance vaut cette lecture ! Impossible de reposer le bouquin, au diable les obligations, faut qu'on sache si elle va arriver à déjouer ses poursuivants, faut qu'on sache comment "la voix" se débrouille pour tout savoir ainsi à l'avance, on frôle la magie, et même ce côté parfois too much de la réalité ne nous déconnecte pas du récit.

Mais le côté page-turner ne va pas s'arrêter là, au milieu, je vous rassure. Julia est informée (nous aussi par la même occasion), elle va devoir rentrer et faire éclater la vérité (et elle est pas belle cette dernière) sans se faire ni arrêter, ni museler par les médias tous pro-gouvernementaux... L'appui de Florence Roche ne sera pas de trop.

Trackés est un thriller d'une rare efficacité, qu'on adhère ou pas à la théorie des complots GAFAM and co développée par Christophe Nicolas, la mayonnaise prend belle et bien. Les autres "vérités" révélées ici me semblent faire l'objet de procèS médiatiséS aujourd'hui et l'absence de "Toute similitude... blablabla" en début d'ouvrage est presque choquante ! On est joueur chez Argyll éditions... L'édition autrement prend tout son sens ici !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire