vendredi 3 mars 2017

VERSION OFFICIELLE de James Renner



Editions Super 8
Février 2017
460 pages
21 euros


Notre mémoire est un mensonge.

Professeur d’histoire, Jack Felter revient à Franklin Mills, sa petite ville natale de l’Ohio, où son père, pilote à la retraite atteint de démence, est en train de perdre la mémoire. Ce retour forcé ravive de douloureux souvenirs : celui de Samantha, la fille dont il tomba amoureux, aujourd’hui mariée à Tony Sanders, ex meilleur ami devenu psychiatre. Sauf que Tony a disparu depuis maintenant 3 ans, et est présumé mort.

Jack décide de se lancer à sa recherche, mais le seul qui semble capable de lui apprendre quelque chose est Cole Monroe, le dernier patient de Tony – un garçon de 16 ans soigné pour paranoïa. Jack est contraint de faire cause commune avec lui pour suivre la trace de son ami. Leur quête – sidérante – va les mener de Manhattan à des structures secrètes enfouies sous les Catskills, pour s’achever sur une île secrète du Pacifique.

L’enjeu ? Aux frontières de la folie et du temps, percer le mystère du Grand Oubli, cette gigantesque conspiration chargée de dissimuler certains évènements de notre Histoire. 

Les fans de X-Files et de Lost seront aux anges : ce roman impossible à lâcher relègue les théories conspirationnistes les plus audacieuses au rang de douces fables rassurantes.



L'avis de Phooka:


De James Renner j'avais déjà lu L'obsession, un thriller teinté de SF. Un genre très particulier et très séduisant. Alors quand son petit deuxième est sorti chez Super 8, je n'ai même pas lu la quatrième de couverture et j'ai fait confiance à la fois à l'auteur mais aussi à Super8 qui sait souvent dénicher des perles assez extraordinaires.
D'ailleurs pour la petite histoire, je viens à l'instant de lire la quatrième de couverture en écrivant cette chronique et je suis bien contente de ne pas l'avoir lu avant car pour moi la surprise de lecture a été totale et c'est tant mieux !

Jack est prof d'histoire. Ce sont les vacances scolaires et comme sa sœur est seule pour s'occuper de leur père malade, il revient à la maison familiale dans l'Ohio pour l'aider. Là, il retrouve ses racines, mais il retrouve surtout Sam, son ancienne petite amie mariée depuis à son meilleur ami Tony. Or Tony a disparu depuis 3 ans. L'enquête n'a rien donné. Sam pense qu'il s'est suicidé, mais la police elle, pense qu'il s'est enfui car il avait assez largement pioché dans le compte en banque de l’hôpital où il travaillait en tant que psychiatre. Du coup, Sam se retrouve sans ressource car l'assurance décès de Tony n'ayant aucune preuve de sa mort ne lui donne pas un sou. Elle demande donc à Jack de mener son enquête et de retrouver Tony ou -du moins- son corps. Jack est toujours un peu amoureux de Sam, et surtout toujours très en colère contre Tony qui lui avait piqué sa fiancée. Tony et Jack c'étaient les deux doigt de la main. Tony a toujours été un peu bizarre et Jack adorait ça.

Alors Jack va se laisser convaincre et commencer à mener son enquête. De manière assez classique tout d'abord. Puis n'ayant pas de succès, ou du moins, pas le succès espéré puisque Jack découvre un corps mais pas le bon, Jack se tourne alors vers Cole. Cole c'est un gamin, un jeune ado interné dans l’hôpital dans lequel travaillait Tony. D'après Sam, Tony était obnubilé par le cas de Cole et son comportement a commencé a changer à partir du moment où ils ont été en relation. Quand Jack rencontre Cole pour la première fois, celui-ci lui annonce tout de go que ça fait trois ans qu'il l'attend et qu'il sait où est Tony. Jack pense enfin avoir toutes les réponses, mais en fait ce n'est que le début des questions. Car Cole va entraîner Jack dans sa paranoïa ... ou bien est-ce la réalité. Dans un monde différent, dans lequel l'Histoire a été retouchée. Un délire ? La théorie du complot à grande échelle ou bien la vérité? C'est ce que Jack va devoir démêler et ses talents d’historien vont lui servir.

Tout comme Jack, le lecteur va suivre Cole, se poser les mêmes questions, qui en amènent d'autres. C'est un puzzle gigantesque que Cole construit sous nos yeux. Est-ce vrai ? Ca y ressemble tellement, mais non ce n'est pas possible ... si ? Et quel est le rôle de Cole dans cette histoire ? Et celui de Jack ? Tony ? Bref, un écheveau quasi inextricable dans lequel le lecteur se laisse entraîner pour son plus grand bonheur. C'est malin et vraiment très bien construit. Et même si parfois, on peut se dire que "tu pousses un peu le bouchon trop loin Maurice", c'est un vrai plaisir que de plonger dans cette parano. Sans compter que la conclusion de ce récit, et en particulier le prologue qui fait écho à l’épilogue est un pur bonheur.

Une fois encore James Renner démontre tout son talent à écrire des thrillers atypiques teintés de SF ou de fantastique. Il sait surtout embobiner ses lecteurs comme personne et les entraîner dans ses délires paranoïaques. Un roman qui se dévore, et croyez-moi ... vous y réfléchirez à deux fois avant de boire un verre d'eau !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire