lundi 6 mai 2019

MEIJO de Stefan Platteau [Audio]



LES SENTIERS DES ASTRES

STEFAN PLATTEAU 

# 3





Lu par : Matthieu Dahan

Durée : 19 h et 43 min

Prix : 29,95 €



Le résumé du roman ici


⏩  L'avis éclair de Dup sur Meijo de Stephan Platteau  ⏪


Meijo, troisième volet de la série Les sentiers des astres, nous entraîne derrière le Barde Fintan et les autres membres de l'expédition toujours plus profondément dans le Vyanthryr tandis que Shakti poursuit son récit de vie. Laissez vous bercer par ces deux récits hauts en couleurs et imbriqués telles des poupées gigognes.


L'AVIS DE DUP

Curseur de satisfaction de Dup : Coup de coeur




Retrouver mon duo préféré Platteau-Dahan a été un bonheur pour moi. Je crois bien que c'est lui qui m'a motivée à repartir sur les sentiers des astres de mes montagnes.

Je me doutais bien que le temps de repos de notre équipée avait atteint son terme, que se faire dorloter chez les Teules n'avait qu'un temps. Qu'ils se devaient de reprendre leur expédition à la recherche du Roi-Diseur, toujours plus au nord, s'enfonçant encore plus dans le Vyanthryr. Stefan Platteau reprend sa construction de récits imbriqués les uns dans les autres.

Le barde Fintan poursuit son dit. C'est lui qui continue de nous narrer la suite des aventures du groupe dont le nombre diminue au fil des tomes. Les divers sujets de tensions entre les membres de l'expédition sont toujours là et maintiennent la pression du récit. De plus ils sont toujours pourchassés par des ennemis puissants et tenaces. Et pire, ces derniers vont menacer également leurs hôtes. Mais ce peuple de la forêt est plein de ressources et va encore les aider de la plus étonnante des façons : en frôlant l'Outre-Songe et ses multiples dangers.

Lors des moments de pause, de repos, Fintan prie Shakti de poursuivre son récit laissé au moment de son arrivée dans l'Héritage. Celui-ci va nous permettre de découvrir le vrai visage de Meijo, ce compagnon qu'elle s'est choisie tout juste sortie de l'adolescence. On ressent de plus en plus l'amertume, les regrets mais aussi l'amour inconditionnel qu'elle voue à sa fille Kunti. Les membres de l'expédition la pressent, ils veulent comprendre pourquoi elle et sa fille ont rejoint leur groupe depuis le départ.

Mais Shakti, à l'image de Manesh prend son temps et nous conte ses aventures en n'omettant aucun détail. Elle dépeint l'Héritage comme une société où la place de la femme est subalterne, où les inégalités sont très marquées, où les étrangers, les réfugiés ne sont pas les bienvenus... Sous couvert de fantasy, l'auteur traite bien de sujets actuels.

Ces deux récits imbriqués tels des poupées gigognes créent une dynamique de lecture d'écoute incroyable alors même que l'action n'est pas au centre de ces récits. L'écriture même de Stefan Platteau nous amène à la contemplation de son univers, des décors somptueux... ou pas, tel le marais aux batraciens. Même les horreurs décrites le sont avec un vocabulaire recherché et extrêmement visuel. La confrontation de la troupe avec l'abominaffreuse déesse Nendou par exemple, restera  longtemps gravée dans ma mémoire tant je voyais la scène se dérouler devant mes yeux effrayés.

Je suis ravie d'annoncer que je suis à jour dans cette série Les Sentiers des Astres et attendrai le temps qu'il faudra pour me procurer la suite en version audio. Pour le coup, "l'essayer c'est l'adopter" s'adapte parfaitement, je n'envisage pas une seule seconde de la poursuivre autrement qu'avec la voix de Matthieu Dahan.


Stefan Platteau sur Bookenstock c'est :















Son Mois2

Sa biblio bookenstockienne




Aucun commentaire:

Publier un commentaire