jeudi 23 mai 2019

MAGE DE BATAILLE de Peter Flannery (Dup)




Éditions Albin Michel
Collection Imaginaire
538 pages
24 euros




⏩  L'avis express de Dup sur Mage de bataille de Peter Flannery  ⏪


Un roman de fantasy épique enlevé mêlant une part initiatique à une part héroïque, servi par une plume simple et entraînante, avec de jeunes personnages attachants.



L'AVIS DE DUP





Falco est un ado maigrichon et maladif. Orphelin recueilli par un vieux mage de bataille aveugle chez qui il a un peu le rôle de valet. Mais ce qui caractérise le plus Falko à Caer Dour, c'est qu'il est le fils de son père, un mage devenu fou lorsque son dragon est devenu noir. Alors que l'armée des Possédés (les vilains, les très vilains) marche sur Caer Dour, le mage de bataille de la ville revient et va invoquer un dragon. Pas de chance, celui qui vient d'au-delà de la Mer sans fin est noir, il lui faut donc le tuer. Mais Falco, attiré comme un aimant dès qu'il s'agit de dragons, s'en mêle et fiche tout en l'air. La ville perd le dragon ET son mage de bataille. Les habitants n'ont plus que la solution de la fuite vers une ville mieux défendue...

Exode, bataille de ouf, bravoure. L’Émissaire de la Reine, présent parmi eux, pourra recruter sa prochaine fournée de guerriers sur des actes réels. Ainsi nous allons suivre une poignée d'ados en formation militaire à l'Académie Royale: Falco, Malaki son meilleur ami le fils du forgeron, Bryna la petite amie de ce dernier, archère émérite, Alex... voilà pour les sympas. Bellius, Jarek pour les antipathiques.

J'ai lu ça et là comme critique que ce roman était beaucoup trop classique. Hé bien vous savez quoi, moi j'aime ça ! J'ai été embarquée dès les premières pages par le récit de Peter Flannery, par son écriture simple et entraînante. Cet auteur maîtrise l'art de la guerre et la description des combats. Cette bataille dans la montagne entre l'armée des Possédés et l'armée en déroute de Caer Dour ! Wouah ! Et encore, il n'y avait pas de dragon en jeu là !

J'ai beaucoup aimé le personnage principal Falco. La culpabilité de son héritage et de son action récente lors de l'invocation a fait fondre mon petit coeur. Les brimades répétitives qu'il subit, son long parcours d'entrainement, son évolution petit à petit à la recherche d'une assurance qu'il était loin d'éprouver au début, tout le rend vraiment attachant. Ces amis le sont aussi ainsi qu'Aurélian, son professeur bourru, un peu brut de décoffrage, L’Émissaire et la Reine. Et comme souvent dans ces romans jeunesse ou young adult, ce sont les personnages négatifs qui paraissent trop caricaturaux, à l'image de Bellius ce jeune noble imbu de sa supériorité. Ils sont vraiment transformés en tête à claques avec pas un seul fond de pensée ou d'acte positif !

On pourrait croire l'intrigue linéaire: la bataille, la formation à l'école militaire puis la guerre vers les fronts est où se massent les Possédés. Mais c'est sans compter l'ordre des Mages qui complote en sourdine. Que cachent-ils? Pourquoi faut-il qu'ils mettent des bâtons dans les roues de Falco? Quel sera le rôle exact de Meredith, fils de Morgan Saker grand mage complotiste? Meredith n'est qu'apprenti-mage mais... bref c'est passionnant et il me tarde vraiment de lire la suite de cette histoire.

Mage de bataille est un roman de fantasy épique classique comme j'aime, avec tous les ingrédients nécessaires pour une lecture agréable, fluide et intrigante. Le must de ce roman étant la multitude des personnages attachants. Les mémés sont unanimes, car moi aussi j'en fais un coup de coeur. Vous n'avez qu'à lire l'avis de Phooka, elle en parle bien plus longuement que moi.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire