jeudi 24 octobre 2019

TANGO ENDIABLÉ de Seanan McGuire



INCRYPTID # 1

TANGO ENDIABLÉ





Éditions Alter Real
Collection Imaginaire
424 pages
22 euros




L'avis express de Dup sur Tango endiablé de Seanan McGuire


De l'Urban Fantasy qui met un certain temps à s'installer mais qui se savoure une fois que la mayonnaise est prise !




L'AVIS DE DUP




À mon tour de participer au Blog-Tour de Delhia du blog Between dreams and reality avec ce roman écrit par Seanan McGuire qui officie également sous le nom de Mira Grant.

Verity Price vient de s'installer à New York où sa mission première est de veiller sur les cryptides de cette ville. Entendez par cryptides tout ce qui n'est pas recensé par la zoologie classique. Et, dans l'Urban Fantasy de Seanan McGuire, ils sont sacrément nombreux. Avec des noms parfois connus comme dragons, tanukis, parfois à demi connus comme les souris Aeslins et parfois -en tout cas pour moi- inconnus au bataillon (et, à mon grand damne déjà oublié). Certains sont humanoïdes et se noient dans la population humaine, d'autres absolument pas et vivent cachés.

Il faut savoir également que Verity est issue d'une famille qui a fait sécession du Covenant : une organisation qui chasse tout cryptide quel qu'il soit. Les Price eux respectent ceux qui vivent en harmonie avec l'homme. Donc Verity, qui est une cryptozoologue comme le reste de sa famille, vit cachée à cause du Covenant. Sauf qu'elle a une passion : la danse de salon de compétition. Sauf que pour vivre à New York dans un studio riquiqui sous-loué, elle doit gagner sa vie. Pour ce faire, elle est serveuse dans un bar à striptease un brin particulier. Tenu par un croquemitaine qui allume les ténèbres (littéralement hein : " Dave, éteins moi ces ténèbres que j'y vois clair s'il-te-plait"), ce bar rassemble une grosse communauté de cryptides.

Si j'ai eu beaucoup de mal au début de ma lecture, noyée dans les termes nouveaux et les explications qui vont avec, petit à petit je m'y suis faite et bien installée dans le récit. Puis l'entrée en scène de Dominic, un agent du Covenant, plutôt pas mal de sa personne, apporte un certain piquant à cette lecture. Il faut dire que les dialogues avec Verity, déjà assez enlevés, grimpent d'un niveau entre ces deux là.

Pour ce qui est de l'intrigue, elle met un certain temps à s'installer, laissant un peu le lecteur dans le flou. Des cryptides disparaissent, que des femmes (ou des femelles c'est vous qui voyez). Verity enquête tout en essayant de se défaire du scotch appelé Dominic, trouve une nouvelle secte qui agit dans l'underground new-yorkais et découvre le scoop rêvé de tout cryptozoologue digne de ce nom...mais je ne vous en dirai pas plus ! 

Et Verity court toujours, son enquête, ses cours ou ses compètes, devant ou derrière Dominic, son taf au strip bar... et nous derrière, cette course devenant de plus en plus frénétique. Alors que je trouvais cette lecture fastidieuse au début, au final je me suis bien amusée et ne bouderai pas le plaisir de lire la suite de cette saga. Un très agréable divertissement.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire