lundi 7 octobre 2019

LA PIERRE DU CHAOS Tome 1 de Gabriel Katz et Stéphane Créty [BD]



Tome 1 - Le sang des ruines




Éditions Drakoo
48 pages
14,50 euros
Parution octobre 2019


ou sinon, vous pouvez le lire ci-dessous en agrandissant ma photo


J'adore cette illustration ! 
Vous voyez là la région d'Enoch où sont envoyés Navel et Araes...



L'avis express de Dup sur La pierre du chaos T1 de Gabriel Katz


Les Éditions Drakoo poursuivent leur route avec ce deuxième album, un récit de pure Fantasy, de la vraie, jouissive, à la sauce Katzienne !



L'AVIS DE DUP



Rholala qu'est-ce-que j'ai adoré cette BD ! Du Katz pur jus, servi par un illustrateur du tonnerre, Stéphane Créty. Ça dépote, et pas toujours dans la dentelle, c'est gore mais c'est beau. 

Des doigts volent...


Des têtes aussi !




J'ai entendu et lu, ça et là, un parallèle entre l'Empire romain et l'invasion des Goths, des Huns, etc...Mais non, pas du tout, c'est un empire katzien, point à la ligne. Ce n'est pas parce qu'ils portent une cape rouge, un plastron lustré et un casque surmonté d'un balai-brosse qu'il faut en faire des romains !





Juste des guerriers. Une armée de guerriers disciplinée. Et on en parle de la formation des jeunes recrues ? Oui celles qui se croyaient envoyées dans un endroit planqué.. Tout dans la finesse, outch... pauvres Navel et Araes !



Navel, c'est le gentil. Il est là parce que c'est son devoir, mais il se languit de sa jeune femme enceinte qu'il a laissé à la capitale Xénia. 
Araes, c'est la grande gueule, celui qui ne peut pas s'empêcher de la ramener. Un personnage comme les affectionne Gabriel Katz. On sent même l'humour, la répartie refrénée par les contraintes d'un scénario court, à ciseler sévère. Il lui manque les tatouages dans le dos et je vois le Desmeon de Aeternia moi ! 

Et vos Huns, vos Goths, mais non, c'est juste les affreux, et purée, il sait bien les dessiner les affreux sieur Créty !!! Vous en avez quelques exemples sur la couverture, mais là ils sont calmes, faut pas les fâcher. Et puis il y a aussi les mages, les magiciens, les sorciers, appelez les comme vous voulez. Eux aussi ils ne sont pas beaux, mais pourtant, parmi eux il y a la petite Enarya... pas affreuse pour le coup. J'attends beaucoup d'elle dans les tomes suivants. "La renvoyer à ses casseroles" qu'ils disent... mouahaha, ils ne connaissent pas les personnages féminins de m'sieur Katz !

L'artefact qui se déclenche... là aussi ça dépote ! On entrevoit à peine les conséquences à long terme. A court terme elles sont... euh spectaculaires !!! Mention spéciale à Leonardo Paciarotti pour la colorisation de cette BD d'ailleurs ! 




Et c'est Gabriel Katz à la plume n'est-ce-pas ? Alors, devinez comment ce tome se finit ? Avec un cliffhanger bien sûr !!! Non pas ça ! Rhaaaa !... À moins que... à moins que sous l'agnelle se cache la furie, allez savoir avec cet auteur !!!

J'ai A-DO-RÉ
FONCEZ !!!




Deux petites encore, pour le plaisir des yeux parce que ces dessins sont splendides !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire