lundi 10 février 2020

LE FEU DE LA SOR'CIÈRE de James Clemens




LES BANNIS ET LES PROSCRITS # 1



Éditions Bragelonne 
528 pages
8,20 euros






L'avis express de Dup sur Le feu de la Sor'cière de James Clemens


Un premier tome plus que prometteur pour cette saga dont il me tarde déjà de découvrir la suite. 




L'AVIS DE DUP



Bragelonne rééditant cette série au format poche, j'en profite pour la découvrir à mon tour, me souvenant des propos élogieux que dame Phooka avait émis il y a... 10 ans déjà ! Vous trouverez en fin de cet avis les liens vers ses différentes chroniques. 

Si je n'en fais pas un coup de cœur comme beaucoup, c'est juste parce que j'y ai trouvé quelques longueurs, notamment dans les souterrains de l'ancienne académie de magie. Mais qui aime bien, châtie bien et c'est vraiment le seul reproche que je pourrai émettre. Car tout le reste m'a enchanté.

Surtout ce démarrage avec en préambule ce "Tout d'abord, sachez que l'auteur est un menteur." suivi quelques pages plus loin d'une "Assignation de responsabilité" à signer si jamais me venait à l'esprit l'envie de parler de ce livre, que je me suis empressée de parapher bien évidemment 😃

Ensuite nous faisons la découverte d'Elena, le personnage principal qui se découvre tout juste d'étranges pouvoirs pour le moins dérangeants et qui dans la foulée va devoir fuir devant les sbires du Seigneur Noir. Elle vient de perdre ses parents, la ferme où elle a toujours vécu est en feu, et elle et son frère Joach sont traqués par deux affreux dont un sorcier. D'ailleurs rien que sa description donne la chair de poule. Inutile de dire que ce roman démarre sur les chapeaux de roues !

Ce premier tome est divisé en quatre livres. Le premier concernera donc la fuite d'Elena et sa rencontre avec quelques alliés, Er'ril un guerrier, Kral un homme des montagnes et Nee'lahn une nymphe, tous guidés par Boln, le vieil oncle de notre sor'cière. Les affreux sont aidés par des encore plus affreux Skaltum dont la description fait un peu penser à des dra'gons 😃 pas sympas.

Puis vient le second livre où on abandonne brusquement le premier groupe de personnages pour faire la connaissance de nouveaux, issus d'autres peuples encore. Fardale et Mogweed des silu'ras, l'o'gre Tol'chuk. Tous ont un but, une quête personnelle, qui les feront converger vers Elena. Leur chemin sera semé d'embûches et permettra au lecteur de mieux les connaître et surtout de tourner encore plus rapidement les pages pour comprendre ces quêtes et retrouver le groupe initial. 

Les livres suivants les verront se rapprocher au terme d'une looooongue poursuite dans des cavernes et souterrains. Ah oui, il y aura aussi Méric, un el'phe qui va se joindre à eux... manque plus que des n'ains :)) Et plus on avance et plus on se pose des questions sur le rôle que doit jouer la sor'cière : sauveuse ou destructrice de mondes ???

Même si l'intrigue est très classique, vue et revue, il n’empêche que l'ensemble est fort accrocheur. D'une part parce que les personnages sont attachants, chacun jouant sur une corde sensible différente du lecteur, d'autre part parce que ces différents points de vue permettent à James Clemens beaucoup de rebondissements et un rythme du récit soutenu. Bien évidemment on finit ce premier tome avec beaucoup de questions et qu'une seule envie, lire la suite !




1 commentaire:

  1. je ne vais pas lire la chronique, mais je suis contente de constater que je ne suis pas la seule à ne pas l'avoir encore lu ! pourtant il est dans ma PàL en GF mdr

    RépondreSupprimer