mardi 22 septembre 2020

CLEMENT COUDPEL CONTRE LES SPECTRES DE SAMAIN de M. d'Ombremont

 

Editions Livr'S
Parution 15/10/2020
18 euros




☇ L'avis éclair de Phooka sur Clement Coudpel de M. D'Ombremont  ☇



Un roman fantastique bourré de créatures et qui pose de bonnes questions.
Loin des clichés, cette lecture est vraiment jouissive.



L'AVIS DE PHOOKA:




Voilà un roman que j'ai mis une éternité à lire pour cause de gros creux de lecture de mon côté et pourtant à chaque fois que j'arrivais à en lire quelques chapitres, une petite voix me disait "bon sang, mais il est super ce roman, t'es vraiment à la ramasse ma fille". Et de fait, ce roman est top et ne mérite certainement pas qu'on mette plusieurs semaines à le lire.

Clément Coudpel est un jeune garçon de 13 ans. Avec son pote Takeshi, ils sont inséparables. Quand ils ne sont pas en cours, ils sont à Kazabulles, leur boutique de mangas favoris et s'ils ne sont pas ensemble IRL c'est qu'ils sont en ligne en train de jouer à League of Legend (LOL). Des mômes normaux finalement ... ou presque, parce Clément est en fait un macrale, une créature magique. Il peut voir les morts et s'en faire obéir. Sauf que Clément ne veut pas de ce pouvoir qu'il considère comme une malédiction. Alors pour pouvoir vivre comme un humain normal, il a un sceau tatoué qui contrecarre sa magie. Même si ce sceau commence à se déliter petit à petit, il reste ferme dans sa décision. Il veut une vie normale et puis c'est tout. De toute façon sa sœur aînée est parfaitement à même de remplir son rôle. Tout comme elle s'occupe de la maison et de son petit frère depuis que leurs parents ont disparu. Mais voilà que sa sœur disparaît et c'est à Clément de tout mettre en oeuvre pour la retrouver. Est-ce que cela implique qu'il doit se réapproprier ses pouvoirs ? Les pressions sont nombreuses et à 13 ans, ce n'est pas facile de faire face.

La première chose qui saute aux yeux avec ce roman c'est son influence geek totalement jouissive. Toutes les références à LOL sont géniales et on sent que l'autrice doit passer du temps dans l'arène !! Mais beaucoup d'autres clins d’œil plus subtils ou plus légers se glissent dans le texte et c'est pour le lecteur un jeu de piste de les retrouver et un grand plaisir quand il y arrive. Le coup de sonnette de Takeshi  quand il arrive au manoir m'a vraiment fait rire parce que la fan du donjon de Naheulbeuk en moi a tout de suite revu la premiere scène du podcast avec l'Elfe qui sonne pour entrer dans le donjon. J'imagine bien que je suis passée à côté d'autres références mais qu'importe, ce petit jeu est vraiment top.

Ensuite la construction des personnages est extrêmement pointue. Clément évidemment, un jeune ado de 13 ans obligé de faire des choix qui ne sont pas forcément dictés par ses envies. Il doit faire face à ses obligations et ses devoirs et c'est un tiraillement permanent pour lui. Heureusement il peut compter sur le soutien sans faille de Takehsi son ami humain, rien qu'humain, mais son courage et sa ténacité font de lui un ami précieux. Et puis il y a Camille la sœur de Clément qui prend tellement de fardeaux sur ses épaules, l'oncle oupyr , Coudmou que je vous laisse découvrir , un héros pas comme les autres c'est sûr. Tous ces protagonistes sont construits avec précision et sans stéréotype. On sent bien qu'il y a une volonté de l'autrice de ne pas faire des clichés de ses personnages.

Mon seul petit bémol concerne la conclusion du roman. Alors que tout le roman se déroule avec précision et une construction très solide, la fin de toutes les intrigues se dénoue quasiment en un seul chapitre (le final bien sûr). À tel point qu'à 3 ou 4 chapitres de la fin je me demandais si il n'y avait pas un second tome de prévu parce que je ne voyais pas comment clore si vite une aventure qui était aussi bien construite. Pour Manon d'Ombremont , clairement l'adage s'applique "Dans un voyage ce n'est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout. " Et clairement le voyage est magnifique, les détours aussi, mais la destination laisse un peu sur ma faim. Ce qui ne retire rien à la grande qualité du récit.

Clément Coudpel contre les spectres de Samain est un roman très réussi, bourré d'une énergie fabuleuse, d'humour, de suspense et d'humanité. C'est supposé être un roman jeunesse puisque le héros a 13 ans, mais j'ai eu pour ma part l'impression de lire un roman plus adulte parsemé de messages importants sur les responsabilités, les choix de vie. Des messages qui sont disséminés dans le récit, jamais moralisateurs mais qui font mouche. Bref, un roman construit et minutieusement réfléchi mais aussi un roman bourré d'action, de suspense et de créatures fantastiques. Un savoureux mélange. 



Vous retrouverez un avis chez CélinDanae



Aucun commentaire:

Publier un commentaire