lundi 29 août 2022

LA TRILOGIE DE LICANIUS Tome 2 de James Islington

 

# 2 - UN ECHO DU FUTUR



Éditions Leha
656 pages
25 euros






L'avis express de Dup sur Un écho du futur de James Islington

Une lecture qui se mérite pour une série qui prend une ampleur phénoménale.
Vivement la suite de cette trilogie !



L'AVIS DE DUP





Malgré une parution rapide entre les tomes, ce qui est toujours le cas chez Leha et c'est plus qu'appréciable, j'avais un peu peur d'être perdue vu le souvenir prégnant de la densité de L'ombre du savoir perdu, le premier tome de cette trilogie de Licanius. Mais sachez que James Islington est compatissant envers ses lecteurs et nous offre au début de son Echo du futur, un long résumé fort détaillé du premier opus. Ainsi donc, tout est bien remis en place et c'est rassérénée que j'ai pu entamer la lecture de ce magnifique pavé bien lourd. 

Bon j'ai quand même eu du mal pendant le premier tiers de ce bouquin. Même si l'alternance entre les personnages est maintenue par James Islington, il se concentre principalement sur Caeden à ce moment là. Oui, Caeden, qui a perdu sa mémoire... et qui va la retrouver lors d'incessants flash-back. Sauf que ces retours en arrière ne sont absolument pas linéaires, et surtout que le dit Caeden est en fait un personnage trois fois millénaires qui n'a pas porté toujours le même nom au cours de ses nombreuses réincarnations. Un immortel au service d'un Dieu, mais lequel ?

Rame, rame, rameurs, ramez... 

Mais en fait il faut juste se laisser porter par le courant. Les indices semés ça et là viendront s'insérer tout naturellement à leur juste place au fil du reste du récit. Et le personnage de Caeden va alors prendre toute son ampleur. Un personnage incroyable qui se questionnera sans cesse sur son libre arbitre tellement mis à mal au cours de ses flash-back.

Et puis il y a toujours Davian, Asha, Wirr, ils ont du pain sur la planche depuis les événements de la fin du T1. Davian part étudier ses pouvoirs d'oracle, Asha enquête sur la disparition des ombres et Wirr succède à son père et devient un personnage politique majeur, malgré son jeune âge. Les personnages s'étoffent considérablement, notamment Asha qui était relativement en retrait au cours du premier. C'est un panel d'émotions qui attend le lecteur grâce à ces personnages d'une tessiture incroyable. On stresse, on sourit, on pleure. 

L'univers dans sa globalité ayant déjà été posé au premier tome, l'auteur se concentre désormais sur son intrigue, du coup les actions et les complots politiques foisonnent, les surprises narratives sont bien présentes et la lecture, quoique toujours dense, avance très rapidement. J'ai mis plus de temps sur le premier tiers que sur les deux suivants. On découvrira néanmoins plus en détail le fameux nord, son ahurissant mur (strictement rien à voir avec celui de GRR Martin) et surtout ce qui se trouve derrière. Vivement le tome 3 moi je vous dis !

Au cours de ma lecture, je disais à Phooka que le récit prenait un virage SF, mais en fait, je reviens sur ma position. L'histoire que nous conte James Islington est bien une grande fresque de Fantasy avant tout, même si elle se mâtine parfois de science-fiction. On nage dans la magie, dans le pouvoir ahurissant des oracles et franchement, c'est passionnant. La trilogie Licanius est en fait une Fantasy hors norme, loin, très loin des clichés classiques.

Un écho du futur est un récit sur lequel il faut se laisser porter en faisant confiance à l'auteur. Cet opus apporte beaucoup de réponses, notamment sur les ombres que l'on découvrira plus en profondeur, mais elle en soulève tellement d'autres, qu'elle nous propulse sur les starting-blocks pour attendre la fin de la trilogie. Surtout après cet épilogue de malade, l'attente va être longue !!!

Note à moi-même : relire cet épilogue avant de poursuivre la lecture du T3 !


Aucun commentaire: