mardi 2 novembre 2021

LA TRILOGIE DE LICANIUS Tome 1 de James Islington

 

# 1 - L'OMBRE DU SAVOIR PERDU


Éditions Leha
635 pages
25 euros




L'avis express de Dup sur L'ombre du savoir perdu de James Islington 

Premier tome d'une fantasy ambitieuse et profonde dans un univers incroyablement dense. C'est plus que passionnant !
Un gros coup de cœur.

L'AVIS DE DUP



Davian a bientôt son examen de magie, il connait sur le bout des doigts toute la théorie, sûrement mieux que quiconque dans son école (Tol), mais la pratique ne suit pas du tout. Mobiliser son énergie appelé Essence lui échappe totalement. Or s'il échoue à devenir Talenté, c'est un sort peu enviable qui l'attend : devenir une Ombre, pire qu'un esclave.

La veille de l'examen on lui confie en secret une mission d'importance au sujet de la barrière du nord (un peu comme le mur de GRR Martin) : il va partir immédiatement avec son ami Wir, guidé par un artefact qu'il sera le seul à voir luire. Ils échapperont de justesse au massacre en masse du Tol qui aura lieu la nuit même de leur départ. Seule autre survivante, leur amie Asha, mais son sort est loin d'être enviable...

Davian et Wir vont être guidés jusqu'à rencontrer et faire échapper Caeden, un jeune Talenté accusé de meurtres horribles dont il ne se souvient pas. Ils en déduisent que leur mission est d'accompagner Caeden au Tol de la capitale d'Andarra pour l'aider à retrouver sa mémoire. Ils seront rejoints très vite par Taeris, autre Talenté qui cache bien des secrets. Quant à Asha, dévastée plus par la perte de Davian et Wir que par sa nouvelle situation d'Ombre, elle va être emmenée à la capitale. Elle y sera accueillie à son grand étonnement par le Duc d'Andarra, frère du roi...

Cela a l'air simple dit comme ça n'est-ce-pas ? Détrompez vous, le background de ce roman est plus que complexe, et je ne sais par quel bout vous expliquer ça ! Une grosse menace (mais qui reste encore très floue) pèse sur les humains venant du nord, et ce depuis des millénaires, contenue jusque là par un mur qui semble faiblir récemment. On parle d'un immortel, Aarkein Devaed, et de sombres bestioles écailleuses dont je n'ai pas retenu le nom mais que j'ai clairement vu comme des dragons dans ma tête. 

Il y a une vingtaine d'années il y a eu une guerre, la Guerre invisible, qui a éradiqué tous les Augures du continent et imposé une règlementation très stricte des pouvoirs des Talentés : les Préceptes, pour protéger tous les humains (les moldus en quelque sorte). Il y a des complots dans tous les sens, le massacre des Tols en est un, et je ne peux tous les évoquer ici. On va même avoir un voyage temporel de Davian au milieu de tout ça.

Bref, vous l'avez compris, c'est hyper compliqué, mais franchement je vous conseille de vous laisser porter par le récit. La narration alterne les points de vue entre Davian, Wir, Asha et Caeden et même si l'on ne comprend pas tout au départ, petit à petit les pièces du puzzle s'emboitent, les enjeux s'éclairent et on est pris au jeu. Passé la moitié, j'ai eu bien du mal à poser mon livre, j'étais ferrée.

Les quatre personnages principaux sont vraiment attachants et il me tarde de les retrouver. Davian a sacrément évolué depuis qu'il a compris ses capacités "spéciales". Wir nous réserve quelques surprises. Asha est époustouflante alors que je n'aurai pas parié un kopek sur elle au début. Quant à Caeden, c'est encore un grand mystère malgré les quelques révélations finales. Mais il n'y a pas qu'eux, beaucoup de personnages secondaires éparpillés au fil des pages ont joué ou joueront un rôle important, c'est certain tant ils sont ciselés à merveille eux aussi. Karaliene, Ishelle, Malshash...

Bref, j'ai vraiment hâte d'avoir la suite pour me replonger dans cet univers passionnant et incroyablement dense qui a encore tant à nous apprendre. Et si vous voulez comprendre le titre de cette trilogie, il vous faudra aller jusqu'au dernier chapitre de cette Ombre du savoir perdu ! Un bon conseil, prenez le train en marche et surtout, laissez vous porter par le récit de James Islington. Vous ne le regretterez pas !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire