mercredi 17 août 2011

LE SABRE DE SANG Tome 2 de Thomas Geha



L'histoire de Kardelj Abaskar




Editions Critic
314 pages
21 euros




Résumé :


Mon nom est Kardelj Abaskar.

Après m’avoir laissé pour mort, Tiric Sherna a fait son chemin, et en quelques années seulement, le voici devenu souverain d’un empire craint de tous. Même les fiers Qivhviens se sont inclinés devant la puissance du sabre de sang et de son porteur.
Recueilli par un équipage de pirates, j’ai essayé de me faire oublier. Oui, j’ai survécu et je n’ai pas dit mon dernier mot : Sherna a détruit ma vie et, foi de Shao, je détruirai la sienne. Je rendrai aux peuples du continent leur liberté perdue.


L'avis de Dup :

Attention, il y a sûrement des spoilers vis à vis du tome 1

C'est avec un immense plaisir que je me suis replongée dans le monde de Thomas Geha. De parcourir à nouveau les chemins, cette fois-ci aux côtés de Kardelj Abaskar que je croyais mort... lui aussi ! ( Oui, j'ai encore la fin du tome 1 en travers de la gorge ! Phooka pardonne, elle, moi j'hésite... )
Et quelle tristesse aussi de découvrir ce qu'est devenu mon ami Tiric Sherna. Complètement dévoré par sa soif de vengeance, métamorphosé par la magie malsaine de ce fichu Sabre de sang, il règne en grand Empereur sur tout le continent. Il a fait ployer sous son joug tous les peuples, même les Qivhviens. Aux côtés de Kardelj nous allons découvrir que l'Empire Shao règne en maître, mais à quel prix !!!

Kardelj, régénéré par son Fâps ( ça, c'est une invention géniale de l'auteur; qu'est-ce-que c'est ? Z'avez qu'à lire le tome 1 ! ), tente de revivre modestement, loin de sa patrie qu'il préfère oublier, même si au fond de lui bouillonne encore une terrible envie de vengeance. A l'inverse de Tiric, Kardelj est réfléchi, posé et plein de belles valeurs. Mais le destin, d'abord sous les traits d'une magicienne à qui il doit beaucoup, puis par sa rencontre avec Weijire, une Rimaol, sorte de petit être ailé issue d'un peuple lointain ( elle m'a beaucoup fait penser à la fée Clochette... en moins pestouille soit! ), lui intime d'arrêter le massacre. D'affronter Tiric et de briser la magie du Sabre de sang.

Kardelj va repartir sur les chemins, aidé par de surprenantes rencontres: de nouveaux amis, l'ennemi ou le geôlier d'avant deviennent des alliés improbables... La lutte va être sévère, la disproportion des forces le voue à l'échec. Mais il ira jusqu'au bout de ses capacités physiques, morales et même magiques ( z'avez qu'à lire le tome 1 !! ), pour libérer le monde de ce Tyran avec un grand T. La bataille finale est grandiose.

Et toujours, grâce à la plume de l'auteur, on est plongé, immergé dans ce monde si visuel, olfactif même. On a soif sur les chemins poussiéreux, on rêve d'un cours d'eau pour se décrasser un peu tant on pue, on stresse dans les ruelles mal famées des villes, on fait un écart pour éviter le coup de lame...un réel plaisir de lecture.

Cependant, mon coeur balance entre ces deux tomes...Le chemin parcouru par ces deux grands héros m'a passionné, et pourtant, d'avoir tant aimé Tiric au 1er et de le voir ainsi aussi odieux dans le 2ème m'a vraiment chagrinée, et j'ai espéré jusqu'au bout que...(arf, z'avez qu'à les lire...!!! ) 
Finalement, j'avoue : je suis rancunière, je ne pardonne pas !

D'autres avis moins rancuniers :)) chez : BlackWolfPhookaLelf  



Aucun commentaire:

Publier un commentaire