mercredi 18 septembre 2013

ITV de T.RIQUET et T.BAUDURET pour la sortie du n°1 de Mythologica. Venez poser vos questions.



Le numéro 1 de la revue MYTHOLOGICA sortira le 1er novembre 2013. A cette occasion, nous avons interviewé les deux Thomas qui se cachent derrière: Thomas Riquet et Thomas Bauduret. Ils ont gentiment répondus à nos questions, et ils sont même prêts à répondre aux vôtres. 




Alors à vos claviers !





1/ Et si vous vous présentiez en quelques mots? 




Thomas Riquet : Je suis, originellement, du sérail de l'édition assez classique (scolaire et sciences politique). Après un Master d'édition j'ai été commercial indépendant pour éditeurs indépendants, mais cette activité n'a pas rencontré le succès escompté. Pendant cette période j'ai créé le site Mythologica, dédié aux cultures de l'Imaginaire, et plus particulièrement dans un premier temps à la littérature. Quelques temps plus tard j'ai été directeur commercial puis directeur éditorial chez Lokomodo en plus de mon poste de directeur de la collection Reflets d'Ailleurs chez Asgard. En novembre j'ai choisi de quitter ce poste pour me consacrer à mes projets personnels et au développement de Mythologica. Je suis désormais en poste dans la fonction publique en parallèle de mes activités sur le site et la revue. 


Thomas Bauduret : Electron libre de l’édition, j’ai été (et suis toujours) lecteur d’ouvrage, auteur, traducteur, anthologiste, éditeur (les éditions Malpertuis), chroniqueur (actuellement surtout sur le site K-libre), directeur de collection… Et surtout et avant tout, amoureux du livre et des arts en général. 




2/ Mythologica c'est quoi ? 


Thomas Riquet : Mythologica, à l'origine, est un site dédié aux cultures de l'imaginaire, qui existe depuis maintenant 4 ans et regroupe entre 35 et 38 chroniqueurs pour environ 2.000 articles en ligne. Au fil du temps le site n'a fait que se renforcer et d'un support très lié au livre nous sommes passés à une pluridisciplinarité en regroupant tous les autres types d'imaginaire : musique, jeux, cinéma. 



3/ Qu'est ce qui vous a donné l'idée d'une revue ? 


Thomas Riquet : L'idée de la revue est venue tout naturellement d'un constat simple : à l'heure actuelle il n'y a plus, depuis la fin de Faëries, de revue dédié à l'Imaginaire au sens large. GalaxieSF et Bifrost sont plutôt ancrés sur le marché science-fictionnel mais peu de choses sortent sur la fantasy, le fantastique,... Nous avons donc pensé qu'un public serait demandeur de ce type de support et nous avons décidé de nous lancer. L'intérêt de Mythologica en version papier est de regrouper tous les types imaginaires sur un seul support. Par exemple le premier numéro officiel de la revue est doté d'un gros dossier qui mêle deux de ces domaines sur la thématique Fantasy & JdR. C'est vraiment une volonté de notre part de regrouper tout cela sur un seul support, de rendre le média jeune et adapté à un public actuel. 



4/ Quel type de format ? 


Thomas Bauduret : Format A3, ce mélange hybride entre livre et revue qu’on a baptisé « Mook ». 


5/ Si on compare au num spécial Fantasy, même principe ? noir et blanc ? Coût ? 


Thomas Bauduret : Même principe, sauf que cette fois, nous dépasserons les 300 pages bien remplies. 



6/ Que trouvera-t-on dedans? 


Thomas Bauduret : Des articles littérature, bien sûr, avec des nouvelles et le grand retour du roman-feuilleton signé Nathalie Dau, de la bande dessinée, des dossiers jeu de rôle, des chroniques musicales, cinéma, illustration, toutes les facettes de l’imaginaire. 



7/ Et dessus ? encore des belles illustrations de Quidault ? 



Thomas Riquet : Alors pour cette couverture ce n'est pas Pascal qui s'en est occupé mais Vincent Devault, autre illustrateur de grand talent. En fait chaque numéro sera illustré par une personne différente, en fonction de nos envies et des thématiques. Je peux d'ores et déjà vous donner les noms de quelques illustrateurs qui ont donné leur accord pour travailler avec nous : Olivier Sanfilippo, Magali Villeneuve & Alexandre Dainche, Philippe Jozelon, Chabeux,... Bref, chaque fois une vision et un trait différent, pour que la couverture soit à l'image de la revue : qu'elle ait de multiples visages... 



8/ A quel public s'adresse t'elle? 


Thomas Bauduret : J’aurais tendance à dire tout public (ce qui est extrêmement prétentieux), vu que nous espérons aussi bien fédérer les jeunes lecteurs/joueurs découvrant le genre que les connaisseurs. 



9/ Quelle en sera la distribution ? 


Thomas Riquet : La distribution de la revue sera assurée en deux temps. La version papier sera distribuée en librairie (et non en kiosque au vu du format) et sur abonnement. La version numérique sera quant à elle disponible dans toutes les bonnes librairies en ligne par le biais de Numilog, mais aussi par abonnement. 



10/ Vous ne pensez pas que la revue risque de faire doublon avec le site ? 

Thomas Riquet : Nous faisons très attention à cela afin de ne pas prêter le flanc aux critiques de ce type. Pour ce faire nous avons réuni deux équipes distinctes et aucun article ne sera sur les deux supports à la fois. Parfois certains chroniqueurs font des incursions sur la revue pour des chroniques d'ouvrages, de films,.. Mais à chaque fois il ne s'agit pas du contenu du site, nous y veillons particulièrement. 


11/ Quelles questions aimeriez-vous qu'on vous pose ? 



Thomas Bauduret : Personnellement, la question que j’aime bien qu’on me pose, c’est « qu’est-ce que tu bois »… 


Mince on a une petite soif du coup ....

Bon à votre tour, si vous avez des questions à poser aux deux Thomas, envoyez les nous et on fera suivre ;)




Aucun commentaire:

Publier un commentaire