jeudi 12 septembre 2013

PSYCKOON de Hughs Heffragus




Tome 1 : Yfrôn


Editions Atria
288 pages
18 euros


Résumé :

Psyckoon est le nom d'un guerrier surpuissant.

Yfrôn est un étrange enfant aux talons ailés qui deviendra ce guerrier s'il réussit à accomplir une longue et périlleuse série de métamorphoses...

Une combattante d'élite, Lléna, part à sa recherche en compagnie d'Alda, son incontrôlable disciple. Ces deux jeunes et splendides guerrières sont de la race des Yptérôns, les très lointains descendants humanoïdes des Papillons. La peur s'est abattue sur ce peuple qu'abrite et protège l'antique et énigmatique Sanctuaire de Pahân. Car le prodigieux organisme vivant qu'est Pahân, objet de toutes les convoitises, se trouve menacé d'invasion par un mystérieux Seigneur qui a unifié contre les Yptérôns toutes les races monstrueuses et prédatrices de la contrée. Incarné en une miraculeuse apparition, l'Esprit de Pahân a révélé aux Yptérôns que seul le Psyckoon peut anéantir ce tout-puissant Seigneur de la guerre.



L'avis de Dup :

Une grande menace pèse sur les Yptérons, ce peuple de grands papillons humanoïdes. Un mystérieux Seigneur oeuvre pour liguer toutes les autres races prédatrices de Pallahân, car il convoite le merveilleux sanctuaire de Pahân. Pahân, lieu de résidence privilégié et surtout protégé des Yptérons. L'âme de Pahân a parlé, s'est ouvert à leur dirigeant : il leur faut trouver le Psyckoon qui les sauvera.

C'est Lléna qui se verra confier cette importante mission. Elle est Maître-Ickoon, chef combattante en gros, et on va lui adjoindre une Apprentie-Ickoon, Alda. Cette dernière n'est jamais sortie de Pahân, n'a jamais été confrontée au moindre danger.

Bien sûr leur quête va être semée d'embûches, et les épreuves nombreuses. L'imagination de l'auteur pioche parmi les races prédatrices et surtout repoussantes pour les transformer en race humanoïdes dérivées. Ainsi nous croisons des Mantrîdes, sortes de mante-religieuses, des Crowks, dérivés de crocodiles mais comble de l'horreur, ils sont ailés, etc. Mais la plus grosse surprise qui les attend, c'est que le sauveur, l'élu, n'est autre qu'un enfant. Et les péripéties ne font que commencer...

C'est un roman de fantasy dont la cible est la jeunesse. Alors que l'univers inventé par l'auteur est riche et complexe, on a l'impression qu'il s'est forcé à adapter ses dialogues aux plus jeunes. Il en ressort des échanges assez plats, pour ne pas dire niais. En forçant le caractère futile et écervelé de la jeune Alda, il a provoqué chez moi une antipathie très forte pour ce personnage. En réaction Lléna me semblait trop posée, trop moralisatrice... énervante elle aussi. Bref, j'ai eu bien du mal.

La recette choisie séduira-t-elle le jeune lectorat ? A priori il concerne les gamins de 8 ans je dirai, 10 ans maximum. Je l'espère car l'histoire en elle-même est sympa, les descriptions du monde sont riches et très visuelles. Chaque chapitre est accompagné d'une belle illustration de Richard Lotteg qui plonge encore plus le lecteur dans cet univers particulier. L'alchimie n'a pas fonctionné avec moi, mais je ne suis en aucun cas représentative de cette tranche d'âge à qui ce roman est destiné. Ne vous arrêtez pas sur mon avis, lisez le pour le juger par vous-même !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire