lundi 23 septembre 2013

PISTEUR d'Orson Scott Card


Pisteur: Livre 1 - Partie 1


Éditions J'ai Lu
Semi poche
313 pages
14 euros

Présentation de l'éditeur:

Rigg sait garder les secrets, le sien en particulier : il est un pisteur, capable de traquer n’importe qui en suivant des traces que lui seul perçoit.
À la disparition de son père, le garçon est stupéfié de découvrir que ce dernier lui cachait bon nombre de choses : des informations sur son passé, son identité, son destin. Alors qu’il mesure toutes les perspectives qu’offre son étrange talent, son existence tout entière va prendre une nouvelle tournure…



L'avis de Phooka:

Orson Scott Card est un auteur que j'adore, mais que je n'ai pas encore eu l'occasion de chroniquer sur ce blog. Je garde, en particulier, un excellent souvenir de sa série: Les Chroniques d'Alvin le Faiseur. Oui, je sais, tout le monde s'attend à ce que je cite Ender, mais moi c'est Alvin que j'aime le plus ! :)

Donc quand sa nouvelle série, Pisteur, est sortie chez J'ai Lu je me suis précipitée dessus. Initialement Pisteur tome 1, Pathfinder, a été publié en un seul volume dans sa version originale, mais J'ai Lu l'a coupé en deux et la suite devrait sortir en octobre. Heureusement que la sortie de cette deuxième partie est très proche de la première car je crois que sinon j'aurais râlé ...

Pisteur est vendu comme un roman de SF, mais ne vous attendez pas à de la SF classique, ni à du space opéra. Pisteur est plutôt de la science-fantasy, très fortement teintée de Fantasy d'ailleurs. Le roman est découpé en chapitres, jusque là rien d'original, mais chaque chapitre commence par deux ou trois pages contant le voyage interstellaire de Ram , pilote d'un vaisseau spatial de colonisation, apparemment chargé de sauver l'humanité. Ces passages sont constitués de dialogues assez obscurs avec un "sacrifiable".  Voyage dans le temps, paradoxe, la discussion est franchement difficile à suivre. On ne voit pas trop où l'auteur veut en venir, mais j'espère et je suppose que tout va s'éclaircir par la suite.

Puis arrive le récit principal, celui de Rigg, Umbo et Miche. Rigg est un jeune homme élevé en forêt par son père. Rigg est un pisteur, il "voit" les traces laissées par les gens, même des années plus tard. Il a un don. Son père, un érudit, lui a appris à s'en servir mais il lui a aussi enseigné bien plus que n'importe quelle école. A la mort de celui-ci, Rigg se retrouve seul et il va aller de découvertes en découvertes. En cela, il va être aidé de deux personnes très différentes. Umbo, un jeune garçon de son âge, élevé dans son village. Lui aussi a un don que le père de Rigg a aidé à développer. En cours de route, ces deux-là vont rencontrer Miche. Miche, un homme solidement bâti au cœur grand comme ça. Ancien soldat il s'est converti en aubergiste et le chemin des deux garçons va les amener chez lui.

Trois personnages extrêmement attachants que le lecteur va suivre avec intérêt voire même passion d'un bout à l'autre du roman. Comme toujours Orson Scott Card s'attache au détail, crée un monde captivant et des héros fascinants. La minutie de sa plume lui permet de dépeindre avec une étonnante précision, le paysage ainsi que les sentiments. Evidemment ne vous attendez pas à de grandes batailles ou à des scènes épiques. Non, ce n'est pas le genre. Ici tout est en petites touches, sobre et précis. Orson Scott Card nous fait entrer dans les personnages, nous fait ressentir leurs émotions, leurs doutes, leurs joies. Du coup, le lecteur est vraiment très proche de ces trois protagonistes et sincèrement il me tarde de lire la suite du récit. Nul doute, qu'un destin exceptionnel attend Rigg, mais qu'en sera t'il de ses compagnons, Umbo et Miche. Seront-ils sacrifiés, ou suivront-ils son chemin ?

Je me suis vraiment régalée avec Pisteur, même si, je dois le reconnaître, les courts passages SF dans le vaisseau spatial m'ont laissée franchement perplexe. La partie "fantasy" est vraiment très agréable à lire, passionnante et touchante, par contre la partie SF reste très opaque mais cela n'a jamais entamé mon plaisir de lecture. J'espère juste avoir quelques explications par la suite. Suite que j'attends avec très grande impatience.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire