mardi 11 juin 2019

REBECCA KEAN # 5 de Cassandra O'Donnell [Audio] (Phooka)






Lu par : Caroline Klaus
Série : Rebecca Kean, livre audio 5
Durée : 10 h et 14 min
Version intégrale Livre audio
Date de publication : 30/11/2016
Langue : Français
Éditeur : Audible Studios



Le résumé ici


☇ L'avis éclair de Phooka sur Rebecca Kean tome 5 ☇


A chaque tome, ses rencontres et cette fois-ci le lecteur fait -enfin- connaissance avec les Vikaris ! Et ce n'est pas rien. Rencontrer la grand-mère de Rebecca Kean et ses deux gardes du corps "tricotteuses" est un pur moment de bonheur. Suite des aventures de Rebecca Kean. Toujours en audio et toujours un immense plaisir.






Quand Rebecca Kean reçoit la visite de sa grand-mère, on est assez loin du tableau idéal "thé et petits biscuits". Quelques minutes après l'arrivée de cette dernière, l'appartement de Rebecca est totalement ravagé, l'immeuble détruit et Rebecca s'en sort vivante de justesse. Sympathiques retrouvailles qui donne le ton des relations chez les Vikaris ...

Mais la tuerie familiale va tourner court car Rebecca doit une fois de plus enquêter sur une série de meurtres atroces et sa grand-mère décide donc de l'accompagner. Ils ne sont pas rancuniers dans la famille, s'entre-tuer fait visiblement partie des loisirs courants. Mais la grand-mère de Rebecca n'est pas venue seule. Elle est accompagnée de ses deux gardes du corps, Mathilde et Clothilde. Deux charmantes mémés qui passent leur temps à tricoter ... quand elles ne sont pas en train de torturer. Faire la connaissance de ces Vikaris est un pur régal. Un mélange de drôlerie et d'horreur. Je ne pouvais pas m'empêcher de pouffer parfois en les imaginant avec leurs tricots, tranquilles, une maille à l'envers, une maille à l'endroit, assises sur un banc ... et entourées de cadavres. 

Mais ce tome est l'occasion aussi de découvrir un peu plus les pouvoirs développés par Leonora et cette môme est clairement un phénomène. Il me tarde d'ailleurs de découvrir la série qui lui est dédiée. Leonora sera indispensable dans cette affaire et elle passe du statut de "jeune ado un peu chiante" à celui d'héroïne.

Une fois de plus Caroline Klaus excelle dans la narration du récit (d'ailleurs ça m'a chagrinée de savoir que ce n'est pas elle qui relatera la série Leonora). Elle donne corps à tous les personnages, rajoutant à son panel les trois Vikaris avec leur timbre chevrotant, ce qui ne fait que rajouter au plaisir de la découverte de ces protagonistes. Le talent du narrateur fait sans conteste tout le charme de l'écoute d'un roman audio. Et si Jean Christophe Lebert était sans conteste LE Benvenuto de Gagner la guerre, alors Caroline Klaus est bel et bien Rebecca Kean.

Cette cinquième saison de Rebecca Kean tient toutes ses promesses. C'est un immense plaisir d'écoute. La découverte à chaque fois de nouveaux personnages rend la série totalement addictive et toujours surprenante. Rebecca Kean ne serait pas ce qu'elle est sans tous les protagonistes qui tournent autour d'elle. Et c'est justement ça qui rend la série si atypique et jouissive.




De  Cassandra O'Donnell sur Bookenstock

[Audio] Rebecca Kean 1
[Audio] Rebecca Kean 1
[Audio] Rebecca Kean 2
[Audio] Rebecca Kean 3
[Audio] Rebecca Kean 4
[Audio] Rebecca Kean 5
[Audio] Rebecca Kean 6
[Audio] Rebecca Kean 2
[Audio] Rebecca Kean 3
[Audio] Rebecca Kean 4
Leonora Kean 1

Aucun commentaire:

Publier un commentaire