vendredi 23 septembre 2016

IMRIEL Tome 3 de Jacqueline Carey



LA GRÂCE DE KUSHIEL

IMRIEL # 3


Éditions Milady
879 pages
12,90 euros


4ème de couv :


Imriel et Sidonie renoncent enfin à la clandestinité.
Mais l’aveu de leur amour s’apprête à précipiter le royaume dans le plus grand tumulte. Car les D’Angelins n’ont pas oublié les crimes de la mère d’Imriel, la perfide Melisande. Aussi la reine Ysandre impose-t-elle une condition absolue à l’union des amants. Imriel doit accomplir un acte de foi : retrouver sa mère et la ramener en Terre d’Ange pour qu’elle y soit exécutée.
Mais tandis que Sidonie et lui se préparent à une nouvelle séparation, une force étrangère venue de loin étend son ombre sur le royaume.
Les deux amants survivront-ils à cette nouvelle menace ?



L'avis de Dup :

Je viens de finir cette trilogie et c'est avec beaucoup de tristesse que j'abandonne Imriel ce personnage que j'ai tant aimé. Vivre trois fois plus de 800 pages à ses côtés cela représente un nombre d'heures conséquent n'est-ce pas ? Encore une fois cela n'a été que du bonheur, encore une fois ce sera un coup de cœur.

Comme si l'auteur ne lui en avait pas assez fait baver au tome précédent, Imriel a enfin retrouvé sa Sidonie, la Dauphine du royaume de Terre d'Ange. Mais Ysandre la Reine pose une condition à leur mariage : Imriel devra livrer  Melisande Shahrizai, sa mère, à la justice du royaume afin d'être jugée et exécutée pour haute trahison. Un mariage qui part sous de mauvaises auspices tout de même... 

Alors qu'Imriel commence à s'organiser pour débuter sa traque, des événements vont complètement bouleverser la donne. L'ambitieuse Carthage qui fait peser des menaces à peine voilées sur le royaume d'Aragonia demande une audience auprès de la Reine Ysandre. Le représentant Carthaginois, rien moins que le prince Astegal, commandant en chef des armées va débarquer dans la ville d'Elua, avec les bras chargés de cadeaux, dont certains bien empoisonnés. 

Dans ce troisième tome il y aura une plus grosse part de magie que dans les précédents. Il sera question d'envoûtements, de magie noire qui contraint un démon majeur du désert. En tout cas une magie vraiment puissante, car du jour au lendemain Sidonie oubliera Imriel et partira au bras d'Astegal, persuadée d'être amoureuse, pour aller l'épouser à Carthage ! Et ce n'est pas tout, mais ne comptez pas sur moi pour vous dévoiler le reste. 

Oui, vous avez bien compris, les épreuves d'Imriel sont loin d'être finies. Un prêtre d'Elua lui avait prédit il y a quelques années : "tu trouveras l'amour, puis tu le perdras, encore et encore". Pauvre Imriel, en deux ou trois années de temps écoulé que représentent ces quelques tomes, il aura vécu autant de vies, d'épreuves et d'aventures qu'un homme au seuil de sa vie. Il va devoir sillonner la Méditerranée : Cythera pour chercher de l'aide, Carthage et l'Aragonia pour suivre à la trace d'Astegal et Sidonie, traverser des pays en guerre et y prendre part, puis essayer de ramener Sidonie malgré tout saine et sauve en Terre d'Ange. 

Encore une fois j'ai frémi, pleuré, vibré, ri, le tout avec passion. Jacqueline Carey est une merveilleuse conteuse capable de faire vivre sous nos yeux une multitude de personnages extrêmement fouillés qui ne peuvent laisser indifférent. 

Ce que j'ai beaucoup aimé également, c'est de constater la justesse avec laquelle l'auteur parle des différents pays concernés. Parce que cela a beau être de la Fantasy, avec des noms de pays inventés, on reconnaît bien chaque pays, voire chaque région. Ainsi elle nous décrit un peuple unique, à part, situé entre l'Espagne et la France, pardon. entre l'Aragonia et Terre d'Ange, l'Euskerria. Pour y avoir passé mes dernières vacances, je vous promets qu'on reconnaît vraiment le Pays Basque et ses fiers habitants, leurs traditions, leur culture et leur origine. 

Comme je le disais en introduction, cette série entière est un immense coup de cœur et je suis bien triste qu'elle soit achevée. Cependant mon cœur est joie car j'ai pris le train en marche avec cette auteur et il me reste à découvrir la trilogie Kushiel qui lui est antérieure. J'espère juste qu'elle est aussi conséquente en nombre de pages, en plaisir je n'en doute pas un seul instant. Oui je me déclare fan de Jacqueline Carey, et je prie tous les saints possibles et imaginables que Bragelonne traduise et édite la suite qui concerne Naamah !





Quatrième et dernière participation pour la dernière session au challenge de la Licorne





Aucun commentaire:

Publier un commentaire