lundi 16 juillet 2018

[Audio] DÔME 2 de Stephen King











Série : Dôme, livre audio 2
Durée : 19 h et 55 min
Version intégrale Livre audio
Date de publication : 02/03/2017
Langue : Français
Éditeur : Audible Studios


Le pitch :

À la fin de l'automne, la petite ville de Chester's Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu'est ce dôme transparent, d'où il vient et quand - ou si - il partira. L'armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l'intérieur de Chester Mill se raréfient. Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu'à l'os, voit tout de suite le bénéfice qu'il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s'installe et la résistance s'organise autour de Dale Barbara, vétéran de l'Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville..





Zéro transition entre le premier volume et le second. Ce roman a dû être coupé en deux pour des besoins éditoriaux évidents. Le huis clos terrifiant se poursuit, on retrouve les mêmes personnages aux mêmes places et l’angoisse monte inlassablement.

On apprend à connaître encore plus chacun d'eux. Stephen King nous en présente même de nouveaux, comme le petit Ollie dont le parcours chaotique n’en sera que plus poignant. En même temps, à ce stade de l’intrigue on en a déjà perdus pas mal… quelle hécatombe ! Certains gentils révélant leur part d'ombres tandis que certains des méchants ont des excuses finalement. De toute façon les décès touchent les deux camps.

On réalise que nous réagissons exactement comme les gens sous le dôme, nous choisissons notre camp. Les décisions de l’affreux Big Jim Rennie me déclenchaient des réactions épidermiques, surtout ses digressions religieuses fallacieuses... Alors que l’auteur continue à nous décrire la situation de façon neutre pourtant, tout en proposant sans cesse des rebondissements. Rien ne leur sera épargné à ces pauvres habitants de Chester's Mill. Certaines scènes sont franchement très dures, mais tellement criantes de vérité ! La nature humaine n’a pas toujours de bons côtés…

Cela s'enchaîne de plus en plus vite, les chapitres raccourcissant au fur et à mesure de notre progression vers la conclusion. De grâce, trouvez-moi un terme pour le page-turner audio ! J’avais l’impression que même le narrateur accélérait sa lecture, c’était ahurissant ! Il faut que j’avoue qu’à la fin, les trois dernières heures d’écoute en gros, j’étais censé jardiner (le week-end, le beau temps, tout ça, tout ça). Si j’ai arraché trois pissenlits, je m’estime heureuse… J’étais scotchée, tétanisée, j’écoutais.

Parce que lorsque vient l’explication, la révélation de la raison du dôme, c’est le coup de massue. On ne s'y attend pas du tout et c’est très bien amené. Tout est logique, en place, et permet à Stephen King une fin énorme, tellement pleine d’émotions que j’en suis encore toute retournée alors que j’ai fini cette écoute il y a plusieurs jours déjà. Wow. Énorme monsieur King ! Énorme monsieur Montagut ! Énorme coup de cœur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire