jeudi 5 juillet 2018

[Audio] BLOOD SONG 3 de Anthony Ryan







Série : Blood Song, livre audio 3
Durée : 32 h et 20 min
Version intégrale Livre audio
Date de publication : 28/10/2016
Langue : Français
Éditeur : Hardigan


Réchappée d'une mort certaine, la reine Lyrna est déterminée à reconquérir l'indépendance du Royaume Unifié. Elle doit faire appel à des forces qui naguère encore lui répugnaient : les êtres dotés des étranges facultés de la Ténèbre. Et l'issue du conflit repose sur Vaelin Al Sorna, désormais Seigneur de Guerre. Mais la voie vers la victoire est semée d'embûches, surtout lorsque la voix du sang, le pouvoir qui faisait de lui le plus grand guerrier de son temps, demeure obstinément muette...






Après les 30 heures et quelques d’écoute de Blood Song 2, j’ai enchaîné directement avec les 32 heures de ce tome 3, me souvenant des bémols émis par dame Phooka, principalement dus au temps écoulé entre les volumes 2 et 3. Ainsi j’étais sûre d’avoir bien tout en tête... et puis je n'avais qu'une hâte, me replonger dans ce monde fascinant.

Anthony Ryan choisit encore une fois d’alterner ses chapitres entre Vaelin, Frentis, Reva, Lyrna et Maître Vernier. Après la bataille d’Althor où Reva a réussi à tenir tête aux Volariens, tous vont marcher vers Castelvarin, pour reprendre la capitale du Royaume Unifié et bouter l’ennemi hors des frontières. Lyrna y endosse le rôle de Reine, mais ne va pas s’arrêter là. Ayant connaissance de la volonté volarienne de grandes conquêtes ambitieuses, elle décide de prendre l’offensive immédiatement et abattre les Volariens avant qu’ils ne reconstituent leurs forces.

Si tous prennent la mer, hormis Vaelin qui rejoindra l’empire Volarien par les terres gelées et la banquise du Grand Nord, chacun aura une mission bien à lui. Nous voilà à nouveau avec quatre, que dis-je, cinq personnages principaux toujours aussi fascinants. Les personnages secondaires gravitant autour d'eux, soit nouveaux, soit déjà rencontrés aux tomes précédents sont toujours aussi passionnants et profonds. La construction et l'étoffe des personnages est sans aucun doute le plus gros point fort de cet auteur. Ils prennent tous vie sous nos yeux grâce à la plume d'Anthony Ryan et la voix de Nicolas Planchais.

Ce troisième tome a subi pas mal de critiques négatives quant à sa longueur. Je dois dire que je n’ai rien ressenti de tel et c’est probablement dû au format audio. J’étais tellement bien dans ce monde que je n’avais aucune envie de le quitter. Découvrir les différents peuples du Grand Nord et leurs affinités avec leurs animaux-totem, leur magie animale en quelque sorte mêlée à une magie chamanique, m’a passionnée. Comprendre l’origine et le but de l’Allié également. J’ai adoré le jeu du chat et de la souris que se livrent Frentis et son ancienne amante. La folie sanguinaire de cette dernière qui va crescendo jusqu’au paroxysme final. Le fonctionnement ahurissant de cette société volarienne basé sur l’esclavage à outrance, allant jusqu’à sélectionner et fabriquer des soldats esclaves aux aptitudes surprenantes...

Si j’avais un seul reproche à faire, ce serait que je trouve Vaelin bien zen par rapport aux pertes qu’il subit. Mais je me rends compte que c’est affreux de dire ça, de penser que l’auteur ne le montre pas assez en souffrance, donc je retire ce bémol et j’affirme mon troisième coup de cœur pour cette série. Il ne me reste plus qu’à prier pour que Audible continue à suivre Anthony Ryan, avec le même narrateur je précise, et enchaîne avec sa nouvelle série : Dragon Blood. Parce que oui, quand je lis : « j’avais déjà beaucoup aimé Blood Song du même auteur, mais Dragon Blood vise beaucoup plus haut et atteint sa cible ! » signé dame Phooka, je ne peux qu’être impatiente ! Ô Audible, dieu des livres audios, entends ma prière ! :D



Aucun commentaire:

Publier un commentaire