lundi 16 septembre 2019

LE GOÛT DU DANGER de Erin Beaty





Éditions Lumen
595 pages
16 euros




L'avis express de Dup sur Le goût du danger de Erin Beaty


Une intrigue politique affûtée qui entraînera Sage loin d'Alex et mettre bien à mal leur relation.
Toujours aussi passionnant. Une série épatante.




L'AVIS DE DUP




Ceci est un tome 3 donc des risques de spoilers sur les tomes précédents.

Les aventures de Sage et de Alex s'achèvent avec ce Goût du danger, troisième opus de la série La couleur du mensonge, et j'en suis bien chagrinée. J'ai pris un réel plaisir à les suivre de tome en tome.

Elle a pris de l'assurance notre jeune Sage, entre la petite apprentie de la grande marieuse du Royaume qu'elle était dans La couleur du mensonge et sa montée en grade à la toute fin du Parfum de la trahison où le Roi de Demora l'a nommée Ambassadrice suite à son rôle auprès du Royaume Casmun.

Quant à Alex, de Capitaine dans l'armée, il est devenu Commandant des Norsaris, cette unité d'élite récemment reformée. Il ne doit cette promotion qu'à son courage et son efficacité et non parce qu'il est le fils du Général Quinn, Commandant suprême des armées demoranes, comme beaucoup de mauvaises langues le suggèrent.

Il y a des remous politiques du côté de Kisimar, ce Royaume belliqueux situé au sud de Demora et jouxtant le Royaume de Casmun. Le Roi kisimar est mort, son fils de six ans accède au trône, la régence est assurée par la mère de l'enfant, la Reine Zoraya. Or, coup de théâtre, le Kisimar demande des pourparlers pour la paix ! C'est Sage que le Roi envoie pour négocier, aux côtés de son fils Robert. Sage se rendra à Dardepenne, lieu des négociations, accompagnée de son amie Clare et de la Princesse casmunie, Alianah. Alex, lui sera chargé de la protection de toute la délégation demorane.

Rencontres, négociations, intimidations, magouilles, le tout sous haute tension. Sage se rend compte qu'au moindre de ses faux pas, elle risque de précipiter son royaume et celui de Casmun dans une nième guerre destructrice. Sous haute tension également ses relations avec ses amies et même avec Alex. En effet ce dernier refuse le passe-droit récemment octroyé par le Roi qui lui accorde le droit de se marier avant ses 24 ans, depuis qu'il est Commandant. 

Ce qui aurait pu être un huis clos à Dardepenne va prendre un nouveau virage et nous entraîner à travers le Royaume de Demora suite à des événements inattendus. Sage va devoir prendre des décisions seule, et même si elles sont bonnes au final, elle va affronter le courroux de ses proches. Solitude et remise en question au programme.

Le seul bémol qui m'empêche d'en faire un coup de coeur, c'est que l'identité du coupable de la machination mise en place pour faire capoter les négociations est fort mal dissimulée par Erin Beaty, enlevant ce qui aurait dû être la révélation finale. Il n'en reste pas moins que ceci est accessoire, car ce qui fait le must de cette série c'est bien la relation compliquée entre deux personnages charismatiques que j'ai adoré et que je suis bien triste d'abandonner là. Cette trilogie reste un coup de coeur malgré tout et sera proposé aux votes du GpP 2020 !



Et pour le plaisir des yeux, je remets là les trois couvertures magnifiques proposées par Lumen.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire