jeudi 19 décembre 2019

LE ROYAUME BLESSÉ # 3 de RJ Barker



3  #  LE ROI DES ASSASSINS



Éditions Bragelonne
480 pages
25 euros





L'avis express de Dup sur Le roi des assassins de RJ Barker



La conclusion d'une trilogie sympathique et agréable à lire, avec une fin très touchante.



L'AVIS DE DUP




Dernière tranche de vie pour Girton Pied-Bot. Ce n'est plus un jeune homme mais un assassin accompli, il a même une apprentie à sa charge, Feorwic. Merela son ancienne maîtresse reste dans son sillage, et c'est tant mieux. Elle est diminuée physiquement, mais ses conseils sont toujours judicieux et ont bien prouvé son utilité dans Le sang des Assassins en évitant un tas de conneries à Girton ! Ce dernier est toujours aux côtés de Rufra, son ami, roi de Maniyadoc. Mais son ami a changé, la vie ne l'ayant pas épargné, et Girton soufre de cette amitié qui semble s'effilocher. Cependant, contre toute attente, celle qui le lie à Aydor se renforce.

Rufra a décidé de briguer la place laissée vacante de Rois des Rois à Ceadoc, capitale des Terres Lasses. R. J. Barker va déplacer toute sa galerie de personnages, en la faisant d'abord cheminer, pas paisiblement du tout, vers la Capitale. Puis c'est la découverte de cette grande et triste cité. Les descriptions de l'auteur donnent furieusement envie au lecteur comme à Girton de tourner les talons ! Et cela ne s'arrange pas du tout en atteignant l'enceinte du château. Une juxtaposition de styles, d'époques et d'architectures rendent les lieux infinis et labyrinthiques.

Suivre les différentes actions en ces lieux ne fut pas aisé, mais qu'importe, l'important est de savoir que les complots y foisonnent, les traîtres pullulent et qu'il n'y a zéro temps mort. Mieux, alors que dans les tomes précédents j'avais tendance à reprocher une intrigue plutôt linéaire, on voit s'imbriquer un tas de pièces laissées éparpillées précédemment qui viennent enfin s'ajuster et révéler pas mal de choses sur le tandem Merela-Girton.

Les personnages ont beaucoup évolués, forcément, vu l'unité de temps écoulé. Girton essentiellement parce qu'il a enfin admis la magie en lui, ne la voit plus avec horreur et ne la subit plus. Mais celui qui m'a le plus époustouflé dans cette galerie de personnages c'est de loin Aydor. Il tient un rôle essentiel dans ce tome 3 et a sacrément gagné en profondeur.

Sous couvert d'un cycle de fantasy classique, R.J. Barker nous fait une ode à l'amitié agréable à lire. Un système de magie qui ne révolutionne pas le genre, mais original cependant dans ses conséquences. Une galerie de personnages bien sympathiques et une fin à laquelle je ne m'attendais pas du tout, loin, très loin d'être classique.


RJ Barker sur Bookenstock :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire