vendredi 6 décembre 2019

SANGS MAUDITS Tome 2 de Bettina Nordet


Tome 2: L'éveil des damnés

Editions du Chat Noir
Parution : 31/10/2019
19.90 euros
 5.99 euros en numérique
226 pages




☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 2 de Sangs Maudits de Bettina Nordet ☇


Un tome 2 un peu en dessous du premier, mais qui reste néanmoins très agréable à lire.



L'AVIS DE PHOOKA:







Le tome 1 de Sangs Maudits avait été une superbe découverte et une énorme surprise pour moi. Je m'attendais à une petite bluette et j'avais pris en plein dans la tête un monde complexe et original, peuplé de métamorphes et de créatures de tout genre. Un monde post-apo qui plus est, ce qui lui conférait un charme indéniable. Nul doute alors que j'attendais la suite avec impatience ...

**attention risque de spoilers sur le tome 1 **

Le début du tome 2, L'éveil des damnés, reprend le récit exactement là où on l'avait laissé. Kalden n'a pas d'autre possibilité que de se réfugier parmi "les siens", les métaberserks, à Kaladamden et de parler à leur roi Arken, pour expliquer sa situation. Shannell quant à elle, est toujours auprès du prince de Côme en quête d'un moyen de prévenir l'empereur de l'immense trahison qui se prépare. Le chemin vers l'empereur est jalonné de pièges et elle est toujours recherchée en tant que criminelle. Elle a des ennemis extrêmement puissants et sa débrouillardise et son intelligence seront bien utiles.

Les personnages de ce récit sont toujours aussi passionnants et fouillés. Cependant, la première partie du récit traîne un peu en longueur. Oui Kalden est loin de Shannell, oui leur amour est difficile, mais en fait personnellement je m'en fiche un peu parce que ce n'est pas ça le coeur de l'histoire. Ce qui est vraiment étonnant dans le monde créé par Bettina Nordet, c'est ce mélange de moderne et d'ancien, par les présence des artefacts, ces étonnantes créatures métamorphes, ces Ment-G, ces chevaliers-dragons avec leur armures ultra-modernes. Tout un bestiaire et un monde vraiment très original et dont le lecteur veut comprendre les origines, alors les amours contrariées de Shannell et Kalden ne sont vraiment pas une priorité.
Fort heureusement arrive vraiment un moment clé dans la lecture. La rencontre avec Ambrosios. Je ne vous dirai rien sur ce personnage, mais sachez qu'il est la clé de tout. A partir de ce moment, le roman reprend toute son ampleur et si quelques pages auparavant j'étais presque prête à jeter l'éponge et à abandonner ma lecture, là je me suis mise bien au contraire à le dévorer. Car tout s'explique et tout s'accélère. Même si Ambrosios, n'est pas -et de loin- le personnage le plus important du récit, il est celui qui permet de tout expliquer, il est "celui qui sait". Et avec la connaissance vient la compréhension et tout devient alors possible. Kalden et Shannell prennent alors une nouvelle dimension et le récit prend une toute autre ampleur.

Ce deuxième et dernier opus de Sangs Maudits a bien failli me tomber des mains et ça aurait été bien dommage. Si le début de ce tome est un peu lent et répétitif, la suite vaut vraiment le détour. La plume de Bettina Nordet est toujours aussi agréable et surtout son imaginaire post-apo-fantasy est vraiment très flamboyant. Un joli diptyque à découvrir !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire